Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Cameroun sort ses avions de guerre
Publié dans La Nouvelle République le 29 - 12 - 2014

Paul Biya a dû employer les grands moyens face au groupe islamiste nigérian Boko Haram qui avait pris le contrôle d'un camp militaire camerounais.
C'est une première dans la guerre que se livrent l'Etat camerounais et Boko Haram. Pour la première fois, l'armée camerounaise a engagé son aviation pour bombarder des combattants du groupe islamiste nigérian. Instructions du président de la République Selon un communiqué publié dimanche en fin de journée par le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, «tôt ce matin du 28 décembre, une escouade (d'islamistes de Boko Haram) a donné l'assaut sur le camp d'Assighasia tenu par des forces de défenses camerounaises qui ont dû reculer après avoir tenté de défendre leur position». Et le communiqué de poursuivre : «Sur très hautes instructions du président de la République (Paul Biya), l'aviation de chasse camerounaise est entrée en action pour la première fois depuis le début de ce conflit». Les assaillants ont déguerpi «Après deux passages et un feu nourri de ses vecteurs de combats, les assaillants ont déguerpi du camp d'Assighasia en territoire camerounais, perdant plusieurs combattants.» Selon le texte, les opérations de sécurisation du secteur concerné sont en cours et «le bilan des combats sera communiqué dès que l'évaluation opérationnelle sera achevée». Le communiqué ajoute que «l'entrée en action de notre aviation dans ce conflit constitue une nouvelle gradation de la riposte camerounaise face à la multiplication (...) des attaques ennemies venues du groupe terroriste Boko Haram». Les insurgés, qui lancent régulièrement des attaques dans cette zone, massacrant des civils et effectuant des razzias dans les villages, n'hésitent plus désormais à attaquer directement l'armée camerounaise. Ainsi le 15 octobre à Amchidé, plusieurs dizaines de civils et huit soldats avaient été tués lors d'une attaque de Boko Haram, qui avait lancé un assaut contre une base militaire de l'armée camerounaise avec une voiture piégée et un char blindé. Depuis plusieurs mois, les islamistes multiplient les incursions dans l'extrême nord du Cameroun, le long de la frontière avec le Nigeria. L'armée camerounaise affirme avoir tué environ un millier de combattants nigérians au total et perdu une trentaine d'hommes. Aucun bilan n'a pu être établi des victimes civiles. Une quarantaine de membres de Boko Haram tués au Cameroun Au moins 41 membres de la secte Boko Haram ont été tués ce week-end par l'armée camerounaise à la frontière nigériane, a fait savoir Yaoundé. Le mouvement islamiste, qui menait jusqu'ici des raids ponctuels depuis ses bases du nord-est du Nigeria, a lancé cinq assauts simultanés dans la région, a indiqué le ministre de l'Information Issa Tchiroma. Plusieurs milliers de militaires camerounais ont été déployés dans le Nord pour lui faire face et l'aviation est pour la première fois intervenue dimanche. «Des unités du groupe Boko Haram ont attaqué Makari, Amchide, Limani et Achigachia dans le cadre d'un changement de stratégie consistant à occuper les forces camerounaises sur différents fronts, ce qui les rend plus vulnérables du fait de la mobilité et du caractère imprévisible de leurs attaques», a déclaré dimanche soir Issa Tchiroma. Trente-quatre combattants islamistes ont été tués à Chogori et sept autres ont trouvé la mort près de Waza, a-t-il précisé, faisant état d'un tué dans les rangs des forces gouvernementales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.