Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    Aït Ali promet un nouveau cadre juridique    Les explications du ministre Attar    Ce que propose l'UGTA    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Le refus de repentance de la France envers l'Algérie est "inquiétant"    Real : Le titre, Benzema y croit à mort    Chelsea : Tuchel attendu mardi à Londres    Production de plus de 21 millions m3 d'eau potable en 2020    Une caravane de solidarité au profit des familles démunies    Polémique FAF-FTF    Le blocage persiste à l'ENIEM de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) : Des centaines de travailleurs investissent la RN12    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah de nouveau désigné pour former un gouvernement    Elle s'est vu refuser la nationalité car "elle travaille trop"    Nouvelle vague de gros procès en février    «Certains secteurs continuent à faire fi des consignes du Président»    3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    L'EN U17 qualifiée    Pas de miracle pour les Algériens !    Hamza Ayad de retour    Youcef Atal marque et se blesse    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Un juge face à ses pairs    Covid-19 à Tizi Ouzou : 84 points de vaccination mobilisés    Œuvres universitaires : Benziane annonce une «profonde» réforme    Agressions du personnel médical dans les hôpitaux : 424 affaires enregistrées en six mois à l'est    Grogne à la formation professionnelle    "La féminisation de migration n'est pas récente"    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    «Rien n'arrête le PapJazz» !    La science-fiction aime les villes monstrueuses    Les menaces de la FIFA : Un ballon de baudruche    La justice se déjuge    Augustin était-il vraiment un Saint ?    Pour 220.000 entreprises de l'ANSEJ: Dettes rééchelonnées et pénalités effacées    Indiscipline ou inconscience?    MUTATIONS ET PERMUTATIONS    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    AADL Misserghine: Des ascenseurs en panne dans des immeubles «neufs»    Tribune - Un rapport, une méthode    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La liste des disciplines sportives retenues est fixée pour le 21 novembre
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 09 - 2018

La liste des disciplines sportives à retenir pour les Jeux méditerranéens (JM) de 2021 à Oran, sera arrêtée le 21 novembre prochain, a indiqué dimanche le président de la commission de coordination relevant du comité international des JM, Bernard Amsalem.
«Tout sera tiré au clair à ce sujet lors de notre prochaine visite à Oran, le 21 novembre prochain, comme convenu lors de la réunion technique, tenue la veille (samedi) avec les responsables des différentes commissions techniques des jeux», a déclaré M. Amsalem au cours d'une conférence de presse, tenue au siège du comité d'organisation des JM-2021. Ce responsable français, accompagné de trois autres membres de la commission de coordination, a effectué une visite de deux jours à Oran pour voir de près l'évolution des préparatifs et accueillir le rendez-vous méditerranéen.
Evoquant les dossiers traités lors de la réunion technique, déroulée après sa tournée effectuée au niveau de certaines infrastructures sportives en cours de réalisation ou de réhabilitation, le président de la commission de coordination s'est dit rassuré par les garanties fournies par les responsables des secteurs concernés par la manifestation. «Déjà, j'ai constaté que les différentes commissions mises en place sont présidées par des spécialistes en la matière, ce qui donne de meilleures chances pour la réussite des jeux, surtout que nous voulons faire de la prochaine édition, la meilleure depuis la création des JM», a-t-il ajouté.
Il a notamment noté avec satisfaction, les engagements du comité d'organisation en matière de transport et d'hébergement, précisant qu'il a pu se rendre compte de l'existence à Oran de grands moyens dans ce registre, tout en vantant la qualité de l'hébergement, qui sera réservé aux athlètes et leurs accompagnateurs au niveau du village méditerranéen en cours de réalisation. Le même responsable s'est dit également rassuré par les garanties qu'il a reçues de la part du comité d'organisation au sujet des facilitations d'entrée au territoire national, qui seront accordées aux participants dans les jeux, leurs accompagnateurs, les encadreurs, les responsables et les invités.
Interrogé par l'APS sur la qualité des sportifs appelés à prendre part aux jeux, surtout que ces dernières n'attirent plus les athlètes d'élite, M. Amsalem a dit s'attendre à ce que la 19e édition à Oran, soit d'un niveau plus élevé, car ne coïncidant pas avec d'autres épreuves mondiales, ce qui devrait inciter les pays participants à engager des sportifs de l'élite. Le conférencier a réitéré au passage sa satisfaction quant aux moyens dont dispose la capitale de l'Ouest du pays en matière d'infrastructures sportives, citant en particulier le nouveau complexe sportif devant être livré dans sa totalité en 2020. A ce sujet, il a préconisé la tenue en 2020, au niveau du stade de l'athlétisme de ce complexe, du championnat méditerranéen de cette discipline réservé au moins de 23 ans. «Ce sera une sorte de répétition générale avant les jeux», a-t-il estimé.
Pour sa part, le Tunisien, Mohamed Zribi, membre de la commission de coordination, a insisté sur la nécessité de mobiliser un plus grand nombre de volontaires qui devront être bien formés pour s'acquitter convenablement de leur mission. Il a dit tabler sur 2 500 à 3 000 volontaires. Enfin, M. Zribi a jugé que le choix porté sur Oran, qui était en concurrence avec la ville de Sfax (Tunisie) pour abriter les JM-2021 «était judicieux. Je suis originaire de Sfax, et honnêtement, Oran dispose de loin de meilleurs atouts par rapport à la ville tunisienne», a-t-il reconnu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.