Salon de l'agriculture et des industries agroalimentaires : La Safex reprend ses activités    Epuration des eaux industrielles : Sonatrach lance un projet de recherche avec le CDER    Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud : L'énergie passe le relais à l'habitat    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    CRB : Aïboud contrôlé positif à la Covid-19    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Bouira : 80 hectares de couvert végétal dévorés par les flammes près de Tikjda    Boudouaou : Engorgement au chef-lieu    Boumerdès : Négligence à la cité administrative    Rezki Hamdi : L'«historien du peuple» s'en est allé    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    Cession des biens immobiliers de l'Etat: Plus de 747.000 dossiers régularisés    NA Husseïn Dey : Chaâbane Merzkane, le «messie» du Nasria    USM Bel-Abbès: Le wali à l'écoute des supporters    Lettres anonymes: Tebboune instruit les membres du gouvernement et responsables des corps de sécurité    Tlemcen: L'APW au cœur d'une polémique    Révision du code de l'information, Chaîne TV, publicité...: Les chantiers de Belhimer    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Bouira: Examens de rattrapage: plus de 600 étudiants concernés    Il chute du 1er étage    Libye, la rue imposera-t-elle sa solution?    L'INFORMEL    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DIPLOMATIQUE : Le président Tebboune opère un changement    BENBOUZID AFFIRME : ‘'La situation sanitaire en Algérie est stable''    REVISION EXCEPTIONNELLE DES LISTES ELECTORALES : Début de l'opération dimanche    Le général Medjahed quitte la Présidence de la République    Mali: appel à un retour rapide à l'ordre constitutionnel et une transition civile    Décès de l'historien Abdelmadjid Merdaci: Goudjil présente ses condoléances    Libye: levée "sous conditions" du blocus sur les champs et ports pétroliers    Affaire Prince Ibara: l'interdiction de recrutement infligée à l'USMA levée    Parution du livre "Béjaïa, terre des lumières" de Rachik Bouanani    Ligue 1-USMA: l'entraîneur Ciccolini attendu dimanche à bord d'un vol spécial    CAN U17 et U20 (Qualifications): les sélections nationales en stage en septembre    Quelque 3300 habitations palestiniennes démolies les six dernières années    L'alopécie    Les 4 samedis    La Facebook-Solidarité !    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    Projet de musée dédié au costume traditionnel    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    Paix et subterfuges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guitouni en quête d'investisseurs étrangers
Publié dans La Nouvelle République le 13 - 10 - 2018

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a appelé, jeudi à Milan, les leaders mondiaux de l'énergie à investir dans l'amont pétrolier et gazier algérien ainsi que dans le domaine de la pétrochimie et des industries de transformation, a indiqué le ministère dans un communiqué.
En marge du sommet des leaders mondiaux de l'énergie qui se tient à Milan en marge de la tenue de la Semaine mondiale de l'énergie, Guitouni a tenu plusieurs rencontres avec les leaders de la communauté énergétique. Il a abordé avec eux les questions définissant la nouvelle carte énergétique mondiale ainsi que les positionnements actuels et futurs des grandes compagnies énergétiques et pétrolières en fonction des transformations, innovations et opportunités nouvelles, précise le communiqué. Dans ce cadre, le ministre a évoqué dans ses différentes discussions, l'importance des politiques de transition énergétique et d'intégration régionale plus particulièrement. Il a rappelé que la gouvernance du secteur de l'énergie est marquée par une grande intégration régionale qui tient compte des changements climatiques, l'impact des sources d'énergie alternatives et renouvelables et, en corrélation, la sécurité de l'approvisionnement de l'énergie.
Citant l'expérience algérienne, le ministre a soutenu que la priorité pour le pays reste le développement économique et social inscrit dans une vision durable. Cela justifie, entre autres perspectives, les ambitions de l'Algérie d'entamer résolument, sous l'impulsion du Président Abdelaziz Bouteflika, «une transition énergétique effective avec la réalisation, d'ici 2030-2035, d'un parc d'énergies renouvelables d'une capacité totale de 22.000 MW», note la même source. Guitouni a ainsi décrit «l'expérience réussie de la première étape de la concrétisation du plan national des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique par l'intégration dans le système électrique algérien d'une capacité de 400 MW en solaire et éolien».
Dans ce sens, il a annoncé le lancement, incessamment, par la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) des enchères pour la réalisation de 200 MW en direction des investisseurs nationaux seuls ou en partenariat avec des étrangers, dont 50 MW seront réalisés par la société publique Shariket Kahraba wa Taket Moutadjadida (SKTM) afin d'hybrider les centrales diesel. Cette stratégie de transition énergétique est «associée à une stratégie industrielle pour une meilleure valeur ajoutée et plus de création de richesses et d'emplois», a avancé le ministre. A ce propos, il a considéré que la transition énergétique ne pourrait réussir que si elle passe par la conjugaison de diverses énergies de sorte à assurer un mix énergétique équilibré et au coût le plus avantageux.
«C'est pourquoi, l'enjeu essentiel réside dans les efforts qui devront être conséquents dans l'efficacité énergétique y compris dans le transport, le bâtiment, les différentes industries et le renforcement des réseaux intelligents de distribution touchant ainsi tous les secteurs», a-t-il relevé. Guitouni a également présenté à ses interlocuteurs la politique de relance de l'effort d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures par la refonte du cadre légal de manière à valoriser le domaine minier, de restaurer la compétitivité de l'amont pétrolier et gazier algérien, de favoriser le climat des affaires et d'accroître les investissements, en particulier dans les activités d'exploration/exploitation en partenariat.
En marge de cet événement, M. Guitouni a aussi rencontré le P-dg du leader mondial du conseil technique, de l'ingénierie et de l'innovation dans le domaine de l'électricité CESI (siège à Milan), M. Matteo Codazzi, en présence du P-dg de Sonelgaz, M. Mohamed Arkab. Au cours de cette rencontre, il a été mis l'accent sur l'amélioration de la qualité des études et de la formation en direction de la ressource humaine dans le secteur de l'énergie.
Les deux parties ont aussi discuté des questions liées au secteur de la production, le transport et la distribution de l'énergie dont celle d'origine renouvelable. Par ailleurs, ils ont évoqué les études de planification régionale, les plans directeurs des grandes agglomérations urbaines, la sécurisation de l'alimentation des régions isolées et difficiles d'accès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.