JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Aokas, ville morte    Gamouh sera-t-il promu au badge Fifa ?    16 décès et 242 nouveaux cas    Garrido : "Le CRB est un club qui m'intéresse"    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    LDC : Les résultats des matchs de mercredi    Formation de haut niveau    Installation du président de la cour de Saïda...    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Le président Saïed dénonce «une mafia qui gouverne la Tunisie»    Des dizaines de colons prennent d'assaut la mosquée sainte Al-Aqsa    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le gouvernement palestinien réitère son appel à une protection internationale
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 10 - 2018

Le gouvernement palestinien de réconciliation nationale a réitéré samedi son appel à l'application immédiate du droit international et à la protection internationale du peuple palestinien après les crimes et les massacres commis vendredi par les forces d'occupation israéliennes et des colons contre les manifestants palestiniens à Ghaza.
Le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssouf al-Mahmoud, a dénoncé l'attaque menée par des colons contre un véhicule palestinien près du checkpoint Za'tara au sud de Naplouse, qui avait entraîné la mort d'Aicha Mohammed Talal al-Rabi, âgée de 47 ans, dans la ville de Bidya, et ce, au lendemain des crimes perpétrés par les forces d'occupation israéliennes contre des manifestants pacifiques dans la bande de Ghaza, faisant 6 morts et 250 blessés, a rapporté l'agence palestinienne Wafa. Le porte-parole du gouvernement palestinien a accusé également l'occupation israélienne de vouloir mener une politique d'escalade et d'agression en Cisjordanie, en particulier à El Qods occupée, et dans la bande de Ghaza assiégée.
Tout en réitérant l'appel du gouvernement palestinien à parvenir à la réconciliation nationale afin de dépasser les plaies devant les exigences de l'intérêt national, Youssouf al-Mahmoud a réclamé une intervention internationale immédiate pour arrêter l'agression israélienne contre les Palestiniens. Vendredi, l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) avait condamné l'attaque agressive de l'occupation israélienne menée, avec le soutien américaine contre le peuple palestinien, et qui avait entraîné la mort de 6 Palestiniens et la blessure de plus de 250 citoyens dans la bande de Ghaza suite aux tirs à balles réelles par des soldats israéliens sur des manifestants pacifiques.
L'OLP, par la voix d'un membre du Comité exécutif, Ahmed al-Tamimi, chef du Département des droits de l'Homme et de la société civile, a demandé à la communauté internationale d'intervenir de toute urgence afin de mettre fin à l'agression israélienne contre le peuple palestinien, notamment après les massacres commis vendredi contre des manifestants pacifiques dans la bande de Ghaza.
M. Al-Tamimi a demandé également aux gouvernements arabes, islamiques et internationaux d'intervenir immédiatement et de prendre les mesures politiques, diplomatiques et juridiques qui garantiront la protection au peuple palestinien et qui condamneront Israël pour ces crimes, exigeant la poursuite des responsables israéliens devant la justice internationale. Le dirigeant de l'OLP a souligné, dans ce contexte, que l'occupation israélienne et son gouvernement profitent du soutien américain à leurs politiques coloniales et agressives en violation flagrante des résolutions de l'ONU et de la légalité internationale ainsi que des droits de l'Homme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.