Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Le maillon faible de la chaîne touristique    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Le CSC en quête de confirmation, la JSS en danger face au Ahly    Présidentielle de 1999, on ne s'ennuyait pas…    Baisse du taux de criminalité en 2018    280 000 places pédagogiques offertes selon Mebarki    715 opérations pour 627 localités et mechtas à Jijel    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'une bande de malfaiteurs s'adonnant au trafic de psychotropes…    Le réseau électrique renforcé    Football - Ligue 1: Le CRB dos au mur, le leader et son dauphin en expédition    Volleyball - Coupe d'Algérie - Tour préliminaire: Les cendrillons en quête d'exploits    Affaire de la petite Nihal: L'enquête des gendarmes achevée    Ligue 2: Plusieurs débats captivants    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Walis de la République : chacun d'eux a compris qu'il était sacrifiable!    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Le secteur de l'assurance automobile domine sur celui des catastrophes naturelles    Sensibilisation sur l'opération des déclarations annuelles des salaires et des salariés    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les chasseurs tirent la sonnette d'alarme    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Les arbitres des équipes algériennes connus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Commémoration du 67e anniversaire de la mort du moudjahid Belouizdad    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    Les députés britanniques le rejettent massivement    Les Algériens indésirables en France ?    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    En exil depuis 28 ans: Il y a 27 ans, Mohamed Boudiaf revenait en Algérie pour présider le Haut-Comité d'Etat    Le sociologue Nacer Djabi interdit de tenir une conférence sur les mouvements amazighs    Enquête au FLN    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministère procède à l'examen des recours
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 10 - 2018

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a procédé à l'examen des recours pour les inscriptions en Master à travers toutes les universités du pays. Ainsi, le département de Tahar Hadjar pourra annoncer les résultats finaux pour les étudiants admis qui sont censés commencer les cours cette semaine.
En effet le traitement de «l'intégralité des choix des candidats au cycle de Master a été fait au niveau des établissements universitaires de manière classique (non informatisée) par des commissions pédagogiques spécialisées, quant aux opérations de dépôt de candidatures, d'examen des demandes et des recours ont été effectuées dans les délais impartis dans le cadre du respect du règlement en vigueur», a précisé dimanche, le premier responsable du secteur dans un communiqué. Selon la même source, les inscriptions au cycle de Master ont débuté le 28 juin jusqu'au 12 juillet 2018, une période prolongée trois fois consécutives, la dernière en date du 7 au 15 septembre.
Il est à noter qu'au total, 283.585 demandes d'inscription en Master ont été enregistrées, dont 281.051 demandes traitées et le nombre de candidats ayant obtenu au moins un choix, s'élève à 160.780. Le ministère a également communiqué le nombre des étudiants ayant bénéficié d'une orientation finale qui est de 151.815 étudiants. Ce dernier sera revu à la hausse une fois l'opération achevée, indique le ministère, estimant le nombre de choix exprimés à 767.638, chaque étudiant ayant le droit d'exprimer 4 choix. «206.691 places ont été créées au niveau de tous les établissements de l'enseignement supérieur, soit une hausse de plus de 30 % par rapport à l'année précédente», a ajouté le ministère.
Quant à la question explosive (les demandes refusées), le ministère a affirmé qu'elles «sont nombreuses et objectives», dues à «la présentation de dossiers incomplets, au recours aux cybercafés pour le dépôt des candidatures, aux fautes commises dans le remplissage des fiches de candidature, à la présentation d'un seul choix au lieu de quatre ou à l'omission par le candidat du code secret ou de l'adresse électronique».
Dans certains cas – explique la même source -, «ces choix sont faits en dehors de l'établissement d'origine du candidat, ce qui réduit ses chances pour décrocher une place pédagogique auprès de l'établissement choisi, vu que 80 % des places ouvertes dans la spécialité sont destinées aux étudiants de l'établissement d'origine, alors que les 20 % restantes sont consacrées aux candidats externes de l'établissement, réparties sur quatre catégories parmi les candidats». L'inscription dans le Système d'information intégré (SII) s'inscrit dans le cadre «de la concrétisation du principe d'équité et de transparence», précise t-il.
Grève des étudiants à l'université de Bouira pour rejet de leur demande
Les étudiants de l'université de Bouira ont fait recours à la grève dimanche dernier pour manifester leur colère contre le rejet de leur demande d'inscription en Master 1. Ce mouvement de grève constaté dans plusieurs facultés de l'université Akli Mohand Oulhadj a été jugé «illégal et injustifié» par le rectorat. Le recteur de l'université de Bouira, Noureddine Benali Cherif a souligné que «le traitement des recours a été effectué dans la transparence la plus totale et 90 % des demandes ont été acceptées». Il a précisé également que son administration avait reçu 6000 demandes d'inscription en Master 1 pour 3.000 postes uniquement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.