Réveil de la classe politique    En attente du feu vert des autorités pour la reprise    Mellal lâché par ses proches collaborateurs    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    3,5 sur l'échelle ouverte de Richter    Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Début de sprint pour l'OM    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    Baisse drastique des visas pour les Algériens    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le film Kayen wa makanch décroche le premier prix
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 11 - 2018

Le court-métrage «Kayen wa makanch» du réalisateur Abdallah Kada de la wilaya de Ain Defla a décroché le prix de la meilleure œuvre complète aux Premières journées nationales du court métrage, dont le rideau est tombé samedi soir à la maison de la culture «Mouloud Kacim Nait Belkacem» de Tissemsilt.
Le deuxième prix a été remporté par le meilleur réalisateur du court métrage «Chaabanou», Mourad Bouamrane de la wilaya de Tizi-Ouzou et le troisième prix du meilleur scénario au film «réhabilitation» de son réalisateur Salaheddine Bentis de la wilaya de Relizane. Le 4eme prix a été décerné par le jury au film «Zeddam» du cinéaste amateur Imad Khalfaoui de la wilaya de Tébessa. Le jury a accordé deux prix aux courts métrages «Arc en ciel» du réalisateur Islam Karoui et «Autobiographie» de Sidi Ali Zaafoun de la wilaya d'Alger.
Selon le rapporteur du jury, Samia Beroumana, les courts métrage et documentaires participants sont de niveaux artistique et technique différents, soulignant que les jeunes participants ont traité dans leurs films de sujets différents. Elle a estimé que le manque d'expérience et de formation technique a influencé sur la majorité des œuvres participantes à cette manifestation.
Espace d'émergence de jeunes talents
Organisées à la maison de la culture «Mouloud Kacem Nait Belkacem», les premières Journées nationales du court-métrage constituent un espace d'émergence de jeunes talents du 7e art, ont souligné les participants. Le réalisateur amateur Ahmed Dalil de la wilaya d'Adrar a estimé que cette manifestation est un rendez-vous adéquat pour échanger les expériences et les points de vue entre amateurs du cinéma, surtout dans le domaine des courts-métrages et des documentaires.
Pour sa part, le réalisateur amateur Mourad Bouarane de la wilaya de Tizi Ouzou a affirmé que ce genre de manifestations aide les jeunes cinéastes à mettre en valeur leurs créations sur des sujets sociaux, historiques et touristiques, soulignant que ces premières journées nationales du court métrage permettent aux jeunes d'afficher leurs talents à enrichir la scène cinématographique du pays les prochaines années.
Le metteur en scène amateur Boumediène Larbi de Tiaret a mis l'accent, quant à lui, sur l'importance de telles manifestations à créer un espace d'échanges entre jeunes cinéastes et de compétition entre œuvres contribuant à enrichir la scène culturelle nationale.
Cette manifestation, initiée par la maison de la culture en collaboration avec l'association de wilaya «Culture et arts» à l'occasion du 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale a enregistré la projection de plus de 20 courts-métrages de cinéastes amateurs de 17 wilayas et de sept documentaires d'amateurs des wilayas de Laghouat, Boumerdès, Tissemsilt, Annaba, Relizane et Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.