Présidentielle.. Fin de la révision des listes électorales    Favorisant l'issue constitutionnelle et mettant en garde les «conspirateurs».. Les messages forts de Gaid Salah    Le général Chentouf a fui via l'aéroport d'Oran    Rebrab sous mandat de dépôt, les frères Kouninef entendus.. L'appareil judicaire mis en branle    Le ministre des Transports y a effectue une visite, Hier.. La nouvelle aérogare d'Alger inaugurée lundi    le président du snapo tire la sonnette d'alarme.. 244 médicaments en rupture    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Al-Sadd.. Bounedjah frappe encore    Fédération algérienne de cyclisme.. Barbari seul candidat à la présidence    Casbah (Alger).. La 25e opération de relogement en préparation    Msila.. Psychotropes saisis    Grève à l'Université de Sidi Bel Abbès.. Les étudiants passent au vote    Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC    ORAN : 2 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    PRESIDENTIELLE DU 4 JUILLET : Fin de la révision des listes électorales    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Fausses statistiques, vraies subventions    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    "Tout le système doit partir"    Décès d'un supporter    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    …sortir…sortir…sortir…    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le TP Mazembe se souviendra du pont suspendu de Constantine
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 01 - 2019

Le CS Constantine a pratiquement pulvérisé le TP Mazembe 3-0, en 11 prestations contre des clubs algériens, c'est la deuxième fois que les joueurs du TP Mazembe quittent le terrain algérien avec une étiquette pas jolie à porter, en l'occurrence «Impuissant».
Cette équipe congolaise qui a toujours eu raison sur les terrains algériens est passée cette fois-ci à la trappe. Le Tout Puissant Mazembe ne s'est pas imposé comme il l'avait bien espéré. Le refrain était faussé par une équipe constantinoise qui a produit un jeu de qualité, peut-être même un jeu tranquille. C'est le jeu qu'il fallait développer face à une équipe connue pour ses performances et qui possède l'un des plus beaux palmarès du football africain avec cinq Ligues des champions africaines (1967, 1968, 2009, 2010 et 2015), trois Supercoupes, une Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe (1980) ainsi que deux Coupe de la confédération (2016, 2017). Une corbeille pleine de résultats positifs qui se voit ainsi subitement désarmée pour devenir «impuissant» devant l'efficacité de l'équipe algérienne du CS Constantine, champion d'Algérie en titre. Cette équipe congolaise qui a toujours eu raison sur les terrains algériens est passée cette fois-ci à la trappe.
Le Tout Puissant Mazembe ne s'est pas imposé comme il l'avait bien espéré. Le refrain était faussé par une équipe constantinoise qui a produit un jeu de qualité, peut-être même un jeu tranquille. C'est le jeu qu'il fallait développer face à une équipe connue pour ses performances et qui possède l'un des plus beaux palmarès du football africain avec cinq Ligues des champions africaines (1967, 1968, 2009, 2010 et 2015), trois Supercoupes, une Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe (1980) ainsi que deux Coupe de la confédération (2016, 2017). Une corbeille pleine de résultats positifs qui se voit ainsi subitement désarmée pour devenir «impuissant» devant l'efficacité de l'équipe algérienne du CS Constantine, champion d'Algérie en titre.
Les Congolais retiendront, en toute logique, qu'ils avaient eu affaire à une équipe meilleure puisque freinée en toute logique par un score sans appel de 3-0 ce samedi pour le compte de la 2e journée du groupe «C» de la Ligue des champions. Les poulains du coach français Lavagne avaient gardé les pieds sur terre pour mieux faire circuler le cuir et obtenir une excellente récolte lors de sa seconde sortie de poule après leur premier succès il y a une semaine à Sousse face au Club Africain (1-0). La première mi-temps sifflée sur le score vierge, n'était pas du goût des visiteurs qui voulaient terminer la partie par une victoire comme elle sait le faire lors des de ses sorties.
Mais les joueurs de Denis Lavagne avaient, eux aussi, cette envie de faire le résultat réclamé par ses milliers de supporters qui avaient bradé le froid et la pluie. La première balle fut postée par Benayada à la 53e, une ouverture qui mobilisera par la suite ses coéquipiers pour aller vers la consolidation de cette première salve. Arrive ensuite, à quelques minutes de la fin, la seconde salve de Zaalani à la 67' pour terminer la messe par Lamri 3-0. Une belle victoire, qui conforte le CSC leader de son groupe avec un total de 6 points devant, leur adversaire du jour le TP Mazembe qui partage la deuxième place avec le club tunisien le Club Africain, vainqueur de son match en déplacement face à l'équipe égyptienne d'Al Ismaily (1-2).Le mois prochain, le déplacement ne sera pas facile, Al Ismaily se prépare déjà. A bon entendeur salut.
Coupe de la CAF : le NAHD dans le groupe D avec le ZamalekLe tirage au sort de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football, effectué hier au siège de la CAF au Caire, a placé le NA Husseïn-dey dans le groupe D avec notamment la formation égyptienne du Zamalek.Outre le NAHD et le Zamalek, le groupe D est complété par Gor Mahia (Kenya) et Petro Ateltico (Angola).Le représentant algérien s'est qualifié pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération en éliminant la formation libyenne du Ahli Benghazi (0-1, 3-1).Le NAHD entamera la phase de poules le 3 février prochain à domicile contre les Angolais de Petro Atletico. L'autre match mettra aux prises les Kényans de Gor Mahia et les Egyptiens du Zamalek.Les deux premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale.
Reste à jouer :
3e Journée : (1-3 février 2019) :
TP Mazembe (RDC) - Club Africain (TUN)
Al-Ismaïly (EGY) - CS Constantine (ALG)
4e Journée : (12-13 février 2019) :
Club Africain (TUN) - TP Mazembe (RDC)
CS Constantine (ALG)- Al-Ismaïly (EGY)
5e Journée : (8-10 mars 2019) :
CS Constantine (ALG) - Club Africain (TUN)
Al-Ismaïly (EGY) - TP Mazembe (RDC)
6e Journée : (15-17 mars 2019) :
Club Africain (TUN) - Al-Ismaïly (EGY)
TP Mazembe (RDC) - CS Constantine (ALG)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.