Un téléthon pour financer la Mauritanie lors de la CAN    Le joueur Bilel Naïli de l'USMH suspendu pour dopage    Ligue 1 : Match à six points pour le CABBA et la JSS    En bref…    Ouverture des inscriptions pour la formation «Design en permaculture»    Montage automobile : 3 milliards de dollars pour les collections CKD en 2018    Election présidentielle 2019 : Pas de candidat unique pour l'opposition    Des cadres du FFS arrêtés à Alger    Londres veut parler avec Berlin    De Bencherif à Nekkaz    Makri admet le fiasco du candidat unique de l'opposition    Derrière l'affront, l'espoir démocratique…    Vingt années à vous grandir les portraits    L'Algérie dans le pot 2    L'USMAn et le NAHD bien embarqués    Petits pains farcis à la viande hachée    Les accidents continuent d'endeuiller les familles    Double grève à l'Institut des sciences et technologies    Haï Nedjma : 150 quintaux de son de blé saisis    En bref…    Report de la rencontre Netanyahou-Poutine prévue aujourd'hui    Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali    Cubisme    Bordj Bou Arréridj : Colloque international sur Benhaddouga    Neutralité écornée    Trump prix Nobel de la paix et celui de la veulerie à Abe    Dites : «à bas Israël» et vous irez en prison    Pétrole: Entre optimisme et mise en garde    Ali Mendjeli: Un bébé de 14 mois tué par le monoxyde de carbone    Le GSP face à Essalem d'Oman en quart de finale    Le NAHD et l'USMAn s'imposent    Ligue des champions    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    Les tueurs d'un gardien de troupeau arrêtés    11e Festival national des arts et de la créativité    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Deux suspects arrêtés    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le TP Mazembe se souviendra du pont suspendu de Constantine
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 01 - 2019

Le CS Constantine a pratiquement pulvérisé le TP Mazembe 3-0, en 11 prestations contre des clubs algériens, c'est la deuxième fois que les joueurs du TP Mazembe quittent le terrain algérien avec une étiquette pas jolie à porter, en l'occurrence «Impuissant».
Cette équipe congolaise qui a toujours eu raison sur les terrains algériens est passée cette fois-ci à la trappe. Le Tout Puissant Mazembe ne s'est pas imposé comme il l'avait bien espéré. Le refrain était faussé par une équipe constantinoise qui a produit un jeu de qualité, peut-être même un jeu tranquille. C'est le jeu qu'il fallait développer face à une équipe connue pour ses performances et qui possède l'un des plus beaux palmarès du football africain avec cinq Ligues des champions africaines (1967, 1968, 2009, 2010 et 2015), trois Supercoupes, une Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe (1980) ainsi que deux Coupe de la confédération (2016, 2017). Une corbeille pleine de résultats positifs qui se voit ainsi subitement désarmée pour devenir «impuissant» devant l'efficacité de l'équipe algérienne du CS Constantine, champion d'Algérie en titre. Cette équipe congolaise qui a toujours eu raison sur les terrains algériens est passée cette fois-ci à la trappe.
Le Tout Puissant Mazembe ne s'est pas imposé comme il l'avait bien espéré. Le refrain était faussé par une équipe constantinoise qui a produit un jeu de qualité, peut-être même un jeu tranquille. C'est le jeu qu'il fallait développer face à une équipe connue pour ses performances et qui possède l'un des plus beaux palmarès du football africain avec cinq Ligues des champions africaines (1967, 1968, 2009, 2010 et 2015), trois Supercoupes, une Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe (1980) ainsi que deux Coupe de la confédération (2016, 2017). Une corbeille pleine de résultats positifs qui se voit ainsi subitement désarmée pour devenir «impuissant» devant l'efficacité de l'équipe algérienne du CS Constantine, champion d'Algérie en titre.
Les Congolais retiendront, en toute logique, qu'ils avaient eu affaire à une équipe meilleure puisque freinée en toute logique par un score sans appel de 3-0 ce samedi pour le compte de la 2e journée du groupe «C» de la Ligue des champions. Les poulains du coach français Lavagne avaient gardé les pieds sur terre pour mieux faire circuler le cuir et obtenir une excellente récolte lors de sa seconde sortie de poule après leur premier succès il y a une semaine à Sousse face au Club Africain (1-0). La première mi-temps sifflée sur le score vierge, n'était pas du goût des visiteurs qui voulaient terminer la partie par une victoire comme elle sait le faire lors des de ses sorties.
Mais les joueurs de Denis Lavagne avaient, eux aussi, cette envie de faire le résultat réclamé par ses milliers de supporters qui avaient bradé le froid et la pluie. La première balle fut postée par Benayada à la 53e, une ouverture qui mobilisera par la suite ses coéquipiers pour aller vers la consolidation de cette première salve. Arrive ensuite, à quelques minutes de la fin, la seconde salve de Zaalani à la 67' pour terminer la messe par Lamri 3-0. Une belle victoire, qui conforte le CSC leader de son groupe avec un total de 6 points devant, leur adversaire du jour le TP Mazembe qui partage la deuxième place avec le club tunisien le Club Africain, vainqueur de son match en déplacement face à l'équipe égyptienne d'Al Ismaily (1-2).Le mois prochain, le déplacement ne sera pas facile, Al Ismaily se prépare déjà. A bon entendeur salut.
Coupe de la CAF : le NAHD dans le groupe D avec le ZamalekLe tirage au sort de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football, effectué hier au siège de la CAF au Caire, a placé le NA Husseïn-dey dans le groupe D avec notamment la formation égyptienne du Zamalek.Outre le NAHD et le Zamalek, le groupe D est complété par Gor Mahia (Kenya) et Petro Ateltico (Angola).Le représentant algérien s'est qualifié pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération en éliminant la formation libyenne du Ahli Benghazi (0-1, 3-1).Le NAHD entamera la phase de poules le 3 février prochain à domicile contre les Angolais de Petro Atletico. L'autre match mettra aux prises les Kényans de Gor Mahia et les Egyptiens du Zamalek.Les deux premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale.
Reste à jouer :
3e Journée : (1-3 février 2019) :
TP Mazembe (RDC) - Club Africain (TUN)
Al-Ismaïly (EGY) - CS Constantine (ALG)
4e Journée : (12-13 février 2019) :
Club Africain (TUN) - TP Mazembe (RDC)
CS Constantine (ALG)- Al-Ismaïly (EGY)
5e Journée : (8-10 mars 2019) :
CS Constantine (ALG) - Club Africain (TUN)
Al-Ismaïly (EGY) - TP Mazembe (RDC)
6e Journée : (15-17 mars 2019) :
Club Africain (TUN) - Al-Ismaïly (EGY)
TP Mazembe (RDC) - CS Constantine (ALG)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.