Un nouveau niet de l'armée à la transition    La transition démocratique, «une nécessité, pas un choix !»    Bensalah évoque les «mécanismes» de la présidentielle    Les travailleurs des communes réinvestissent la rue    Liberté provisoire pour deux jeunes arrêtés mardi à Oran    Les travailleurs de KouGC manifestent leur colère    L'Iran souffle le chaud et le froid    Le niet des Palestiniens    De Caracas à Téhéran : les contradictions américaines    «Un vrai test»    Plus d'une quinzaine de syndicats boycottent le ministre du Travail    43 plages autorisées à la baignade    Pain de viande en croûte    Donner une base académique à la musique malouf    Egalité et émancipation au cœur du Hirak    ACTUCULT    Boufarik: Le voleur était le gardien    Axe Gdyel-Benfréha: Un mort et un blessé dans un accident de la route    Bouira: Démantèlement d'un réseau de trafic de kif    Adrar: Deux complexes gaziers bloqués par des chômeurs    Groupe D : Afrique du Sud - Namibie, vendredi à 21h00: Un nul n'arrangerait personne    Une étude pour un nouveau plan de circulation: Le projet d'extension du tramway vers l'aéroport relancé    Les héritiers de la lumière    Une grande école du ballon rond    Le Caire, ville sous haute sécurité    Réseau routier urbain de Zemmoura (Relizane)    La justice suit son cours    Le fléau de la corruption perdure    Benbitour suggère la création de 15 pôles de développement    Le Cameroun toujours là pour le titre... le Ghana accroché    Plaidoyer pour une «présidentielle libre et transparente»    Des experts pour enquêter sur les causes de la mort de poissons au Lac Oum Guellaz    Un rituel ancré dans l'histoire de la région    Algérie : L'inflation à 3,6% sur un an en mai 2019    Sahara occidental : Le Polisario saisit le Conseil de sécurité sur l'expulsion d'avocats    Djellab depuis Dakar : "La création de la ZLECAF érigera l'Afrique en force économique mondiale par excellence"    USA : La Fed est "isolée" des pressions politiques, assure Powell    CA Bordj Bou Arreridj : El Hadi Belaâmiri, cinquième recrue    En franchissant les 11 milliards de dollars de ventes : Chanel réaffirme son indépendance    Hommages à celui qui a eu à accomplir quatre grandes missions durant les quatre moments décisifs de l'histoire de l'Algérie contemporaine : Il y a 27 ...    Pas de révision des prix    Les 3 supporteurs en détention provisoire    Le gouvernement appelé à penser une législation spéciale    La justice ordonne l'arrestation de l'ex-Président Kotcharian    Le tapis de Babar au Salon international du tourisme de Berlin    La 55e édition du Festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Mauritanie : El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manifestation pacifique
Publié dans La Nouvelle République le 23 - 02 - 2019

Plus de mille manifestants jeunes et vieux annabis venus des communes Sidi Amar, El bouni, El Hadjar se sont rassemblés hier dans la matinée du vendredi sur le cours de la révolution depuis plusieurs heures pacifiquement pour exprimer leur refus catégorique et mécontentement devant le cinquième mandat présidentiel.
Levant leurs banderoles au-dessus des tètes, ils ont crié haut et fort leur colère et leur indignation contre la mauvaise situation que traverse l'Algérie. Des slogans hostiles se sont élevés aussitôt contre le FLN «Dégage FLN, dégage FLN nous voulons un changement !» Cette manifestation s'ajoute à celles déjà organisées dans quelques villes du pays à savoir Bejaia, Oran, Bordj Bouarreridj, n'ont heureusement enregistré aucun dérapage dangereux au sein de la population. Grace au réseau social Facebook Rachid Nekkaz est dores et déjà entrain de drainer de grandes foules de citoyens jeunes beaucoup plus dans chacun de ses déplacements à travers le pays à l'Est algérien, Khenchela, Batna, Souk Ahras, Tébessa, Guelma, Annaba et Constantine, un même accueil triomphal a été accordé à ce personnage qui veut briguer les rênes d'El Mouradia en déposant son dossier de candidature au conseil constitutionnel le 3 mars prochain.
L'homme politique proche des algériens réussit à identifier le manque social et les déficiences des dirigeants politiques algériens. Il est désormais partout à l'intérieur comme à l'extérieur du pays ou des milliers d'Algériens en colère contre les autorités, assoiffés de changement suivent et soutiennent ses déplacements sans relâche. Or, les jeunes de la ville de Annaba sont descendus dans la rue pour soutenir Nekkaz venu de Guelma, des milliers de personnes l'attendaient en face de l'hôtel de ville et à son arrivée, un groupe de Baltaguiya l'ont traité d'espion roulant à la solde d'Israël avant de lui arracher son téléphone portable de la main qui filmait la scène. Les forces de l'ordre était visiblement absents des lieux sauf certains éléments mobilisés en face de la mairie.
Ses partisans scandaient des slogans anti cinquième mandat et anti FLN «Jich el chaab maak ya Nekkaz» criaient les jeunes voulant accorder leurs signatures de parrainage. Cette manifestation était plus celle du non au cinquième mandat que celle à son soutien. L'homme a promis de revenir pour déposer une plainte contre ses agresseurs notamment ces baltaguiyas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.