Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ONU exhorte Caracas à ne pas recourir à la force létale contre les manifestants
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 02 - 2019

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté vendredi le Venezuela «à ne pas recourir à la force létale contre les manifestants», alors que des violences sont craintes samedi lors d'un acheminement d'aide humanitaire américaine dans ce pays.
Cet appel est formulé dans un communiqué publié après une rencontre au siège de l'ONU - la troisième depuis début février - avec le chef de la diplomatie vénézuélienne, Jorge Arreaza, organisée à la demande de ce dernier. La veille, Antonio Guterres avait reçu à New York le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, également à la demande de celui-ci. Comme pour Caracas, il lui a transmis un «appel fort à éviter la violence», selon l'ONU. Soutenu par Washington, l'opposant vénézuélien Juan Guaido a promis qu'une aide humanitaire d'urgence entrerait coûte que coûte samedi au Venezuela.
Appuyé par la Russie, le président vénézuélien Nicolas Maduro s'y oppose, y voyant les prémisses d'une action militaire pour le renverser.
Des heurts vendredi avec l'armée vénézuélienne ont fait deux morts à la frontière avec le Brésil. .Jusqu'à présent, le patron de l'ONU résiste aux pressions pour prendre parti. Il a offert ses bons offices pour une médiation, sous condition d'un accord entre les deux camps opposés. Sans viser explicitement quiconque, M. Guterres a aussi fait savoir ces derniers jours son opposition à toute «politisation» de l'aide humanitaire. «L'aide humanitaire doit être utilisée de manière impartiale (...) et sans objectif militaire», a insisté vendredi son porte-parole, Stéphane Dujarric. Dans son communiqué, le secrétaire général souligne que «l'ONU continuera à agir en accord avec les principes humanitaires d'humanité, de neutralité, d'impartialité et d'indépendance» au Venezuela.
Elle y travaillera «avec les institutions vénézuéliennes pour aider la population dans le besoin», a-t-il précisé. Jorge Arreaza a présidé vendredi à l'ONU une réunion à laquelle avaient été conviés une soixantaine de pays (outre la Russie et la Chine, notamment la Corée du Nord, Cuba, l'Iran, la Birmanie, le Nicaragua ou la Syrie), membres d'un groupe créé la semaine dernière à l'ONU pour défendre la Charte des Nations unies. Ces pays estiment que ses principes sont bafoués par les Occidentaux dans le dossier vénézuélien et d'autres. «Ce groupe a été créé pour arrêter la guerre et nous prévoyons différentes actions dans différents lieux à l'ONU et aussi à Genève et en dehors de l'ONU», a indiqué le ministre vénézuélien.
«Nous sommes très préoccupés à l'idée que demain quelque chose se passe qui entraîne des évènements imprévisibles», a déclaré l'ambassadeur russe à l'ONU, Vassily Nebenzia. "Nous prions pour qu'il n'y ait pas de violences» et «le début d'une guerre civile au Venezuela». Au Conseil de sécurité, deux projets de résolution, l'un porté par les Etats-Unis, l'autre par la Russie, restent en souffrance depuis début février. Menacé d'un veto russe et éventuellement chinois, le projet de Washington appelle à faciliter une aide humanitaire internationale et à organiser un scrutin présidentiel. Visant implicitement les Etats-Unis, le texte russe dénonce les menaces de recourir à la force contre Caracas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.