Real Madrid: ça discute prolongation pour Benzema    Tottenham: Mourinho veut Ibrahimovic !    Tottenham : Le message d'adieux de Pochettino (Photo)    41e Festival international du cinéma du Caire : deux films algériens en compétition    Vo Vietnam: la Fédération algérienne passe sous l'égide de la World Federation    Karaté-do : après l'or mondial, Anis Helassa rêve des JO    Les manifestants en masse pour le 40e vendredi à Alger    Algérie Télécom lance une nouvelle application mobile ''E-Paiement espace client''    Mondiaux de para-athlétisme: Bernaoui encense la sélection algérienne auréolée de 16 médailles    Arrestation de 6 individus pour tentative de ralliement aux groupes terroristes au Sahel    Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée    Les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    Le Conseil de la nation prend part à l'Eucoco en Espagne    La campagne électorale se déroule dans le calme et la sérénité la plus totale    Décès du chanteur chaâbi Cheikh Liamine    Algérie-EAU: les voies de développement des relations bilatérales évoquées    Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne pour préserver la stabilité de l'Algérie    «Les rassemblements contre les élections sont antidémocratiques»    La Palestine refuse toute médiation américaine    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    Tractations tous azimuts pour la formation du gouvernement    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    Des mises en demeure aux enseignants grévistes    Le corps électoral global avoisine les 24,5 millions d'inscrits    Bengrina s'en prend à l'opposition    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Présidentielle 2019: paroles de candidats au quatrième jour de la campagne    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    Marche de soutien à l'organisation des élections    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    8 individus arrêtés à Relizane et à Ghardaïa    Rencontre Bensalah - Bedoui    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Recettes douanières: Hausse de plus de 5% durant les 9 premiers mois de 2019    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Ouargla : Le moineau blanc observé pour la première fois à Touggourt    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un grand rassemblement pacifique
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 03 - 2019

La Journée de la femme, ce vendredi 8 mars, a été l'occasion pour des dizaines de milliers de citoyens de converger, une fois de plus, vers la Grande-Poste, à Alger-centre, venus à pieds des quartiers environnants ou acheminés par bus privés des banlieues est (El Harrach, Rouiba, Réghaïa), et ouest (Rais Hamidou, Ain Benian, Staouéli), pour faire le plein de la protestation contre la candidature du Président sortant pour un nouveau mandat, entamée le vendredi 22 février dans la protestation qui avait continué le vendredi 1er mars et les jours suivants. Hier, la protestation est ainsi montée d'un cran.
Le rassemblement a débuté en fin de matinée avant midi, par la manifestation des femmes pour le 8 mars, qui s'étaient données rendez-vous Place Maurice Audin et Grande poste. Il s'est poursuivi ensuite par un afflux de manifestants qui a permis de regrouper un plus grand nombre d'opposants au 5ème mandat. A la différence des deux derniers vendredis, des familles quasiment complètes étaient présentes aux côtés des adolescents et jeunes qui ont manifesté, en très grande majorité non affiliés à un parti politique. Caractéristique nouvelle dans la manifestation d'hier à Alger: il y avait un côté festif, une sorte de balade familiale que les Algérois ont très rarement l'occasion de faire. L'ambiance stade était inévitable en fin de rassemblement avec les chansons politiques de supporters que l'on entend habituellement dans les grands derbys. Au vu de la spécificité pacifique du rassemblement, le dispositif de police chargé du maintien de l'ordre a été levé, évitant ainsi de donner le prétexte à toute éventuelle provocation.
Le rassemblement d'hier prouve que les passions créées autour du 5ème mandat restent extrêmement vives apparemment alimentées par le maintien du processus engagé par le gouvernement qui tend à organiser des élections présidentielles le 18 avril. Les partis d'opposition ont été indésirables et, hier, aucun de leurs dirigeants n'a eu l'inconscience d'apparaître au milieu de la foule. La composante de la foule a été encore une fois disparate, constituée de «sensibilités» différentes, divergentes, voire opposées, qui, en dehors du slogan anti-5ème mandat, a lancé des mots d'ordre politiques et sociaux, exprimant des revendications tournant principalement autour de la justice sociale et de l'Etat de droit.
Bien après que les familles aient quittées le rassemblement, adolescents et jeunes sont restés pour entonner les chants qui expriment leur mal-vie, leurs conditions de vie détériorées par la crise dont ils sont les principales victimes et leur angoisse quant à leur avenir dans le pays Quels enseignements vont tirer les partis d'opposition après les marches d'hier qu'ils ont soutenues à travers leurs déclarations publiées sur les réseaux sociaux mais dont ils sont exclus et quelle sera la réaction du pouvoir qui a déjà laissé entendre qu'il a reçu le message? Il faut noter avec satisfaction qu'il n'y a eu aucun incident tout au long du rassemblement à Alger centre.
Le rassemblement a permis à des dizaines de milliers de personnes d'exprimer pacifiquement leurs opinions avec une grande maturité, y compris chez les jeunes, traduisant ainsi le pluralisme démocratique qui est désormais une réalité palpable. Les manifestants ont visiblement fait preuve d'une grande vigilance et d'une prudence qui leur fait honneur, pour empêcher une éventuelle infiltration insidieuse visant à provoquer le chaos et porter atteinte à la paix et à la stabilité, dont jouit l'Algérie et qu'ils tiennent à tout prix à préserver.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.