Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Les prix des fruits et légumes ont baissé de 30 à 40%    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Les députés FLN tentent la manière forte    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    «L'armée doit écouter les propositions des élites»    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Benbitour interdit de débat à M'sila    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Le MC Oran exposé à la saignée    Le duel jusqu'au bout !    Matthäus : «Bentaleb est un joueur exceptionnel, sa saison reflète celle de Schalke»    Algérie: la révolte populaire ne peut plus passer par la vieille « classe politique »    La rue face aux contradictions du système    Les soutiens encombrants de Gaïd Salah    La commission de recours décide de faire rejouer la rencontre    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Bientôt un nouveau procès    Tadjine el kemmoun    Prélèvement multi-organes et greffe hépatique à Constantine    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    MO Béjaïa : Les Crabes condamnés ?    Oran : L'examen de la 5e en chiffres    Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes    El Tarf : L'APW dans une bulle    Amine Mohamed Djemal. Chanteur, compositeur et leader du groupe Babylone : «Le feuilleton Ouled Halal, une belle expérience familiale et fraternelle»    Election présidentielle : La période de dépôt de candidatures prendra fin demain    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Volleyball - Coupe d'Algérie - Demi-finales: Le GS Pétroliers en favori    Les ambiguïtés autour du mot « dialogue »    L'AMOUR ET LA GUERRE    LG partage un Iftar avec la presse nationale    La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur    Le gouvernement pris en étau    Trump ira en Irlande en juin    Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection    Ankara se prépare à d'éventuelles sanctions américaines    Après le décret Trump, Google coupe les ponts avec Huawei    Rabiot pour remplacer Rodrigo?    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    British Steel : Le repreneur d'Ascoval, pourrait déposer le bilan    Royaume-Uni et Italie : Vers des séismes politiques ?    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 04 - 2019

Le ministre syrien du Tourisme, Mohammad Rami Radwan Martini a affirmé, vendredi, que les autorités syriennes déploient des efforts constants pour relancer le tourisme après avoir restaurer la sécurité sur une grande partie du pays, ont rapporté des médias locaux.
Le ministre syrien du Tourisme, Rami Radwan Martini a souligné que le secteur du tourisme est considéré comme un domaine majeur, permettant au pays d'engranger des devises et de retour son image au sein des circuits mondiaux des voyages, ont ajouté des médias locaux. La Syrie mise surtout sur les touristes des pays amis, notamment russes pour lesquels les autorités s'emploient à offrir les meilleurs conditions d'accueil, a ajouté le premier responsable du secteur. «Des travaux sont en cours pour attirer les touristes russes. Le premier domaine est le tourisme religieux. Les Russes pourraient être intéressés par des lieux tels que Maaloula, Saidnaya, Alep et Damas», a-t-il déclaré. Selon le ministre, le deuxième domaine attirant les visiteurs concerne le développement de l'infrastructure touristique côtière. «Les citoyens de la Russie sont attirés par cela», a-t-il relevé. «Nous attendons notre participation, à savoir du ministère du Tourisme syrien et des agences de voyage, à une exposition à Moscou. Lors de cette exposition, nous présenterons des vidéos, des brochures et d'autres documents sur les lieux d'intérêt de la Syrie que nous proposons à visiter», a fait savoir le ministre syrien. Il a ajouté que la restauration des antiquités et du patrimoine battait son plein. Selon M.Radwan Martini, les autorités syriennes ont redonné vie aux marchés historiques de Homs. «De plus, un grand nombre d'églises ont été restaurées dans la vieille ville de Homs. La plus grande mosquée de la région, la mosquée Khalid ibn al-Walid, a été complètement détruite. Nous avons pu la restaurer également», a-t-il souligné. Quant à Alep, la vieille ville a été entièrement restaurée. «Nous incluons chaque district restauré dans notre plan de tourisme afin de nous assurer qu'il y a un flux de touristes là-bas», a précisé, encore le ministre syrien du Tourisme.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.