Tebboune autorise la réouverture progressive des mosquées et des plages    4 ans de prison ferme requis à l'encontre de Drarni, Belarbi et Hamitouche    Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Constantine: saisie de 90 000 comprimés psychotropes    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Concentration maximale chez les Verts
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 07 - 2019

Après avoir bénéficié d'une journée de détente et de décontraction, les joueurs de la sélection algérienne de football a repris le travail mardi, à trois jours de la finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019, vendredi face au Sénégal au stade international du Caire (20h algériennes).
Une journée «off» qui a énormément fait du bien aux coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez, eux qui avaient tant besoin de décompresser après avoir livré deux matchs intenses face à la Côte d'Ivoire (1-1, aux t.a.b : 4-3) et au Nigeria (2-1), respectivement en quarts et demi-finales. Les choses sérieuses ont commencé mardi avec la préparation effective de cette finale, face à un adversaire loin d'être un inconnu, pour avoir déjà affronté l'Algérie lors de la 2e journée (Gr. C) de la phase de poules. Les Verts l'avaient emporté (1-0) grâce à un but de Youcef Belaïli.
La concentration est maximale chez les joueurs, dont l'objectif est désormais de succéder au Cameroun, éliminé en 1/8es de finale, dans le palmarès de cette prestigieuse compétition qui se dispute pour la première fois en présence de 24 nations.
Auteur jusque-là d'un parcours exceptionnel, l'équipe nationale refuse d'abdiquer à une marche d'une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 3 juin, jour du début du premier stage préparatif effectué au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger) ne doivent pas partir en fumée, affirment à l'unanimité les joueurs de la sélection.
Confirmer son statut de favori
Personne ne croyait à une telle performance, même parmi les plus optimistes, d'autant que cette CAN avait la particularité d'être abritée par l'Egypte, détentrice du record de trophées avec 7 coupes et qui aspirait à arracher une 8e étoile devant son public, avant de déchanter et se faire éliminer tel un novice en 1/8 de finale par l'Afrique du Sud (1-0).
Une élimination qui a ouvert la voie à l'Algérie, aussitôt placée comme favori N.1 par les observateurs, un statut qui doit être confirmé vendredi face à la première nation continentale (22e au dernier classement de la Fifa), auteur de la meilleure série de son histoire à la CAN avec 4 victoires consécutives.
Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussi son pari, va certainement axer son travail sur l'aspect psychologique comme il l'a déjà fait avant les deux précédents rendez-vous face à la Côte d'Ivoire et au Nigeria. Il aura l'occasion de travailler avec un groupe au complet, à l'exception du latéral droit Youcef Atal, victime d'une fracture de la clavicule.
Même si le fait de rencontrer les «Lions de la Teranga» pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l'équipe nationale, il n'en demeure pas moins que le Sénégal reste et restera l'une des équipes les plus redoutables du continent, d'où la vigilance qui doit être de mise face à un adversaire cherchant non seulement à s'adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l'unique défaite concédée en phase de poules.
D'ici au jour «J», les protégés de Belmadi vont certainement mettre les bouchées doubles pour préparer au mieux cette finale, considérée comme le match le plus important dans l'histoire de la sélection, depuis la finale disputée et remportée à domicile en 1990 face au Nigeria (1-0). Les Algériens auront ainsi rendez-vous avec l'histoire, 29 ans après leur unique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s'installer sur le toit de l'Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d'impressionner.
L'arbitre sud-africain Victor Gomez pour la finale
La Confédération africaine de football (CAF) a désigné l'arbitre sud-africain Victor Gomez pour officier lors de la finale de la CAN-2019 qui opposera la sélection algérienne à son homologue sénégalaise, vendredi prochain au Stade international du Caire. Victor Gomez sera secondé par ses compatriotes Zaki Sawila et Sorro Fustoni du Lesotho, tandis que le Congolais Jean Jacques N'Dala sera le quatrième arbitre. L'arbitre sud-africain, 36 ans, a déjà dirigé deux rencontres de la CAN-2019, en l'occurrence Egypte-Zimbabwé lors de la phase de poules et Ghana-Tunisie en huitième.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.