«Le dialogue doit prendre en considération les craintes légitimes de l'opposition»    Plus de 82 % des citoyens satisfaits des services de police    Omari insiste sur l'accompagnement des projets agricoles    Les modalités de fonctionnement d'un compte d'affectation spéciale fixées au JO    Rentrée sociale et balance des paiements au menu    Signature d'une convention entre le secteur des forêts et l'unité d'ingénierie    Hassan Rabehi à Ouargla évoque le rôle capital des médias    ARRESTATION DU DIRECTEUR DE L'AGENCE FONCIERE D'ORAN : Plusieurs hauts responsables impliqués dans un scandale immobilier    TISSEMSILT : Des coupures intempestives d'électricité au quotidien    30 milliards de dollars dilapidés au ministère du Travail    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt    COUR DE JUSTICE DE MOSTAGANEM : Le nouveau président et le procureur général installés    Drame du concert de Soolking : 5 morts et 17 blessés    BIR EL DJIR (ORAN) : Le nouveau maire suspendu par le wali    RENTREE SCOLAIRE A MASCARA : Plus de 230.000 élèves bientôt sur les bancs de classes    JUSTICE : Zeghmati veut nettoyer son secteur    Naples: Lozano a signé (officiel)    Real Madrid: Neymar, un pied qui inquiète    Vers la fin du pouvoir militaire ?    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Les souscripteurs montent au créneau    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Amrani reste    Velud : "Je suis confiant pour la qualification"    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Concentration maximale chez les Verts
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 07 - 2019

Après avoir bénéficié d'une journée de détente et de décontraction, les joueurs de la sélection algérienne de football a repris le travail mardi, à trois jours de la finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019, vendredi face au Sénégal au stade international du Caire (20h algériennes).
Une journée «off» qui a énormément fait du bien aux coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez, eux qui avaient tant besoin de décompresser après avoir livré deux matchs intenses face à la Côte d'Ivoire (1-1, aux t.a.b : 4-3) et au Nigeria (2-1), respectivement en quarts et demi-finales. Les choses sérieuses ont commencé mardi avec la préparation effective de cette finale, face à un adversaire loin d'être un inconnu, pour avoir déjà affronté l'Algérie lors de la 2e journée (Gr. C) de la phase de poules. Les Verts l'avaient emporté (1-0) grâce à un but de Youcef Belaïli.
La concentration est maximale chez les joueurs, dont l'objectif est désormais de succéder au Cameroun, éliminé en 1/8es de finale, dans le palmarès de cette prestigieuse compétition qui se dispute pour la première fois en présence de 24 nations.
Auteur jusque-là d'un parcours exceptionnel, l'équipe nationale refuse d'abdiquer à une marche d'une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 3 juin, jour du début du premier stage préparatif effectué au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger) ne doivent pas partir en fumée, affirment à l'unanimité les joueurs de la sélection.
Confirmer son statut de favori
Personne ne croyait à une telle performance, même parmi les plus optimistes, d'autant que cette CAN avait la particularité d'être abritée par l'Egypte, détentrice du record de trophées avec 7 coupes et qui aspirait à arracher une 8e étoile devant son public, avant de déchanter et se faire éliminer tel un novice en 1/8 de finale par l'Afrique du Sud (1-0).
Une élimination qui a ouvert la voie à l'Algérie, aussitôt placée comme favori N.1 par les observateurs, un statut qui doit être confirmé vendredi face à la première nation continentale (22e au dernier classement de la Fifa), auteur de la meilleure série de son histoire à la CAN avec 4 victoires consécutives.
Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussi son pari, va certainement axer son travail sur l'aspect psychologique comme il l'a déjà fait avant les deux précédents rendez-vous face à la Côte d'Ivoire et au Nigeria. Il aura l'occasion de travailler avec un groupe au complet, à l'exception du latéral droit Youcef Atal, victime d'une fracture de la clavicule.
Même si le fait de rencontrer les «Lions de la Teranga» pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l'équipe nationale, il n'en demeure pas moins que le Sénégal reste et restera l'une des équipes les plus redoutables du continent, d'où la vigilance qui doit être de mise face à un adversaire cherchant non seulement à s'adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l'unique défaite concédée en phase de poules.
D'ici au jour «J», les protégés de Belmadi vont certainement mettre les bouchées doubles pour préparer au mieux cette finale, considérée comme le match le plus important dans l'histoire de la sélection, depuis la finale disputée et remportée à domicile en 1990 face au Nigeria (1-0). Les Algériens auront ainsi rendez-vous avec l'histoire, 29 ans après leur unique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s'installer sur le toit de l'Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d'impressionner.
L'arbitre sud-africain Victor Gomez pour la finale
La Confédération africaine de football (CAF) a désigné l'arbitre sud-africain Victor Gomez pour officier lors de la finale de la CAN-2019 qui opposera la sélection algérienne à son homologue sénégalaise, vendredi prochain au Stade international du Caire. Victor Gomez sera secondé par ses compatriotes Zaki Sawila et Sorro Fustoni du Lesotho, tandis que le Congolais Jean Jacques N'Dala sera le quatrième arbitre. L'arbitre sud-africain, 36 ans, a déjà dirigé deux rencontres de la CAN-2019, en l'occurrence Egypte-Zimbabwé lors de la phase de poules et Ghana-Tunisie en huitième.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.