Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    Nice : Atal et Gouiri titulaires face au PSG    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    "Mes vérités..."    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Tebboune installe une commission pour l'amender    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    Une nouvelle vague d'anciens ministres concernée    Liberté de dire. Toujours !    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Des robes noires s'insurgent contre les procès à distance    Ce que prévoit la note du MJS    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    6 décès et 210 nouveaux cas en 24 heures    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Le numérique, un geste barrière efficace ?    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Où est l'Algérie ?    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Tlemcen: Une question de conformité    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La plus grande librairie flottante au monde
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 08 - 2019

longe, en ce moment, les côtes caraïbes de Colombie. Il s'agit d'un bateau de 132 mètres transformé en librairie. Il transporte plus de 5 000 livres à bord et 400 membres d'équipage volontaires de plus de 60 pays.
Le bateau-librairie Logos Hope vient d'arriver à Barranquilla, la capitale économique de la côte caraïbe colombienne, ville de la chanteuse Shakira. Logos Hope est Allemand. Construit en 1973 à Rendsburg, il ressemble à un grand bateau de croisière peint de blanc et de bleu. Depuis, il a fait escale dans plus de 150 pays et a accueilli 45 millions de visiteurs. C'est la première fois que le bateau-librairie s'arrête en Colombie. Après la ville de Barranquilla, il est prévu qu'il se rende à Carthagène des Indes, la ville la plus touristique de la Colombie, que l'on nomme la perle des Indes pour sa beauté coloniale.
Des livres moins chers que sur la terre ferme
On trouve tous types de livres à son bord : des romans, des livres pour enfants, les classiques de la littérature, des livres historiques ou des documents mais aussi des ouvrages sur les arts et même religieux, le tout en anglais et en espagnol. 65 % des 5 000 ouvrages à bord sont en espagnol. L'avantage de cette librairie flottante est que les livres sont moins chers que ceux vendus sur la terre ferme. Tout pour motiver les Colombiens qui lisent en moyenne deux livres par an.
Humanitaire
Le Logos Hope n'est pas qu'un bateau commercial. Il sert également à des fins humanitaires. Cette aide humanitaire se fait de deux manières : la première via les volontaires qui habitent dans le bateau car, parmi les 400 participants, une partie descend à chaque escale pour travailler dans des projets humanitaires. L'autre manière d'aider est en offrant des livres. Lors de sa précédente escale dans le port deSanta Marta, une ville qui se trouve à environ deux heures de Barranquilla, des livres ont été donnés à des écoles et des prisons colombiennes. Le Logos Hope va continuer sa mission d'aide toute l'année 2018. Après la Colombie, il ira au Costa Rica et au Mexique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.