PRESIDENTIELLE : Mihoubi dépose son dossier aujourd'hui    TRIBUNAL MILITAIRE DE BLIDA : Le général Mehena Djebbar incarcéré    Bouregaa refuse de répondre au juge !    DES CHANTIERS DE LOGEMENTS A L'ARRET A ORAN : Des entreprises étrangères réclament 160 milliards à l'OPGI    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Rabehi met en garde contre les "fake news"    Tottenham: Pochettino réagit aux critiques    FC Barcelone: Umtiti se blesse à l'entraînement    COUR D'APPEL D'ORAN : 5 ans de prison requis contre 04 passeurs de harraga    Les étudiants soutiennent les détenus d'opinion    Manifestation à Kinshasa contre la corruption    Les messages émouvants des étudiants aux détenus d'opinion    Gica lance la production à Aïn El-Kebira    Islam Slimani dans l'équipe-type de la 10e journée    La LFP avance à pas de tortue !    Choc de mal classés à Mohammadia    Maya    La trêve turco-américaine expire ce soir    Plus de 2 300 interventions chirurgicales effectuées    Election des nouveaux représentants    Synapse de Noureddine Zerrouki au Festival du court-métrage de Nouakchott    Lancement du centenaire de la naissance de Mohammed Dib en février prochain    Le HCA présent avec une vingtaine d'ouvrages    "Dans mon film, je partage les émotions vécues avec les migrants"    Les nouveautés au Sila    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce mardi    Forêts : Lancement d'une vaste campagne de reboisement    Belgaid et Cap Falcon: Deux morts et quatre blessés dans des accidents de la route    Tlemcen: Des foyers qui «boudent» le gaz naturel    Que peut apporter la diaspora pour le pays ?    Alger: Le procès de deux détenus du Hirak s'ouvre aujourd'hui    Bouira: Grève des enseignants du primaire    Tirage au sort pour le choix des blocs et des étages: Attribution prochaine de 300 logements sociaux à Boutlelis    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Commerce - Djellab appelle le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume d'exportations de l'Algérie hors hydrocarbures    L'accord sur le Brexit validé par les 27 Etats membres    Adrar : atelier de travail sur la valorisation économique de l'arganier    Boumerdes : Une femme à la tête de la ligue de football de la wilaya de Boumerdes    Côte d'Ivoire: "bilan satisfaisant" de la commercialisation de l'anacarde    Investissements : Le pouvoir politique défunt d'essence totalitaire, a toujours bloqué les initiatives    Médias: Célébration de la Journée nationale de la presse ce mardi    Où la ruée vers la vente d'or physique mènera les bourses occidentales ?    Mila: Tayeb Zitouni " La préservation des cimetières des chouhada, fait partie de l'intérêt pour l'Histoire"    Festival national de poésie féminine : Le patrimoine constantinois à l'honneur    Littérature chinoise: Des illustrations de la littérature classiques chinoise lancées à la Foire du livre de Francfort    Saâdani nargue le gouvernement    Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020    Mazda : nouveau teaser de son futur véhicule électrique    La nouvelle Opel Corsa n'aura pas de version sportive OPC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La rentrée scolaire aura bien lieu le 4 septembre
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 08 - 2019

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a récusé, avant-hier jeudi, à partir de la wilaya d'Ain Defla, les informations relayées sur les réseaux sociaux faisant état d'un probable report de la prochaine rentrée scolaire 2019/2020 en raison des risques de perturbations possibles, à cause de la situation politique du pays. «La prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées», a indiqué le ministre estimant qu'il n'y a aucune raison pour la reporter.
Le calendrier établi antérieurement par le ministère de l'Education nationale pour la prochaine rentrée scolaire sera respecté, a poursuivi Abdelhakim Bellabed, rappelant, au passage, les dates fixées, à savoir le 4 septembre pour les élèves, le 18 août pour l'administration centrale, le 25 août pour les administrations locales et le 1er septembre pour les enseignants. La prochaine rentrée scolaire, a-t-il observé, se déroulera dans la sérénité, en témoigne, a-t-il dit, les indicateurs positifs qui nous sont parvenus et la bonne préparation au niveau de toutes les wilayas du pays en prévision de ce rendez-vous.
Aussi, a-t-il appelé tous les partenaires sociaux à participer et à y contribuer à la réussite de ce rendez-vous. «Les portes du ministère demeurent ouvertes à tous les partenaires sociaux pour écouter leurs préoccupations», a encore rappelé le ministre de l'Education nationale, qui inaugurait de nouvelles structures éducatives à Ain Defla. Pour Abdelhakim Bellabed, il n'y a, aucune raison pour reporter la prochaine rentrée scolaire. «Toutes les dispositions sont prises pour que la rentrée se déroule dans des conditions normales», a assuré le ministre de l'Education nationale.
Le ministre a, à l'occasion, instruit les responsables en charge de la distribution des ouvrages scolaires à l'effet de procéder, à temps, à l'acheminement des livres scolaires vers les établissements. «La distribution du livre scolaire doit se faire à temps», a insisté le ministre de l'Education nationale. Afin, a-t-il observé, d'éviter les perturbations qui ont été récurrentes ces dernières années en raison des retards dans l'impression et la diffusion des nouveaux manuels scolaires.
Abdelhakim Bellabed a également mis l'accent sur la nécessité de réunir toutes les conditions nécessaires pour assurer aux élèves la restauration et le transport scolaire à partir du premier jour de la prochaine rentrée scolaire.
Sur un autre registre, le ministre a évoqué le cas des diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS). «Le Gouvernement a donné son accord pour la prise en charge des diplômés des ENS en leur donnant la priorité dans le recrutement dans le secteur», a-t-il indiqué. Ces derniers (diplômés des ENS, ndlr) sont, a poursuivi Abdelhakim Bellabed, prioritaires pour accéder au poste d'enseignant, tous cycles confondus, au vu, a-t-il relevé, de leur spécialité et en vertu de la convention signée par les ministères de l'Education et de l'Enseignement supérieur.
S'agissant de la réforme du baccalauréat, le ministre a affirmé que le dossier est encore en cours d'étude, ajoutant, à l'occasion, que plusieurs mesures seront dévoilées ultérieurement. «Nos services ont entamé une réflexion sur les modalités d'introduire l'enseignement de l'anglais dès le cycle primaire», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.