DEFENSE NATIONALE : Un terroriste abattu et 4 éléments de soutien arrêtés    La justice va confisquer aux Hamel 10000 milliards de cts    TIPASA : Livraison de 1600 logements AADL    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les frères Kouninef condamnés de 12 à 20 ans de réclusion    REOUVERTURE DES FRONTIERES : Le professeur Fourar exclut la France    TRANSPORT DE VOYAGEURS : Une aide de 30 000 DA au profit des transporteurs    OUM EL BOUAGHI :Démantèlement d'un réseau international de trafic de drogues    SIDI LAKHADAR (MOSTAGANEM) : 11 harraga secourus et 37 autres interceptés    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    3 ans de prison requis contre Mohamed Djemai    La distribution de dizaines de milliers de logements programmée    Des peines de 12 à 20 ans de prison ferme    Report à fin octobre ou début novembre ?    Un terroriste abattu à Jijel    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    Le ministère de la Communication dépose une plainte contre M6    PSG : Di Maria écope d'une lourde sanction pour son crachat    Révision de la Constitution : 58.628 inscrits à distance sur les listes électorales    Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Neghiz face à la presse    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    AFN: le projet d'amendement de la Constitution "permettra d'aller vers des lois au service du citoyen"    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Prorogation des promotions au 30 septembre    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    PAIX ET SERENITE    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La rentrée scolaire aura bien lieu le 4 septembre
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 08 - 2019

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a récusé, avant-hier jeudi, à partir de la wilaya d'Ain Defla, les informations relayées sur les réseaux sociaux faisant état d'un probable report de la prochaine rentrée scolaire 2019/2020 en raison des risques de perturbations possibles, à cause de la situation politique du pays. «La prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées», a indiqué le ministre estimant qu'il n'y a aucune raison pour la reporter.
Le calendrier établi antérieurement par le ministère de l'Education nationale pour la prochaine rentrée scolaire sera respecté, a poursuivi Abdelhakim Bellabed, rappelant, au passage, les dates fixées, à savoir le 4 septembre pour les élèves, le 18 août pour l'administration centrale, le 25 août pour les administrations locales et le 1er septembre pour les enseignants. La prochaine rentrée scolaire, a-t-il observé, se déroulera dans la sérénité, en témoigne, a-t-il dit, les indicateurs positifs qui nous sont parvenus et la bonne préparation au niveau de toutes les wilayas du pays en prévision de ce rendez-vous.
Aussi, a-t-il appelé tous les partenaires sociaux à participer et à y contribuer à la réussite de ce rendez-vous. «Les portes du ministère demeurent ouvertes à tous les partenaires sociaux pour écouter leurs préoccupations», a encore rappelé le ministre de l'Education nationale, qui inaugurait de nouvelles structures éducatives à Ain Defla. Pour Abdelhakim Bellabed, il n'y a, aucune raison pour reporter la prochaine rentrée scolaire. «Toutes les dispositions sont prises pour que la rentrée se déroule dans des conditions normales», a assuré le ministre de l'Education nationale.
Le ministre a, à l'occasion, instruit les responsables en charge de la distribution des ouvrages scolaires à l'effet de procéder, à temps, à l'acheminement des livres scolaires vers les établissements. «La distribution du livre scolaire doit se faire à temps», a insisté le ministre de l'Education nationale. Afin, a-t-il observé, d'éviter les perturbations qui ont été récurrentes ces dernières années en raison des retards dans l'impression et la diffusion des nouveaux manuels scolaires.
Abdelhakim Bellabed a également mis l'accent sur la nécessité de réunir toutes les conditions nécessaires pour assurer aux élèves la restauration et le transport scolaire à partir du premier jour de la prochaine rentrée scolaire.
Sur un autre registre, le ministre a évoqué le cas des diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS). «Le Gouvernement a donné son accord pour la prise en charge des diplômés des ENS en leur donnant la priorité dans le recrutement dans le secteur», a-t-il indiqué. Ces derniers (diplômés des ENS, ndlr) sont, a poursuivi Abdelhakim Bellabed, prioritaires pour accéder au poste d'enseignant, tous cycles confondus, au vu, a-t-il relevé, de leur spécialité et en vertu de la convention signée par les ministères de l'Education et de l'Enseignement supérieur.
S'agissant de la réforme du baccalauréat, le ministre a affirmé que le dossier est encore en cours d'étude, ajoutant, à l'occasion, que plusieurs mesures seront dévoilées ultérieurement. «Nos services ont entamé une réflexion sur les modalités d'introduire l'enseignement de l'anglais dès le cycle primaire», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.