«Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Les engagements de Belabed    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Vingt médailles pour les Algériens à 24h de la clôture    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Saisie de 250 quintaux de son destinés à la spéculation illicite    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le Président Poutine accuse les élites occidentales    Skikda Un incendie maîtrisé    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Lancement d'un programme d'appui spécifique au cinéma au théâtre et à la musique    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Maroc: trois morts par asphyxie dans un puits d'extraction de charbon au nord-est du pays    Judo / Jeux de la solidarité islamique 2022 : l'argent pour Asselah, le bronze pour Ouallal    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La canicule continuera d'affecter l'Est du pays jusqu'à mercredi    Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La faim plus menaçante    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La rentrée scolaire aura bien lieu le 4 septembre
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 08 - 2019

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a récusé, avant-hier jeudi, à partir de la wilaya d'Ain Defla, les informations relayées sur les réseaux sociaux faisant état d'un probable report de la prochaine rentrée scolaire 2019/2020 en raison des risques de perturbations possibles, à cause de la situation politique du pays. «La prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées», a indiqué le ministre estimant qu'il n'y a aucune raison pour la reporter.
Le calendrier établi antérieurement par le ministère de l'Education nationale pour la prochaine rentrée scolaire sera respecté, a poursuivi Abdelhakim Bellabed, rappelant, au passage, les dates fixées, à savoir le 4 septembre pour les élèves, le 18 août pour l'administration centrale, le 25 août pour les administrations locales et le 1er septembre pour les enseignants. La prochaine rentrée scolaire, a-t-il observé, se déroulera dans la sérénité, en témoigne, a-t-il dit, les indicateurs positifs qui nous sont parvenus et la bonne préparation au niveau de toutes les wilayas du pays en prévision de ce rendez-vous.
Aussi, a-t-il appelé tous les partenaires sociaux à participer et à y contribuer à la réussite de ce rendez-vous. «Les portes du ministère demeurent ouvertes à tous les partenaires sociaux pour écouter leurs préoccupations», a encore rappelé le ministre de l'Education nationale, qui inaugurait de nouvelles structures éducatives à Ain Defla. Pour Abdelhakim Bellabed, il n'y a, aucune raison pour reporter la prochaine rentrée scolaire. «Toutes les dispositions sont prises pour que la rentrée se déroule dans des conditions normales», a assuré le ministre de l'Education nationale.
Le ministre a, à l'occasion, instruit les responsables en charge de la distribution des ouvrages scolaires à l'effet de procéder, à temps, à l'acheminement des livres scolaires vers les établissements. «La distribution du livre scolaire doit se faire à temps», a insisté le ministre de l'Education nationale. Afin, a-t-il observé, d'éviter les perturbations qui ont été récurrentes ces dernières années en raison des retards dans l'impression et la diffusion des nouveaux manuels scolaires.
Abdelhakim Bellabed a également mis l'accent sur la nécessité de réunir toutes les conditions nécessaires pour assurer aux élèves la restauration et le transport scolaire à partir du premier jour de la prochaine rentrée scolaire.
Sur un autre registre, le ministre a évoqué le cas des diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS). «Le Gouvernement a donné son accord pour la prise en charge des diplômés des ENS en leur donnant la priorité dans le recrutement dans le secteur», a-t-il indiqué. Ces derniers (diplômés des ENS, ndlr) sont, a poursuivi Abdelhakim Bellabed, prioritaires pour accéder au poste d'enseignant, tous cycles confondus, au vu, a-t-il relevé, de leur spécialité et en vertu de la convention signée par les ministères de l'Education et de l'Enseignement supérieur.
S'agissant de la réforme du baccalauréat, le ministre a affirmé que le dossier est encore en cours d'étude, ajoutant, à l'occasion, que plusieurs mesures seront dévoilées ultérieurement. «Nos services ont entamé une réflexion sur les modalités d'introduire l'enseignement de l'anglais dès le cycle primaire», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.