Les réactions divergent entre optimisme et hésitation    «La qualité des candidatures définira le taux de participation»    Les lois relatives au régime électoral et à l'Autorité indépendante des élections promulguées au Journal officiel    Lamiri appelle à soutenir le pouvoir d'achat du citoyen    Redonner confiance et rapprocher l'Etat du citoyen, par une réelle décentralisation    Nouveaux horaires des trains de banlieue algéroise    La guerre en Syrie est officiellement terminée    Le MC Alger revient avec une précieuse victoire d'Oran    Ultime dérogation pour Cherif El Ouezzani, le CA au box des accusés    «La JSK réalise une nouvelle progression»    Slimani en tête du classement des meilleurs joueurs de la L1    Un artisan au service de l'éducation    L'Etat a construit des milliers de logements mais la crise perdure :    Les jeunes d'une agglomération secondaire réclament une aire de jeu    Pour les passionnés de fantastique    Une chaîne exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    Un festival pour la promotion des traditions méditerranéennes    Algérie-Grande Bretagne: Le Royaume-Uni pour l'élargissement des relations économiques avec l'Algérie    Production de pétrole, attaques de drones en Arabie: le Brent atteint un niveau sans précédent depuis 30 ans    Stabilité et épanouissement de la nation    JM Oran-2021: Le logo officiel de la 19e édition sera présenté ce mardi    Election présidentielle: Discours du chef de l'Etat à la Nation (Texte intégral)    Ramaphosa veut rassurer les pays africains    Nouveau prix pour la Clio 4 GT Line    Honda présente la Honda e    Mohamed Djemai se retire du FLN    Enquêtes dans les écoles    On se trompe de dépouilles !    Un déficit de 4,41 mds de dollars    Psychotropes : en finir avec l'anarchie    3 prévenus placés en détention provisoire    MORTS PAR NOYADE ET PAR MONOXYDE DE CARBONE : Huit personnes décédées en 24 heures    CEM ‘' MOHAMED LAKHAL ‘' DE KHARROUBA : Les enseignants dénoncent la surcharge des classes    Plaidoyer pour une loi sur l'acquisition de tableaux    Sortir ...sortir ...sortir ...    Bull, portrait d'une Amérique à l'abandon, couvert de récompenses    Pour des mesures urgentes en matière d'éducation    JSK : Il a réussi son premier match international… : Mebarki s'affirme !    CRB : Coupe de la CAF, le plus dur reste à faire à Alger    Faible taux de participation et indécision totale    Le chef Raoni proposé au prix Nobel de la paix    Kagame veut éjecter l'Afrique du Sud des instances de l'UA    Sous le signe de l'amitié algéro-italienne    Suppression de la règle 51/49: Le débat est lancé    Football - Ligue 2: Le DRBT rejoint le duo de tête    Mohamed Chorfi à la tête de l'Autorité de surveillance des élections    Conclave wali-chefs de daïras et P/APC: Des mesures urgentes pour parer à d'éventuelles inondations    Analyse: Invitée au G7… L'Afrique n'a-t-elle vraiment fait que de la figuration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Medane n'est plus manager général de la sélection
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 08 - 2019

Il a choisi une sortie facile que de poursuivre sa mission qu'il a tant architecturée. Abandonner le navire n'a jamais été la solution des grands gestionnaires. Alors, pourquoi a-t-il préféré laisser sa place à une autre personne pour tenter de sauter vers un statut qui serait, selon lui et son entourage, meilleur ?
Belmadi qui s'apprête à rejoindre le Centre technique national de Sidi-Moussa pour le premier regroupement qui aura lieu prochainement dans le cadre de la préparation de la prochaine coupe d'Afrique des nations 2021, aurait-il souhaité étoffer son staff par d'autres personnalités du football ? A-t-il émis le vœu de faire remplacer Hakim Medane par Antar Yahia, comme annoncé juste après la CAN-2019 ? Tout serait une mise à jour du staff souhaité par Djamel Belmadi, c'est pourquoi Medane, qui aurait certainement compris le message qui a donc vite senti le vent tourner, préfère plier bagage le premier.
Pourtant, selon les membres du Bureau fédéral, c'est un monsieur qui a fait du bon boulot, tout le monde le reconnait, mais pourquoi cette subite sortie ? Faut-il voir, à travers ses propos qui dénoncent une critique ou une campagne aux racines pourries, arrosée, entretenue et menée par des clans contre sa personne, qu'il qualifie de haineuse au lendemain de la CAN-2019 ?
Cette opération de déstabilisation a déjà connu un coup médiatique et qui serait, selon quelques avis, une opération coup de poing qui viserait à rafraichir le staff de l'équipe nationale. Ils auraient, ainsi, donc, intelligemment poussé à la porte Medane qui préfère, d'ailleurs, se mettre à l'abri en déposant sa démission. C'est ce qu'a annoncé, ce mercredi soir, la Fédération algérienne de football sur son compte twitter. Il préfère abandonner que de résister à ces vents violents ô combien silencieux. «Après plus deux années en tant que manager général de l'équipe nationale A, Hakim Meddane a décidé de prendre du recul en se mettant à la disposition du président de la Fédération algérienne de football (FAF) et du bureau fédéral dont il est membre et ce pour d'autres missions», a indiqué la même source.
Il existe d'autres stratégies, comme dans le football, pour faire remplacer tel joueur à la place d'un autre, et ce, d'une manière plus intelligente, que de s'appuyer sur des motifs qui ne font que fragiliser le démissionnaire, qui draine derrière lui plus de deux années au service du football national. «L'ancien joueur de la JS Kabylie était de la campagne victorieuse de la sélection algérienne en Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Egypte où les Verts avaient été sacrés en dominant le Sénégal (1-0), le 19 juillet dernier, en finale de la compétition continentale».
Il faut oser croire que ce départ est le fruit de ce qu'il qualifie de campagne haineuse, tant sur le plan personnel, mais pas professionnel, tout en se disant «fier» d'avoir servi «bénévolement» la sélection. Il reste au cœur de l'instance nationale du football, mais il «souhaite bon courage aux différents staffs de l'équipe nationale, à leur tête le sélectionneur national, et aux joueurs».
«J'ai été fier d'avoir servi bénévolement l'équipe nationale de mon pays en tant que manager général, après l'avoir fait en tant que joueur. Mais après plus de deux ans au poste de manager général, je me sens fatigué et écœuré par une campagne haineuse qui m'a visé personnellement et a visé la Fédération. J'ai donc préféré laisser la place à une compétence afin de poursuivre cette mission», a réagi Medane au site officiel de la FAF. Démission, mutation ou mise à l'écart ? Voilà une information qui provoque. C'est encore, une fois, une question de communication qu'il va falloir soigner.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.