La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Entreprise du Métro d'Alger (EMA) : Une perte de plus de 13 milliards de dinars    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Installation du Conseil supérieur de la chasse : La faune sauvage menacée d'extinction par le braconnage    Plusieurs cités sont concernées : Perturbation de l'alimentation en eau potable    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    En attendant la bonne thérapie    Football - Ligue 1: Indécision à tous les niveaux !    Assainissement de l'affichage publicitaire à Aïn El Turck: Des panneaux illicites démantelés et des mises en demeure    Tebboune opéré avec succès du pied droit    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Région Ouest: Près de 1.000 harraga interceptés en 2020    Après le sit-in à la Faculté de médecine: L'administration répond favorablement aux revendications des étudiants    Rapport Stora sur la colonisation: Pas de «repentance ni d'excuses»    La présidence rassure sur l'état de santé du chef de l'Etat    Des derbies et de belles affiches au menu    265 nouvelles contaminations et 6décès en 24 heures    Un nouveau projet de loi en cours    Perte de 131.000 postes d'emploi    "Ni repentance ni excuses"    Mondial 2021 de Handball. Algérie 26 – France 29 : Le sept national passe à côté d'un exploit    L'état-major de l'ANP marque sa présence aux frontières sécuritaires du pays    La gamme Dacia étoffée    Expo «La Chine vue par Hachemi Ameur 3»    Le producteur Phil Spector, faiseur de tubes et magicien du son    Visant «la promotion de la distribution de l'activité culturelle et artistique» Une convention de coopération entre les ministères de la Culture et de la Défense nationale    Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes    Près de 140 morts en trois jours    L'ONU réclame une aide d'urgence de 76 millions de dollars    Ferhat Aït Ali signe quatre autorisations provisoires    Sonelgaz anticipe la forte demande de l'été    Youcef Nebbache comparaîtra en citation directe le 28 janvier    La pression est la force appliquée à la surface pressée    USM Alger : Nadir Bouzenad nouveau secrétaire général    Plusieurs joueurs sanctionnés    Le MCA aura le statut de filiale de Sonatrach    3 décès et 249 nouveaux cas    "Le pouvoir se fait hara-kiri"    Les Marocains "digèrent mal" le couscous maghrébin    "La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962", un livre de Ali Guenoun    Roman-pamphlet contre les tabous du viol    Investiture de Biden aujourd'hui: Une cérémonie sous haute surveillance    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour de Abid Charef à la compétition africaine
Publié dans La Nouvelle République le 03 - 09 - 2019

L'arbitre international algérien Mehdi Abid-Charef, qui n'a plus officié au niveau africain depuis la finale aller de la Ligue des champions entre Al-Ahly d'Egypte et l'ES Tunis (3-1) le 2 novembre 2018 à Alexandrie, a été désigné quatrième arbitre de rencontre entre El Nasr de Libye et Raja de Casablanca (Maroc) pour le compte des seizièmes de finale aller de la Ligue des champions d'Afrique.
Abid-Charef (37 ans) avait été suspendu pour «mauvaise performance» suite à son arbitrage le 2 novembre 2018 en finale (aller) de la Ligue des champions d'Afrique entre le Ahly du Caire et l'ES Tunis (3-1) à Alexandrie. Le natif de Constantine avait accordé deux penalties aux Egyptiens, jugés «imaginaires» par l'EST, tout en recourant à chaque fois à la VAR (assistance vidéo à l'arbitrage), pour sa première utilisation dans une épreuve interclubs au niveau africain. La Confédération africaine avait promis récemment à la FAF, que Abid Charef sera désigné lors des prochaines rencontres organisées par la CAF. Le président de la CAF Ahamd Ahamd avait reçu le président de la FAF Kheïreddine Zetchi qui était accompagné de l'arbitre international algérien Abid-Charef, en marge de la CAN-2019 au Caire. La situation de l'arbitre international algérien avait été abordée par les deux responsables durant cette réunion conviviale. Bien que la suspension provisoire ait été levée le 21 janvier 2019, Abid-Charef n'a plus été désigné par la Commission d'arbitrage de la CAF. Ce qui a suscité les interrogations des responsables de la FAF. Suspendus au même titre que l'Algérien, les arbitres zambien Janny Sikazwe et égyptien Gehad Grisha avaient été graciés, tout en signant leur présence parmi les referees retenus pour la CAN 2019.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.