Grève contre le projet de réforme des retraites (France) :    La situation financière des clubs relancée    L'Algérie présente au rendez-vous de Djerba    Projet de traduction des plus importants écrits    Le combat de Zahia Ziouani    Décès de la chanteuse du groupe Roxette    L'Algérie prend part à Rome à la réunion ministérielle des pays membres    «Je m'engage à ouvrir un dialogue national sérieux»    Maroc : Pourquoi la compagnie TUI fly supprime-t-elle des vols vers le Maroc ?    nouveau président de la République    Niger : Une deuxième attaque en deux jours contre l'armée    Sommet de Paris : Poutine salue un " pas important " vers une désescalade en Ukraine    France: Après 6 jours de grève, la réforme des retraites va être enfin dévoilée    Benflis prend acte de sa défaite et annonce le passage de flambeau aux jeunes    Les résultats préliminaires annoncés par l'ANIE    OGC Nice: "Atal absent quelques mois"    Remis de sa commotion cérébrale: L'Algérien Oukidja opérationnel face à Marseille    Médias: Sky perd les droits de la Ligue des champions pour l'Allemagne    Installation de portiques électroniques    « 2019 a été une année exceptionnelle pour moi »    Lutte contre la criminalité urbaine à Alger: Près de 3.000 affaires traitées en novembre    Djelfa : Culture du safran à Djelfa, une expérience concluante pour le jeune Abderrahmane Khelili    L'annonce des résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre    Election présidentielle: Abdelmadjid Tebboune largement élu président    Les premières leçons de l'élection présidentielle du 12 décembre 2019    Tissemsilet : Manifestations du 11 décembre 1960 : réinhumation des restes du chahid Bennai Omar à Theniet El Had    Tunisie : " La prise de conscience autour du patrimoine historique est tardive "    Court métrage documentaire : Le documentaire "Nice Very Nice" en compétition au Sénégal    Adoption d'un projet de loi pour contrôler l'emploi    Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    MASCARA : Un parc illicite sur un espace de l'APC    AIN TEMOUCHENT : Arrestation d'un individu en possession d'un drone    Secousse tellurique de magnitude 3,2 degrés à Boumerdès    TISSEMSILT : Délocalisation du concours des agents d'administration à Tiaret    Deux contrebandiers arrêtés à Ouargla et un autre appréhendé à Biskra    Des vents forts vendredi sur plusieurs wilayas du Nord et des Hauts-Plateaux    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Brèves    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Bangkok en haut du classement    Communiqué du Conseil des ministres    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une CAN à plusieurs vitesses
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 11 - 2019

C'est parti pour les quarante-huit pays en lice pour faire partie des 24 équipes qui disputeront la phase finale de la CAN-2021. La course vers le trophée a pris son départ hier mercredi et l'on ne connaîtra en novembre 2020 les 24 équipes qualifiées pour la prochaine CAN.
En attendant, des sélections voudront sortir du lot pour effacer l'affront de ne pas avoir participé à la dernière CAN en Égypte. Comme le Gabon, organisateur de l'édition 2017 et dirigé par Patrice Neveu. «On aborde ces deux premières journées avec détermination et lucidité, avance Patrice Neveu à RFI. On rencontre une équipe qui veut redorer son blason (RDC) et ensuite il faudra enchaîner avec notre déplacement en Angola. Il faut de la sérénité pour les mois qui viennent car la phase des éliminatoires est longue. Voilà pourquoi il faut s'imposer à domicile dès la première journée».
Pour ces éliminatoires de la coupe d'Afrique des Nations, Cameroun 2021, on relèvera que dans le détail 11 matchs se jouaient dés hier, sauf que ces dates semblent ne pas faire l'unanimité. Toutes les Fédérations de football africaines grincent des dents.
Pourquoi ? Les éléments de reponses obtenus font était du fait que «Les expatriés européens seront pour certains tout juste puisqu'ils débarquent en sélection, c'est ce qui justifierait le fait que de nombreuses sélections engagées se plaignent des dates des prochains matchs prévus pour la mi-novembre. Que faire ? «La CAN n'a jamais démarré sous de bons auspices», réagira un sélectionneur africain, «alors pourquoi aujourd'hui ?», s'est-il interrogé. C'est tout comme ces sélectionneurs gabonais Patrice Neveu, Gernot Rohr, le sectionneur du Nigéria, et Aliou Cissé à la tête du Sénégal, qui se sont indignés contre la programmation de certaines rencontres.
A la vielle de son premier duel, le Nigeria qui affrontait le Bénin hier, Rohr ne s'est pas retenu dans une interview qu'il a accordée au journal sportif «L'Equipe» : «Beaucoup de garçons jouent encore le dimanche 10 et doivent voyager le 11 pour aller au Nigeria... Le lendemain, de Lagos, ils vont prendre un avion pour rejoindre le lieu de la rencontre à Uyo. Ils vont donc arriver le mardi pour faire un entrainement de veille de match et jouer le mercredi après-midi ! C'est un peu spécial, ça manque un peu de respect par rapport à la santé des joueurs et au travail des entraineurs», a-t-il déclaré. Faut aussi signaler que les écureuils du Bénin qui doivent affronter respectivement le Nigeria et la Sierra Leone, déjà décimée du fait de l'absence de nombreux cadres un nouveau forfait qui se pointe.
Et d'ailleurs, pour tenter d'obtenir gain de cause, la Fédération nigérienne (NFF) a entamé des procédures auprès de la CAF pour que le match soit décalé de 24h, au 14 novembre et met devant ses responsabilités l'instance africaine de football. «S'il ya des blessures, c'est la CAF qui sera responsable», a prévenu Rohr. Il se trouve que la Fédération nigérienne ne se trouve pas seule à réclamer puisque derrière elle, il y a dans cette même démarche, la NFF a été donc rejointe par son homologue du Sénégal, la FSF. Un courrier a été adressé à l'instance faîtière du football africain pour réclamer le report de 24 heures du match face au Congo lui aussi prévu pour le 13 novembre.
A l'heure actuelle, aucune réponse n'a été donnée par la CAF.
Présent jeudi en conférence de presse, le sélectionneur Aliou Cissé a expliqué tout son mécontentement. «Pour la date du match, je tenais à dire que nous ne sommes pas d'accord. Maintenant la CAF nous oblige à jouer le 13, on s'y plie mais je voudrais le dire ici que cette date du 13 ne nous arrange pas. Quand on a une fenêtre de dates FIFA du 10 au 19 nov, je ne vois pas pourquoi on devrait jouer le 13 d'autant plus qu'il y a d'autres nations qui jouent le 14. Le mercredi, c'est trop tôt, on a des garçons qui viennent très tard, qui jouent le lundi. Je pense que la CAF devrait faire quelque chose pour nus faire jouer le jeudi au lieu de mercredi», rapporte Afrika foot. Les premiers résultats donneront plus d'informations dés aujourd'hui sur le niveau de cette compétition africaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.