Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sadiou Mané, un géant africain du football
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 01 - 2020

Après la grosse déception pour sa 4e place au dernier Ballon d'or qui lui est resté au travers de la gorge le Sénégalais Saudio Mané, est du haut de ses 27 ans, élu Joueur Africain de l'année 2019 lors de la cérémonie des CAF Awards, mais avant ce titre, il était aussi «vainqueur de la Ligue des champions, co-meilleur buteur de Premier League, finaliste de la Coupe d'Afrique des nations, vainqueur de la Supercoupe d'Europe, un certain sang-froid dans les derniers instants de rencontres pour faire gagner Liverpool, une quatrième place au Ballon d'Or France Football 2019, une reconnaissance mondiale indéniable», soulignait le journal Français FF.
Il était le seul à avoir fait le déplacement en Egypte, à Hurghada précisément. Mahrez excusé puisqu'il est titulaire avec Manchester City en demi- finale de league Cup contre Manchester United...Alors que Mohamed Salah, a qui il succède a été couronné deux fois consécutivement en 2017 et 2018 lui, n'était pas dans la salle alors qu'il pouvait se déplacer. Il a préféré rester à Liverpool. Avant d'exprimer sa joie, Mané sait qu'il s'agit là d'une parfaite revanche sur son compère Mohamed Salah qui avait, l'an passé à Dakar au Sénégal, été couronné meilleur joueur, et cette année c'est justement sur ses terres (Egyptiennes) qu'il prend sa revanche. Il retrouve cette joie presque «volée», mais pas les mots pour la décrire. Sur le podium, regard perdu, balayant la salle, cherche un soutien moral pour pouvoir s'exprimer sans oublier amis, familles, collègues, ceux qui dans la salle l'applaudissaient. L'ailier de Liverpool chipe la place de Mohamed Salah, double tenant du titre, et faisait partie des trois finalistes avec l'Algérien Riyad Mahrez, champion de la CAN-2019. Il est le deuxième sénégalais, après Hadji Diouf (2001, 2002), il s'est distingué pour son sérieux, et sa capacité exceptionnelle pour son année footballistique. Après le sacre de Mohamed Salah à Dakar au Sénégal, l'an passé, c'est une revanche sur son collègue en remportant la couronne sur ses terres en Egypte. Il s'installe avec 477 points, Mohamed Salah 325 et Riad Mahrez 267. Pour le journal rance Football «Sadio Mané a gagné le respect de la planète foot». Belmadi, le trophée de la compétence africaine Sans surprise, le sélectionneur de l'équipe nationale d'Algérie, Djamel Belmadi est élu sacré meilleur entraîneur africain de l'année 2019, à l' occasion de la Cérémonie des CAF Awards. Le contraire aurait, très certainement, étonné tous les professionnels et observateurs africains et même hors Afrique. Le sélectionneur algérien passe devant Aliou Cissé, finaliste malheureux avec le Sénégal, et le Tunisien Mouine Chaabani, vainqueur d'une deuxième Ligue des champions consécutifs avec l'Espérance Tunis. Il succède ainsi à Hervé Renard. Sur le podium il fera cette déclaration : «Dans une compétition aussi relevée que la CAN, sans l'aide de mes joueurs, on y serait jamais parvenus, le mérite leur revient d'avoir dignement représenté le pays pendant toute l'année. Je reconnais que ce titre de meilleur entraîneur, je le dois certainement à mes joueurs, auxquels je suis vraiment reconnaissant pour tout ce qu'ils font pour l'Equipe nationale». Enfin, comme il fallait s'y attendre, les Egyptiens organisateurs de la dernière CAN-2019, ont toutefois obtenu une petite consolation à travers le trophée remis à leur fédération qui a été désignée pour la meilleure institution en Afrique ?! Et ce fut le président de la FIFA qui fut appellé pour remettre le trophée à son président Hani Abou Rida.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.