Mancity : Guardiola fait une annonce de taille pour son avenir    Nécessité pressante d'un réseau d'assainissement pour la zone industrielle de Hassi Ameur    Man City : Sterling est fan de Zidane    Centre nautique d'Oran: piscines dotées de bassins en Inox, une première en Afrique    Arbitrages d'investissement: l'Algérie est dotée des outils pour sanctuariser les intérêts de l'Etat    Tebboune évoque la fermeture des frontières avec le Maroc    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Report du derby USMA – MCA : Une décision politique    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Le PNC suspend sa grève    4morts et 32 blessés en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La troupe de danse de Chengdu subjugue le public
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 01 - 2020

La troupe de danse de la ville de Chengdu (Chine) a subjugué mardi soir le public de Aïn Defla lors d'un spectacle mémorable animé à la maison de la culture Emir Abdelkader de la ville en présence de plusieurs familles venues des quatre coins de la wilaya et des régions qui lui sont limitrophes, a-t-on constaté.
Pleine comme un œuf, la salle de spectacle de la maison Emir Abdelkader s'est assurément avérée trop exiguë pour contenir le flux des admirateurs de la danse chinoise mais aussi des arts martiaux pratiqués depuis des millénaires sur le territoire de ce pays. C'est sous un tonnerre d'applaudissements que les danseuses ont fait leur apparition sur scène pour présenter ce spectacle intitulé «la fête de l'heureux printemps chinois» devant un public dont ils ne tarderont pas à capter l'intérêt sous l'effet d'une musique originale et d'un féerique jeu de lumière. Les membres de la troupe se sont merveilleusement appliqués afin de mettre en évidence la danse chinoise classique de la province de Schisuan synonyme de l'ouverture et la tolérance de ce pays. Les prestations n'ont laissé indifférent ni les jeunes ni les moins jeunes, les poussant d'ailleurs à immortaliser ces moments par le biais de leur téléphones portables. Le clou du spectacle aura été incontestablement la chanson algérienne «Goumari» interprétée par une jeune chanteuse chinoise devant un public ébahi. Etudiant à Blida de passage à Aïn Defla, Djamel avoue que le spectacle lui a permis de découvrir nombre de facettes de la culture chinoise qu'il ignorait jusque-là. «Sur internet, j'ai bien évidemment eu à voir nombre de show donnés par des troupes chinoises ainsi que d'autres pays qui sont proches de ce pays mais les voir tout près vous, de surcroît avec un public survolté, vous procure un sentiment indescriptible», s'est-il exclamé. Se félicitant des conditions du déroulement du spectacle, le conseiller culturel à l'Ambassade de Chine à Alger, Zhang Yi a relevé la réaction du public de Aïn Defla lequel a «adopté» la troupe de Cheng du de manière rapide. «La réaction du public laisse croire à l'existence, depuis belle lurette, d'une relation chaleureuse et intime entre lui et les artistes», a-t-il soutenu, se disant persuadé que les moments passées resteront certainement gravés dans la mémoire des spectateurs. Se félicitant de l'amitié «ancestrale» existante entre l'Algérie et la Chine, il a émis le souhait de voir les échanges culturels raffermir les relations existantes entre les deux pays en tout point de vue notamment dans le domaine du tourisme. De son côté, le directeur de la culture de Aïn Defla, Hasnaoui Mahmoud, a noté la parfaite communion entre le public et la troupe chinoise, observant que cet état de fait atteste de la place qui échoit à cette grande nation en Algérie. «Quand un artiste s'applique en donnant le meilleur de lui-même pour répondre au goût du public, celui-ci ne saura qu'apprécier», a-t-il fait remarquer, soutenant que le public a surtout été marqué par les habits multicolores des danseuses, leur virtuosité, la splendeur des costumes, la magnificence des voix et les subtilités des instruments de musique. Outre Aïn Defla, cet événement organisé par l'Ambassade de Chine en Algérie en collaboration avec le ministère chinois de la Culture et du Tourisme et le ministère algérien de la Culture, s'inscrit dans le cadre d'une tournée comprenant la maison de Culture koléa (Tipasa) et l'Opéra d'Alger, rappelle-t-on.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.