«Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Prison ferme pour l'ancien patron de l'Office du hadj    FAF... la mascarade continue    Pagaille dans les bureaux de poste    En attendant l'hydrogène bon marché    Les «ratés» de l'ancienne feuille de route    La magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    Le Ghanéen Kwame Opoku passe la visite médicale    Prochaine création d'un centre de vaccinologie    Le Cnapeste maintient la pression    Tadjine el kemmoun    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    Démenti    Des journalistes reviennent en... autostop !    ils ont réussi à marcher    La marche de la communauté universitaire empêchée    Trois marchés de vente promotionnelle ouverts    L'espoir d'une reprise    Une coalition d'ONG plaide pour une "nouvelle approche"    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    6 habitudes alimentaires pour lutter contre la fatigue chronique    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    El Tarf: Le gaz de ville pour Oued Djenane    Ligue 2 - Groupe Centre: Six postulants au coude-à-coude    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    Le complexe de l'automobile    Saidal fabriquera du Levothyrox    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    Mortellement poignardée par son mari    Azra scintille à tigzirth    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    David Luiz sur le départ    Un ultimatum pour Cavani    Ramos positif au coronavirus    Une grave provocation    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils confortent leurs efforts pour soutenir mutuellement leur économie
Publié dans La Nouvelle République le 26 - 01 - 2020

«Nous avons convenu d'augmenter le volume des échanges à 5 milliards de dollars», a déclaré le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors d'une conférence de presse animée conjointement avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan en visite officielle de deux jours en Algérie.
Cette visite s'inscrit dans l'objectif de créer et d'assurer les conditions favorables pour renforcer les relations bilatérales entre les deux pays qui devront conférer plus d'importance à l'alliance économique dans tous les domaines confondus. Pour faciliter et accélérer la mise en œuvre des différents mécanismes d'une coopération durable, Abdelmadjid Tebboune accepte de visiter prochainement la Turquie à l'invitation d'Erdogan pour discuter de la coopération bilatérale. Il a été décidé ensemble de la création d'un Conseil de coopération de haut niveau pour favoriser et renforcer le partenariat entre les deux pays. Arrivé dans la matinée d'hier, le président turc a été reçu par Abdelmadjid Tebboune au pied de la passerelle de son avion, à l'aéroport international, Houari Boumediene, à Alger, et s'est recueilli par la suite au monument des Martyrs Maqam Echahid où il a déposé une gerbe de fleurs. Ensuite, les deux présidents se sont entretenus au siège de la Présidence où ils ont animé une conférence de presse, lors de laquelle ils ont exprimé leur engagement à renforcer les relations bilatérales entre les deux pays dans l'intérêt commun des deux populations.
«Nous avons décidé qu'il y aurait des contacts quotidiens entre les ministres algérien et turc des Affaires étrangères», a indiqué, le président Abdelmadjid Tebboune. Il a accordé une attention accrue au renforcement du rôle des entreprises algériennes à travers le partenariat durable et efficace, tous domaines confondus. Sachant que le Président turc a été accompagné d'une délégation composée de 140 hommes d'affaires qui se sont déplacés dans l'objectif de nouer des contacts, répondant ainsi aux objectifs crédibles et réels attendus. Les deux chefs d'Etat ont évoqué chacun de leur côté les aspirations et leurs attentes de cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre d'une visite de travail et de coopération économique. Abdelmadjid Tebboune a mis en avant «l'importance des relations économiques» entre les deux pays et l'intérêt commun de les promouvoir davantage afin de consolider une relation durable et solide basée sur la confiance et le travail.
Un avis qu'a partagé son homologue turc qui n'a pas caché son intérêt et son ambition d'approfondir les relations partenariales dans le pays, considérant l'Algérie comme un allié et partenaire historique. L'objectif principal de cette rencontre est d'encourager la coopération et surtout augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux parties. Dans ce sens, les deux présidents Tebboune et Erdogan se sont mis «d'accord pour élever le niveau de la coopération économique à 5,5 milliards de dollars». Dans le même sillage, ils se sont entendus conjointement sur la création d'un Conseil de coopération de haut niveau entre l'Algérie et la Turquie.
Ce qui permettrait de développer et d'élargir la coopération vers d'autres volets. S'agissant, notamment, du volet culturel où le président a déclaré avoir consenti à «l'ouverture d'un centre culturel turc en Algérie et que l'Algérie en ouvrira un en Turquie», et ce, en vue de promouvoir et conforter les échanges en matière de culture. A ce propos et sur les pas de son époux, la première Dame de la République de Turquie, Mme Emine Erdogan, a procédé au cours de sa visite de la Casbah d'Alger à l'inauguration d'un laboratoire informatique à l'école primaire Arezki Adjoud. Elle a mis en exergue l'importance de l'Algérie sur l'échelle mondiale et surtout africaine, estimant que «l'Algérie est une porte sur l'Afrique.
Le continent africain avance résolument vers l'avenir, fort de ses richesses naturelles, de son legs culturel et civilisationnel et de son peuple chaleureux». Elle a exprimé ainsi son vœu que «le 21ème siècle soit meilleur pour l'Afrique». Plusieurs autres questions ont été au menu des échanges entre les deux présidents qui ont conjointement réitéré leur engagement à saisir toutes les opportunités d'investissement et de coopération entre les opérateurs économiques de chaque pays. La question de la Libye et le rôle de l'Algérie dans l'apaisement de la situation a été, également, au cœur des discussions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.