L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ONILEV consacre 200 points de vente à des prix raisonnables
Produits agricoles
Publié dans La Nouvelle République le 26 - 04 - 2020

L'Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) a consacré plus de 200 points de vente agréés répartis sur 32 wilayas, en vue d'approvisionner le marché en différents produits agricoles de large consommation à «des prix raisonnables durant le mois sacré du Ramadhan».
Cette démarche, prise en collaboration avec les entreprises publiques du secteur, vise essentiellement à «réguler le marché et lutter contre les pratiques spéculatives», indique un communiqué de l'Office publié sur sa page Facebook. Il sera procédé, au niveau de ces points de vente, à la fourniture de plusieurs produits agricoles très demandés durant le mois de Ramadhan, à l'image de la pomme de terre, des oignons, des olives et des dattes, et ce à des prix qui répondent au pouvoir d'achat du citoyen, note le communiqué. L'ONILEV a tenu à rassurer «les consommateurs que les produits agricoles assurés dans ces points de vente seront disponibles avec les quantités requises tout au long du mois de Ramadhan», appelant à l'impératif d'éviter «le stockage des produits par peur d'une pénurie et de respecter les mesures de prévention (distanciation sociale) devant les points de vente dans le souci d'éviter la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19)», ajoute la source. L'Office a promis de «faire face à toutes tentatives de spéculation ou visant à créer la pénurie sur le marché de certains produits agricoles essentiels en vue d'augmenter les prix, et ce tout au long du mois de Ramadhan». En ce qui concerne la crise sanitaire que traverse le pays, l'ONILEV a rassuré qu'aucune interruption des activités des agriculteurs, des éleveurs et des professionnels du secteur pour l'approvisionnement des différents marchés nationaux ne sera enregistrée et ce en dépit des conditions professionnelles difficiles qu'ils endurent en ces jours de pandémie, conclut la source. Pour rappel, lors d'une réunion de coordination conjointe ayant pour ordre du jour le programme de régulation du marché pendant le mois sacré du Ramadhan, tenue la semaine dernière, les deux ministres du Commerce et de l'Agriculture, Kamel Rezig et Cherif Omari, avaient assuré que les deux secteurs avaient pris toutes les mesures nécessaires pour assurer l'approvisionnement du marché en matières essentielles pendant le mois sacré. S'exprimant à cette occasion, Rezig avait fait état de la création d'un comité mixte présidé par les secrétaires généraux des ministères du Commerce et de l'Agriculture et doté de prérogatives lui permettant d'intervenir directement en coordination avec les services de sécurité pour contrôler et réguler le marché pendant le mois de Ramadhan.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.