Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Baisse de près de 25% durant les 11 premiers mois de 2020
Constantine/Accidents de la circulation
Publié dans La Nouvelle République le 29 - 12 - 2020

Une baisse de 24,37 % des accidents de la circulation a été enregistrée dans la wilaya de Constantine durant les onze premiers mois de l'année 2020, comparativement à la même période de l'année précédente, a annoncé lundi la direction de la Protection civile (DPC).
Selon le bilan établi par le service des statistiques et de la prévention, pas moins de 1.729 accidents sont survenus depuis le début de l'année en cours, causant 47 morts et 2.083 blessés dont 1.463 hommes et 215 enfants, a indiqué à l'APS le responsable de la cellule de communication, le capitaine Abderrahmene Lagrâa. Comparativement à la même période de l'année 2019, les éléments de la Protection civile ont recensé 1.962 accidents ayant provoqué la mort de 32 personnes et des blessures à 2.737 autres citoyens dont 1.774 hommes et 342 enfants, a-t-il déclaré. Cette baisse du nombre des accidents de la route constitue «un indicateur positif» et reflète les efforts de sensibilisation déployés dans le domaine de la sécurité routière par les unités de la Protection civile, a fait savoir le capitaine Lagraâ, soulignant que «le facteur humain demeure la première cause de ces accidents, notamment l'excès de vitesse». Afin de réduire davantage le nombre de ces accidents, la direction de la Protection civile de la wilaya de Constantine ambitionne d'organiser régulièrement des campagnes de sensibilisation, et de multiplier sa présence dans les sorties de prévention et de proximité organisées à cet effet par les autres corps constitués, a assuré la même source. Lors de ces opérations, les éléments de la Protection civile insistent sur le respect du code de la route et avertissent quant aux risques de l'excès de vitesse, le dépassement dangereux, le non-respect de la distance de sécurité, les manœuvres dangereuses, la conduite à gauche, la fatigue ainsi que l'épuisement et leur impact sur la capacité à conduire, a-t-on conclu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.