Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Intenses efforts du nouveau gouvernement pour redresser le pays
Yémen
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 01 - 2021

Le gouvernement fraîchement installé au Yémen s'efforce de rétablir l'ordre dans le pays notamment dans la capitale provisoire Aden, et de réhabiliter les institutions de l'Etat, appelant les Yéménites à «resserrer les rangs» pour surmonter tous les obstacles et faire face aux attaques armées des Houthis, en lutte depuis 2014 contre le pouvoir central.
Le nouveau gouvernement de compétences politiques formé en application des obligations de l'Accord de Ryadh, et présidé par Maïn Abdelmalek, a tenu sa première réunion jeudi dernier dans la capitale provisoire, au lendemain de l'attaque terroriste ayant visé l'aéroport international d'Aden. Dans sa première réaction à cet attentat, largement condamné, le ministre yéménite de l'Information, de la Culture et du Tourisme, Maamar Al-Aryani, a appelé dimanche toutes les institutions médiatiques (presse écrite et audiovisuel) à «ouvrir une nouvelle page » et à « consolider le Front national» pour faire face aux opérations du mouvement armé des Houthis, appelés également Ansarullah.
Le ministre a en outre appelé à poursuivre les efforts en vue de réaliser les victoires nationales et atteindre «la grande victoire» à savoir l'«édification d'un nouvel Etat civil avec l'appui de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite» qui intervient militairement depuis mars 2015 au côté du gouvernement yéménite contre les Houthis dans un conflit qui a plongé le Yémen dans «la pire crise humanitaire» au monde selon l'ONU, avec des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés. Dans le cadre des efforts du gouvernement yéménite visant à redresser la situation dans un pays pauvre et miné par le conflit, l'activité a repris dimanche à l'aéroport d'Aden, après l'attaque meurtrière ayant secoué son bâtiment principal et fait 26 morts, peu après l'atterrissage des membres du nouveau cabinet d'union dans cette grande ville du sud du Yémen.
Et un vol de Yemen Airways a atterri dimanche après-midi à l'aéroport d'Aden en provenance de Khartoum. Dans ce contexte, le ministre yéménite de l'Intérieur Ibrahim Haidane a indiqué que la reprise de l'activité à l'aéroport d'Aden «dénote la détermination et la résolution du gouvernement yéménite à surmonter tous les obstacles et les difficultés liés à l'opération terroriste» visant le gouvernement soulignant la nécessité d'«œuvrer pour le retour à la normale à Aden» où le gouvernement yéménite est basé depuis 2015, à la suite de la prise de contrôle de la capitale Sanaa par les Houthis. Pour sa part, le ministre yéménite des Finances Salem Benbrik a déclaré lundi à l'agence de presse yéménite Saba que l'attaque d'Aden «a posé un énorme défi au gouvernement d'union, mais ne le dissuade pas de poursuivre ses efforts et missions en application aux programmes et plans généraux dans divers domines au premier rang desquels l'économie et les finances».
Il a à cet effet, souligné la nécessité de «reconstruire les institutions financières du Yémen pour relancer l'économie du pays», durement affectée par la guerre, et renforcer la coopération avec les partenaires du gouvernement yéménite, les donateurs et la communauté internationale pour atteindre les résultats escomptés à savoir «sortir le pays de la situation actuelle». Abondant dans le même sens, le ministre yéménite des Affaires étrangères Ahmed ben Moubarak a réaffirmé jeudi dernier que «le gouvernement est déterminé à remplir ses devoirs et à oeuvrer pour restaurer la stabilité au Yémen. Cet acte terroriste (attaque d'Aden) ne l'en dissuadera pas», a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.