L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les revendications des travailleurs satisfaites
Algérie Poste
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 04 - 2021

L'instruction du ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, donnée, jeudi dernier, à la direction générale d'Algérie Poste (AP) en vue de prendre en charge «rapidement» les revendications des travailleurs, a été appliquée.
Des mesures ont été prises pour satisfaire les revendications socio-professionnelles des travailleurs où une réunion s'est tenue, dans ce but, sous la présidence de la Directrice générale d'AP, entre les cadres de l'entreprise et les membres de la Commission nationale de préparation de la Conférence nationale électorale du syndicat de l'entreprise. Selon la Direction générale d'AP, le système d'évaluation des primes de rendement individuel et collectif PRI/PRC a été activé pour qu'elles soient versées à compter du mois de juillet 2021, au taux maximal de 40% répartis en : 25% du salaire de base pour la Prime de rendement individuel (PRI), en fonction de l'évaluation individuelle ; 15% du salaire de base pour la Prime de rendement collectif (PRC), selon les résultats de l'effort collectif.
Le communiqué, signé par la Directrice générale Baya Hanoufi, souligne que ces mesures s'ajoutent à la prime d'intéressement, dont une partie a été versée au début du mois sacré et le reste après approbation du bilan annuel 2020 par le Conseil d'administration. Autres revendications satisfaites : après le mois sacré du Ramadhan octroi de deux jours de repos par semaine à chaque employé, suivant un programme adéquat garantissant la continuité du service postal ; régularisation, avant le 30 mai 2021, du statut de tous les travailleurs faisant fonction autre que celle prévue dans leur décision de nomination ; clarification des modalités d'application de l'article 104 du Règlement intérieur relatif aux cas de suspension conservatoire de manière à garantir la protection du travailleur contre les suspensions arbitraires, avec l'engagement d'examiner tous les cas soulevés dans un délai n'excédant pas trois mois.
Algérie Poste a tenu à exprimer sa considération à tous les travailleurs qui ont fait prévaloir l'intérêt du citoyen et assuré la continuité des prestations postales. En même temps, l'entreprise annonce qu'elle engagera toutes les procédures juridiques et réglementaires en vigueur contre ceux qui se sont abstenus de rejoindre leurs postes de travail, malgré les instructions données à cet effet. On sait que l'entreprise Algérie Poste avait appelé, jeudi, les travailleurs grévistes à «rejoindre immédiatement» leurs postes, précisant recourir à des mesures strictes à leur encontre conformément à la loi, dont «le licenciement sans préavis ni indemnités, en cas de refus d'obtempérer». Après cet appel, le travail a repris samedi. Les travailleurs et employés d'Algérie Poste avaient entamé, depuis le 12 avril, une grève illimitée et sans préavis autour de revendications socio-professionnelles. Le lendemain, 13 avril, le tribunal de Dar El Beida, saisi en référé, a déclaré illégale la grève déclenchée au niveau de certains bureaux de poste.
Le même jour, jeudi, le ministre de la Poste et des Télécommunications déclarait avoir instruit la direction générale d'Algérie Poste de prendre en charge rapidement les revendications des travailleurs qui ne datent pas d'hier. «C'est un cumul de plusieurs années, dont certaines datent de 2003», avait précisé Brahim Boumzar, ajoutant que les employés d'Algérie Poste «ont eu beaucoup de promesses, mais certaines n'ont pas été concrétisées», rappelant à ce propos que la direction générale d'AP a déjà répondu aux premières revendications. Le ministre avait, en outre, appelé les postiers, qui ont assuré «avec bravoure» la continuité du service public en pleine crise de Covid-19, à «faire preuve de sagesse en rejoignant leurs postes de travail, d'autant que cette période qui coïncide avec le début du mois sacré de Ramadhan connaît une grande affluence des citoyens sur les bureaux de poste, notamment les salariés et les retraités».
«La prise en charge des revendications des employés se fera dans la sérénité, avec des représentants légaux», avait assuré le ministre. A la suite de la grève, la Direction générale d'Algérie Poste a installé le Comité national chargé de la préparation de la conférence nationale élective du Syndicat de la société, dans le cadre de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), en vue de prendre en charge les problèmes socio-professionnels et préparer la tenue de la conférence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.