Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le vieux de mon village    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La succession du CRB est ouverte
Ligue 1
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 10 - 2021

Dix-huit clubs de la Ligue 1 de football seront sur la grille de départ de la saison 2021-2022, dont les trois coups seront donnés vendredi, dans une saison qui pourrait être marquée par le retour progressif des supporters, après 19 mois d'interdiction instaurée en raison de la pandémie du Covid-19.
Deux mois après la fin d'une saison 2020-2021 marathon, les joueurs de l'élite vont de nouveau retrouver l'ambiance des terrains, où chaque club sera sur les starting-blocks pour un objectif précis. Le fait marquant de cette nouvelle édition c'est la baisse du nombre de clubs de la Ligue 1, passant de 20 à 18, une décision prise par la Fédération algérienne (FAF) dans le cadre de la réforme des compétitions nationales. Avec un calendrier à 34 journées, les équipes du palier supérieur vont devoir de nouveau puiser dans leurs ressources, notamment physiques, pour pouvoir terminer une autre saison qui s'annonce longue et harassante.
Favoris, on prend les mêmes
et on recommence
Comme à l'orée de chaque exercice, les favoris en puissance pour le sacre final sont les mêmes, ceux qui se sont renforcés qualitativement durant l'intersaison, en attendant la réalité du terrain. Si le CR Belouizdad, tenant du titre, l'ES Sétif, l'USM Alger, ou encore le MC Alger, présentent des arguments valables, aussi bien sur le plan de l'effectif que des moyens financiers et matériels, il n'en demeure pas moins qu'ils pourraient être bousculés par d'autres clubs, dits outsiders, capables de bousculer une hiérarchie déjà en place. Le CR Belouizdad, qui a réussi à préserver son titre, aura certainement du mal à rééditer son exploit et confirmer sa suprématie, d'autant que la concurrence sera très rude.
Privé des services de son maître à jouer Amir Sayoud, parti rejoindre cet été la formation saoudienne d'Al-Ta'ee, le Chabab semble déjà en difficulté avant même le début du championnat, en témoigne les deux défaites concédées jusque-là en Ligue des champions, dont la dernière essuyée samedi à Abidjan face à l'ASEC Mimosas (3-1), dans le cadre du 2e tour préliminaire (aller) de l'épreuve reine.
Contrairement au Chabab, dont le staff technique a été changé avec l'arrivée du Brésilien Marcos Paqueta, en remplacement du Serbe Zoran Manojlovic, l'ES Sétif, vice-champion d'Algérie, avec toujours le technicien tunisien Nabil Kouki aux commandes, abordera cette saison avec l'intention de reconquérir un titre qui fuit son palmarès depuis 2017. La JS Saoura, qui s'est de nouveau invitée sur le podium la saison dernière (3e), figure parmi les favoris, alors que le club phare de Béchar a réussi à préserver l'ossature de son effectif, en confiant la barre technique à l'entraîneur tunisien Kaïs Yaâkoubi.
D'autres clubs sont pressentis également pour disputer le leadership, tels que le MC Alger et le CS Constantine, qui ont enregistré l'arrivée à la barre technique respectivement de Chérif Hadjar et du Tunisien Khaled Ben Yahia. L'USM Alger n'est pas en reste, puisqu'elle se présente dans la peau d'un favori, d'autant que l'actionnaire majoritaire Serport n'a pas lésiné sur les moyens. La direction du club algérois a tenu d'abord à apporter des changements sur le plan administratif avec la nomination de l'ancien joueur du club Hocine Achiou en tant que nouveau directeur sportif, et de confier le secrétariat général à Sid Ali Yahiaoui (ex- FAF et LFP, ndlr). Sur le plan technique, l'entraîneur français Denis Lavagne, auteur d'une saison presque sans-fautes sur le banc de la JS Kabylie, a rejoint les «Rouge et Noir» dans l'objectif de jouer le titre. Pour leur part, le MC Oran, l'Olympique Médéa, ou encore la JS Kabylie, voudront jouer les trouble-fête et tenter d'aller bousculer les ténors.
Les promus pour se frayer un chemin
Les deux promus, le HB Chelghoum-Laïd et le RC Arbaâ, auront à cœur de se frayer un chemin parmi les «grands», même si leur tâche s'annonce difficile.
«El-Hilal», qui a fait appel aux services du doyen des entraîneurs algériens Meziane Ighil, a fait son marché des transferts dans les divisions inférieures, échouant en même temps à préserver son buteur maison Ismaïl Yadadène, parti au MC Oran.
L'apprentissage du HBCL parmi élite s'annonce dur, eu égard du manque d'expérience de ses joueurs, appelés à puiser dans leur ressources pour faire face aux cadors. Le RCA, qui a retrouvé la Ligue 1 cinq saisons après sa relégation, fera en sorte d'éviter les erreurs du passé, sous la conduite de l'entraîneur Hakim Boufenara. Les deux promus, qui ont assuré l'accession au terme d'un tournoi des barrages, aborderont la nouvelle saison avec comme principal objectif de jouer pour le maintien. La Paradou AC, toujours dirigé sur le banc par l'entraîneur Si Tahar Chérif El-Ouezzani, reste capable du meilleur comme du pire, idem pour l'ASO Chlef, qui a opté pour la stabilité en renouvelant sa collaboration avec le technicien Samir Zaoui. Par ailleurs, parmi les 18 entraîneurs sur la grille de départ, 7 sont étrangers (4 Tunisiens, 2 Français, et 1 Brésilien, ndlr). Même si les forces en présence s'annonce déséquilibrées entre les 18 clubs de Ligue 1, rien n'indique à première vue que la logique sera respectée, tant le championnat national a souvent réservé son lot de surprises.n


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.