Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    L'information locale au centre des préoccupations    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Les personnels de l'éducation boudent le vaccin    Un casse-tête chinois    Quand les plans de l'AEP font défaut    Ali Ghediri de nouveau devant le juge aujourd'hui    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Pas de président à l'issue du deuxième tour de vote    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    «Le pays est toujours ciblé»    Le temps de l'efficacité    La Sadeg améliore sa desserte    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Messi penserait à un retour au Barça    Un challenge au sommet de l'UA    Les preuves du complot    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Espagne se dit «rassurée»
Engagements pris par l'Algérie quant aux livraisons gazières
Publié dans La Nouvelle République le 03 - 11 - 2021

L'Espagne est rassurée quant à son approvisionnement continu en gaz naturel suite aux engagements de l'Algérie qui a pris la décision du non-renouvellement du contrat du Gazoduc Maghreb-Europe (GME), qui la reliait à l'Espagne via le Maroc, a assuré la ministre espagnole de la Transition écologique et du Défi démographique, Mme Teresa Ribera Rodriguez.
«Les autorités algériennes se sont engagées à offrir plus de gaz à l'Espagne si le pays en a besoin», a déclaré lundi la troisième vice-présidente du gouvernement espagnol, Mme Rodriguez, dans une interview accordée à la chaîne de télévision espagnole TVE. Mme Rodriguez a ajouté que «l'Espagne avait constitué un stock des réserves de gaz équivalant à 43 jours de consommation» lui permettant de faire face à d'éventuels besoins urgents.
La ministre avait effectué le 27 octobre dernier une visite de travail en Algérie au cours de laquelle elle s'était entretenue avec le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, et le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab ainsi que le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Benattou Ziane.
Les déclarations de la vice-présidente du gouvernement espagnol interviennent au lendemain de la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, ordonnant à la Sonatrach de rompre ses relations commerciales avec l'Office marocain de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), mettant fin au contrat du Gazoduc Maghreb Europe (GME) qui alimentait l'Espagne en passant par le Maroc.
Dans ce cadre, l'Algérie continuera à honorer ses engagements avec son partenaire espagnol, à travers le Gazoduc Medgaz et l'utilisation de méthaniers.
L'arrêt de l'exploitation du GME, qui acheminait le gaz des champs de Hassi R'mel vers l'Espagne, n'aura pas d'incidence sur les volumes destinés à la péninsule ibérique grâce à l'augmentation des capacités de production du Medgaz reliant Béni Saf (Ain Témouchent) à Almeria en Espagne, qui passeront de 8 à 10,5 milliards m3 par an, avant la fin de l'année. Il faut noter que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a ordonné dimanche à la Sonatrach de rompre ses relations commerciales avec l'Office marocain de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), mettant fin au contrat du Gazoduc Maghreb Europe (GME) qui alimentait l'Espagne en passant par le Maroc.
Le contrat d'exploitation, qui assurait le transport du gaz naturel algérien vers l'Espagne, via le Maroc, expire ce dimanche à minuit, et l'Algérie continuera à honorer ses engagements avec son partenaire espagnol, à travers le Gazoduc Medgaz et l'utilisation de méthaniers.
L'arrêt de l'exploitation du GME, qui acheminait autour de 10 milliards de mètres cubes (m3) par an de gaz produit à Hassi R'mel vers l'Espagne, n'aura pas d'incidence sur les volumes destinés à la péninsule ibérique grâce à l'augmentation des capacités de production du Medgaz reliant Béni Saf (Ain Témouchent) à Almeria en Espagne, qui passeront de 8 à 10,5 milliards m3 par an avant la fin de l'année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.