Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'approche globale de l'Algérie
Conférence sur la paix et la sécurité en Afrique
Publié dans La Nouvelle République le 01 - 12 - 2021

En organisant à Oran, à partir d'aujourd'hui et pour deux jours, la conférence de Haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, l'Algérie confirme son rôle d'«acteur pivot de la paix et de la sécurité» dans la région. Dans ce cadre, sont arrivés mardi soir à l'aéroport international d'Oran «Ahmed Ben Bella», le ministre tunisien des Affaires étrangères et de l'Emigration des Tunisiens à l'étranger, Othmane El Jarendi, et le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et des Tchadiens à l'étranger, Cherif Mahamat Zene, accompagnés du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra. Ils doivent participer aux travaux de cette 8e conférence de Haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique.
A son arrivée, le ministre tunisien a déclaré, à la presse, que «les relations algéro-tunisiennes, très anciennes, sont en continuelle évolution, nonobstant la coordination totale, étroite et permanente entre les dirigeants des deux pays et entre moi et mon frère Ramtane Lamamra». Othmane El Jarendi a affirmé que les deux pays sont en coordination constante sur toutes les questions de la région, du monde et des questions bilatérales, faisant référence à la consultation permanente et continue entre les deux pays.
«Nous tenons vivement à travailler en commun dans tous les domaines et dans toutes les circonstances», a-t-il souligné. Le ministre tunisien a indiqué que sa présence à Oran s'inscrit dans le cadre de la réunion du Conseil de paix et de la sécurité en Afrique. «C'est une occasion de plus pour ce Conseil de se réunir à Oran avec les membres africains non permanents du Conseil de sécurité, de nombreux fonctionnaires de l'Organisation des Nations unies (ONU) et des hauts fonctionnaires de l'Union africaine (UA), pour la consultation, le dialogue et la coordination sur toutes les questions intéressant l'Afrique dans tous les domaines, en particulier ceux liés à la sécurité, la paix et le développement», a-t-il déclaré.
Dans ce sens, le chef de la diplomatie tunisienne a estimé que «la conférence sera l'occasion d'échanger les points de vue sur les moyens les plus efficaces d'œuvrer dans l'intérêt de l'Afrique et dans l'intérêt de nos pays et de dégager des recommandations que nous suivrons dans notre activité diplomatique au niveau du Conseil de sécurité et au niveau du Conseil africain de la paix et de la sécurité». Il a également affirmé, dans le même contexte, que l'Algérie, qui accueille cette rencontre, «est toujours précurseur pour développer tous les cadres appropriés de dialogue, que ce soit au niveau arabe ou africain et récemment au niveau des pays voisins de la Libye», ajoutant que «les rencontres des prochains jours font partie de ces cadres de concertation que nous offre notre sœur l'Algérie pour que nous puissions dialoguer les uns avec les autres et dégager des stratégies de travail qui profiteront à nos pays et à la sécurité et la paix dans notre région». Cette conférence offre à l'Algérie l'occasion de plaider, une nouvelle fois, pour l'adoption d'«une approche globale» et pour le renforcement de la coopération aux niveaux régional et international pour combattre le terrorisme en Afrique. Cette approche globale va au-delà de la dimension sécuritaire pour s'attaquer aux facteurs structurels de la radicalisation et de l'extrémisme violent.
Ce sera également l'occasion de renforcer la coopération aux niveaux régional et international pour inverser la déstabilisation causée par le terrorisme et l'extrémisme violent. Par cette conférence, l'Algérie poursuit son action en vue de promouvoir la paix et préserver la sécurité sur le continent confronté aux conflits armés et au terrorisme qui viennent aggraver le sous-développement et, dans les circonstances actuelles, la crise sanitaire créée par la pandémie de Covid 19. Tout récemment, l'ambassadeur de la République d'Italie à Alger, Giovanni Pugliese a indiqué que son pays saluait le rôle de l'Algérie en matière d'appui à la sécurité et la stabilité dans la région. Il y a quelques jours, également, dans une déclaration à la presse après avoir remis au Président Abdelmadjid Tebboune, ses lettres de créance l'accréditant en sa qualité de nouvel ambassadeur coordonnateur résident du Système des Nations unies en Algérie, Alejandro Enrique Alvarez a affirmé que le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres était «très satisfait» du rôle de l'Algérie dans la région.
Lakhdar A.
Voir sur Internet


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.