4 Ans de prison pour Djamel Ould Abbès    Makri salue la politique étrangère de l'Algérie    Le FFS clashe Pedro Sanchez    Quelle place pour l'Algérie?    La nouvelle bataille de l'Algérie    Le poids de la rumeur    5 morts dans une attaque de milice à Butembo    Sept morts dans deux attaques distinctes de terroristes présumés    À la recherche du consensus    Un contrat XXL pour Ronaldo    Les joueurs en grève depuis 40 jours    La hiérarchie majoritairement respectée    Un projet dans un état comateux    L'aide de 70 millions ne suffit pas    «Prégabaline» connexion    Les savants religieux de la Kabylie    Projection de «Life Underground»    Enquête sur les familles urbaines    Le Parlement arabe salue la constitution d'une commission ministérielle présidée par l'Algérie en faveur de l'admission de la Palestine à l'ONU    Tindouf/ la guerre de libération nationale: une vision commune de la lutte contre le colonialisme    Criquets pèlerins: les efforts de l'Algérie dans la lutte antiacridienne mis en relief à Oran    Communiqué du Conseil des ministres    Oran: l'Emir Abdelkader, une personnalité militaire distinguée    Oueled Djellal: le groupe Sonatrach réalisera 5 forages et 50 unités solaires    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaine dans le secteur de Mahbes    Un journal mexicain consacre un article à la cause sahraouie    La 3e édition du Prix du président de la République de la littérature et de la langue amazighe le 12 janvier à Ghardaïa    L'ancienne journaliste du quotidien "An-nasr" Hayat Belahreche n'est plus    Cheptel avicole: mise à disposition de plus de 20 millions de doses de vaccins contre la grippe aviaire    Le Président Tebboune préside dimanche une réunion du Conseil des ministres    Port d'Alger: Saisie de 7,6 kg de cocaïne et 1,8 million DA en fausse monnaie    Agir sur les mentalités    La tentation du pouvoir    Viandes blanches: les prix bientôt plafonnés    Viandes rouges: De nouvelles mesures pour réguler le marché    Boutlélis: Des carcasses, des crânes et des abats d'ânes découverts dans une forêt    Coupe d'Algérie (32es de finale): Le MC Oran et l'US Biskra à la trappe    Bouira: Six personnes victimes d'asphyxie secourues    Parole d'homme    Coronavirus: 4 nouveaux cas et aucun décès    Coupe d'Algérie Football: la hiérarchie majoritairement respectée en 32es de finale    L'émergence de l'Algérie    Ligue 2 - Valse des entraineurs: Du nouveau au MCBOS et à l'USMH    De l'hygiène publique    Promotion de la langue amazighe : Le réalisme du HCA    En bref : le missile sur la Pologne, la Coupe du monde, Kherson    Coopération: L'Algérie annule tous les intérêts sur la dette cubaine    Doit-on abolir la peine de mort ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Abdelmadjid Tebboune lance des rencontres avec des chefs de partis
Edification d'un « front interne soudé » en mesure de faire face aux défis internationaux
Publié dans La Nouvelle République le 11 - 05 - 2022

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a lancé, avant-hier lundi, de nouvelles consultations avec des chefs de partis politiques. Une initiative à travers laquelle le chef de l'Etat veut rassembler toutes les parties pour ouvrir une nouvelle page. Une démarche qui concerne tout le monde sauf ceux qui ont franchi les lignes rouges et qui vise, pour reprendre l'entourage du président de la République, à l'édification d'un front interne soudé, en mesure de faire face aux défis internationaux. Et pour laquelle (démarche, ndlr), le FLN, le RND et TAJ, ont annoncé leur adhésion, s'en félicitant de cette proposition.
Le jour-même, soit, avant-hier lundi, le chef de l'Etat a reçu le président du mouvement islamiste El Bina, Abdelkader Bengrina, et celui du parti Jil Jadid, Sofiane Djilali, a indiqué un communiqué de la Présidence. Les deux responsables politiques ont été reçu séparément, en présence du directeur de Cabinet de la Présidence, Abdelaziz Khellaf, a noté la même source, sans, toutefois, préciser l'objectif de ces nouvelles rencontres, similaires à celles organisées en juin 2021 dans le cadre du dialogue politique lancé à l'époque.
Deux jours, auparavant, soit samedi, la présidente du parti Tajamoue Amel El Djazaïr (TAJ), Fatima Zohra Zerouati a salué l'initiative du président de la République visant le rassemblement et la concrétisation de la démarche d'édification d'un front interne soudé en mesure de faire face aux défis qui s'imposent au double plan national et international.
Précisant que cette initiative a pour objectif de concrétiser une plate-forme solide construite par une base sociale unie en mesure de trouver des alternatives fortes pour relancer l'économie nationale et réaliser les attentes des Algériens au sein d'une Algérie fière et digne.
« Cette initiative est conforme aux aspirations du parti pour s'acquitter de son engagement au sens de cette contribution positive tendant notamment à préserver les institutions de l'Etat et à protéger la Mémoire nationale dans le cadre d'une Algérie sûre et forte », a-t-elle indiqué.
Jeudi dernier, le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a appelé les acteurs de la société à adhérer à la démarche pour asseoir les bases et dessiner les contours de l'Algérie nouvelle, dans le cadre de la politique de rassemblement prônée par le Président Abdelmadjid Tebboune, affirmant que la politique du président de la République est basée sur le principe de l'Algérie pour tous et construite par tous.
« La mobilisation autour du chef de l'Etat et de sa politique constitue un devoir national pour préserver l'unité nationale et conforter l'indépendance de prise de décision politique en garantissant l'indépendance de la décision économique », a-t-il dit.
Durant sa campagne électorale, rappelle-t-on, le chef de l'Etat dont l'élection constitue la première alternance démocratique de l'histoire de l'Algérie, a rassemblé les jeunes et la société civile. Il a été élu par tous ces Algériens qui rêvent d'une nouvelle Algérie.
Abdelmadjid Tebboune est un Président qui s'est toujours nourri du débat qui agite la société. Sa main est tendue en permanence à tous, sauf à ceux qui ont franchi les lignes rouges et qui ont largué les amarres avec leur patrie.
Le Président Tebboune, a-t-on poursuivi de même source, n'est pas clivant, bien au contraire. Que ceux qui sont restés sur le rivage, sur la berge ou sur le bord de la route, ou qui se sentent marginalisés, sachent que la nouvelle Algérie leur tend les bras pour ouvrir une nouvelle page.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.