Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Conseil de sécurité de l'ONU «condamne fermement» l'exécution de la journaliste Shireen Abu Aqleh par l'armée sioniste
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 05 - 2022

Le Conseil de sécurité de l'ONU a «fermement condamné» l'exécution le 11 mai de la journaliste Shireen Abu Aqleh par l'armée sioniste et la blessure d'un autre journaliste dans la ville cisjordanienne occupée de Jénine, dans une déclaration unanime adoptée vendredi, selon des diplomates.
Initiée par les Etats-Unis, cette position unanime du Conseil de sécurité réclame aussi «une enquête immédiate, approfondie, transparente et impartiale» sur ce meurtre. Elle souligne «la nécessité de garantir une mise en responsabilité» de son ou ses auteurs, selon le texte.
Selon des diplomates, cités par des médias, les négociations pour aboutir à l'approbation du texte ont été particulièrement «ardues». Le texte adopté se borne à rappeler que «les journalistes devraient être protégés en tant que civils». Shireen Abu Aqleh, une figure de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, a été exécutée avec sang-froid mercredi par un tir de l'armée d'occupation sioniste d'une balle dans la tête alors qu'elle couvrait un raid militaire sioniste dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupé. Elle portait un gilet pare-balles siglé «Presse» lors de l'exercice de sa mission.
Vendredi, la police sioniste a bouclé l'hôpital Saint Joseph, où le corps de Shireen Abu Aqleh est conservé, installant des barricades aux entrées de l'hôpital et le long des routes où passe son cortège funèbre, interdisant le passage des véhicules ou des piétons palestiniens, a indiqué l'agence palestinienne WAFA.
Les forces de l'occupation, lourdement armées, ont ensuite pris d'assaut les locaux de l'hôpital et attaqué des dizaines de personnes en deuil qui criaient des slogans condamnant l'occupation et hissaient des drapeaux palestiniens.
L'Europe consternée par l'assassinat de la journaliste
L'Union européenne (UE) s'est dite «consternée» vendredi par l'usage de la force «inutile» par les forces sionistes lors des funérailles à El-Qods de la journaliste palestinienne de la chaîne Al-Jazeera, Shireen Abu Aqleh, tombée en martyr mercredi à la suite de tirs des forces de l'occupation à Jénine en Cisjordanie occupée.
D'après le Croissant-Rouge palestinien, 33 personnes ont été blessées lors des funérailles, dont six ont été hospitalisées.
«Consternée par la violence dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Joseph et par le niveau de force inutile exercée par la police sioniste tout au long du cortège funèbre», a tweeté la délégation de l'UE en Palestine. La police sioniste a fait irruption dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Joseph à El-Qods Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé par l'occupant sioniste, et dispersé une foule brandissant des drapeaux palestiniens à la sortie du cercueil de l'établissement. Des images retransmises par des télévisions locales montrent le cercueil de la reporter de la télévision du Qatar Al Jazeera manquer de tomber au sol alors que des policiers sionistes dispersent la foule. «Atterré par les scènes observées aujourd'hui en marge des funérailles et l'usage disproportionné et irrespectueux durant le cortège funèbre», a également commenté sur Twitter Dimiter Tzantchev, ambassadeur de l'UE.
Le cercueil de Shireen Abu Akleh a finalement été transporté vers la Vieille Ville où une messe a été célébrée dans une église, avant l'inhumation dans un cimetière à proximité.
La journaliste palestinienne Shireen Abu Aqleh, 51 ans, a été exécutée avec sang-froid mercredi matin par un tir de l'armée d'occupation sioniste alors qu'elle couvrait des affrontements dans le secteur de Jénine, avait rapporté Wafa. Elle portait un gilet pare-balles siglé «Presse» lors de l'exercice de sa mission.
L'assassinat de Shireen Abu Aqleh continue de susciter de vives condamnations palestinienne, arabe et internationale.n


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.