OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Wijnaldum a consulté Salah avant de rejoindre l'AS Rome    Man City : Mendy passe devant la justice    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Le Premier ministre reçu par le Président Erdogan à Konya en Turquie    Le Premier ministre assiste à la cérémonie d'ouverture des Jeux de la Solidarité islamique à Konya en Turquie    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    La voix écoutée de l'Algérie    Un rival de Sadr réclame le retour du Parlement    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    10 morts lors d'une attaque terroriste    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    Un plan d'urgence pour développer ces filières    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Batna: création de deux forêts récréatives    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: 6 ans de prison ferme contre Oussama Rezagui    Invasion militaire sioniste à Naplouse: 3 martyrs et plus de 40 blessés    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Boumerdès à l'heure d'été    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Le barrage inexploité    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«La lutte contre le tabagisme doit être élargie à tous les secteurs»
Pr Noureddine Zidouni à la radio nationale :
Publié dans La Nouvelle République le 01 - 06 - 2022

Le tabagisme est un problème majeur de santé publique. Et pour faire face à ce fléau, «il faut sortir de la culture des commémorations des dates et des journées mondiales et institutionnaliser», a recommandé le Pr Noureddine Zidouni, Chef de service pneumologie à l'hôpital de Béni Messous.
Les panneaux d'affichage et les campagnes de sensibilisation sont, selon lui, des moyens qui demeurent sans aucun effet sur les fumeurs.
Intervenant sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale, le Pr Noureddine Zidouni a précisé que le tabac est un comportement social néfaste qui nécessite l'implication non seulement des professionnels de la santé, mais aussi des sociologues.
«Longtemps livrée aux professionnels de la santé, la lutte contre le tabagisme doit être élargie à tous les secteurs», a-t-il préconisé précisant que : «Nous ne luttons pas uniquement contre les maladies que provoque la consommation du tabac, mais contre un comportement social néfaste, d'où la nécessité d'impliquer des sociologues et des anthropologues.»
La lutte contre le tabac s'est retirée des structures de santé pendant la crise pandémique, il est temps, selon le spécialiste, que les Comités nationaux de lutte contre la consommation de la cigarette, reprennent leurs activités, en partenariat avec la société civile.
Selon le pneumologue, le médecin agit aujourd'hui pour corriger les dégâts de la consommation du tabac, mais non pas pour éviter aux jeunes la première cigarette.
De nombreuses enquêtes ont démontré que la consommation de la cigarette chez la population juvénile ne cesse d'augmenter. C'est à l'âge de 45 ans que la conscience du sevrage s'installe, «ce qui est déjà trop tard, vu que l'individu en question est déjà atteint d'une maladie respiratoire ou d'un cancer», regrette le président du Comité intersectoriel de lutte contre le tabagisme, qui alerte contre la première tentative de fumer : «Il faut à tout prix éviter la première cigarette.
Ce qui nous intéresse, c'est d'éviter d'arriver à ces stades».
Il faut également, a-t-il précisé, de réactualiser des enquêtes pour élaborer des statistiques qui soient fiable, rappelant des chiffres communiqués auparavant : la consommation de tabac fumé est de 15% chez les plus de 15 ans, 27% chez les hommes et 1,7 % chez les femmes.
Il a indiqué que les enquêtes de ce type sont recommandé tous les 5 ans, pour mesurer les données et pour évaluer l'impact positif ou négatif de notre action et de la traduction en terme de loi de dispositif qui, non seulement, préserve les implications et les non-fumeurs.
«Il ne faut pas oublier les non-fumeurs et les enfants qu'on doit protéger également», a-t-il noté dans ce sens. Il révélé par ailleurs que plusieurs enquêtes mondiales ont montré que «les enfants de fumeurs sont plus fragiles et développent plus souvent des infections respiratoires. Sans oublier les enfants de deux parents fumeurs qui ont un faible point de naissance».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.