L'art de la confusion.    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Yacine Mahideb. Poète : Des mots pour panser des blessures    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Issiakhem de A à Z    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Le FLN part en favori    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    La revanche des riches    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Hydrocarbures : Sonatrach et la compagnie russe Transneft signent deux contrats    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Blida: Le téléphérique revient
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 01 - 2009


A l'arrêt depuis 1993, le téléphérique Blida-Chréa a été remis en marche avant-hier, en présence du ministre du Transport, M.Amar Tou, et du wali de Blida, M. Hocine Ouadah. Construit en 1984 par la société française Pomagalaski, il était à l'arrêt depuis 1993 et a subi des détériorations importantes dues aux vols multiples dont il a été victime ainsi qu'à l'usure. En juin 2009, la même entreprise française Pomagalski a entamé les travaux de réfection de ce moyen de transport semi-urbain et touristique pour un montant de 281 milliards de centimes, la date de réception étant entendue le mois de janvier 2009, c'est-à-dire le mois courant. Le téléphérique Blida-Chréa est constitué de deux tronçons : Blida - Béni-Ali et Béni - Ali-Chréa sur une distance totale de plus de 7 km. Composé de 138 cabines de 6 places chacune, le téléphérique se déplace à une vitesse moyenne de 5m/s, soit environ 18 km/h, ce qui permet de prpofiter pleinement de la vue grandiose de l'Atlas blidéen d'un côté et de faciliter le transport entre le quartier de Béni-Ali, dont les habitants vivaient un calvaire jusque-là, et jusqu'à Chréa que les citoyens ne disposant pas de moyens propres avaient toutes les difficultés à la joindre. C'est donc une moyenne de 900 personnes par heure que ce téléphérique pourra transporter. Pour rappel, c'est la plus grande distance parcourue par un téléphérique en Algérie, et le tourisme populaire à Chréa ne sera plus un vain mot, puisque tous pourront s'y rendre. Cette remise en marche d'un téléphérique vient après celle d'Annaba (Annaba-Seraidi), la mise en service du téléphérique de Constantine qui s'est iomposé de lui-même vu la géographie de la ville, et qui transporte environ 18.000 voyageurs par jour, celui d'Oran qui a été remis en marche, mais qui demande un meilleur entretien, celui de Tlemcen, dont la mise en marche officielle se fera dans les prochains jours, ainsi que celui de Bab El-Oued - Notre Dame d'Afrique. Quant à celui de Skikda, il sera mis en service à la fin du mois de mars. Pour le téléphérique de Tizi Ouzou, il est en étude. En outre, le ministre a rappelé que la Grande-Poste à Alger sera rattachée par funiculaire à la Place des Martyrs et El-Biar. C'est donc une grande importance que nous donnons au transport des voyageurs, surtout urbain et sururbain, grâce au téléphérique, aux bus, au métro, au tramway et aussi au train de banlieue qui sera électrifié. D'ailleurs, nous allons voir les dernières retouches concernant la ligne Alger - El-Affroun alors que celle reliant Alger à Thénia le sera incessamment», devait affirmer le ministre du Transport avant de monter dans une télécabine en direction de Chréa.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.