Cérémonie d'installation du nouveau wali    2 millions d'Irakiens manifestent contre la présence des USA    Allez à Ghaza et criez «plus jamais ça !»    Vivre le (dés) espoir d'une mère nigériane    Changer d'entraîneur, est-ce la bonne option ?    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur» à juste titre    L'OMS tire la sonnette d'alarme    Le parc d'attraction rouvre ses portes    La collection «Continents Noirs» fête ses 20 ans    Découverte d'un bain romain à Ferkane (Tébessa)    La 10e édition prévue pour la mi-février    Tebboune préside une séance de travail    Les militairesisraéliens frappent une cible du Hamas    Le Consulat de France annonce de nouvelles mesures    «Accélérer la réalisation des projets de partenariat et les élargir à d'autres domaines»    «L'équipe a retrouvé sa confiance et sa stabilité après le départ de Lavagne»    Le Tunisien Zelfani pour sauver les meubles    Décès de l'international IsmailMahieddine    Appel à lancer des cadres juridiques plus adéquats pour lutter contre ce phénomène    Le chiffre d'affaires de la CNMA s'est établi à 15 milliards de dinars    Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens    Le président du Conseil scientifique de l'Agence de greffe d''organes    Le CNES revient à la charge    Ouverture de la 14e èdition    Décès du pilote et de son assistant    Poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Arrestation de cinq individus en possession de 100 millions de centimes en faux billets    Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Les walis appelés à prendre des mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des citoyens    Algérie-Libye: le renforcement de la coopération économique soulignée lors d'un forum d'affaires    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    BONBONS ET CARAMELS    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    L'après Berlin et la crise libyenne    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cherchell: Le projet d'un centre d'enfouissement fait des mécontents
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 05 - 2009

Un groupe de citoyens résidant dans l'agglomération secondaire dénommée «Oued El Hamam» située à trois kilomètres du chef-lieu de daïra de Cherchell, protestent. La requête de ces citoyens porte sur leur mécontentement de voir que la mairie de Cherchell a décidé d'installer à proximité de leur douar, une décharge contrôlée, communément appelée Centre d'Enfouissement Technique. Leur appréhension de voir cette décharge être installée près de leurs résidences serait due, selon certaines sources, à une méconnaissance des principes et techniques régissant ce procédé moderne d'enfouissement des déchets et à la peur que ce Centre altérera leur santé et leur environnement. En d'autres termes, selon ces sources, une meilleure communication et sensibilisation de ces citoyens aurait eu un impact plus positif. L'évaluation de la situation de la décharge communale actuelle de Cherchell, avait retenu l'attention de son installation à proximité de la route nationale, de la côte et de la plage.
Des spécialistes de cette technique moderne de centres d'enfouissement technique des déchets, questionnés sur l'avantage de cette méthode, nous ont dit beaucoup de bien sur cette technique, en nous rappelant l'exemple du Centre d'Enfouissement Technique de Sidi Rached, en précisant que ce sont plusieurs communes qui bénéficient de la proximité de ce Centre d'Enfouissement, à l'instar de Bourkika, Ahmer El Aïn, Sidi Rached et Tipaza, qui bénéficient des avantages de ce qui fut appelé jadis «la décharge publique». Ces spécialistes, très au fait de cette technique d'enfouissement des déchets urbains, nous précisent que cette méthode moderne consiste dans la construction de plusieurs bassins d'une superficie de 800 mètres sur 50 mètres, comprenant plusieurs systèmes alvéolaires dans lesquels les déchets seront enfouis par couches superposées, alternées de couches d'herbes. Une immense géo-membrane en forme de pente permettra ainsi l'étalement et le compactage des déchets. La technique d'enfouissement consiste aussi à remplir les alvéoles disséminées à l'intérieur des immenses bassins par des déchets étalés sous forme de couches. Les communes utilisatrices de cette technique moderne d'enfouissement sont les communes environnantes, à l'image de Sidi Ghilès avec près de 24.000 habitants générant 12 tonnes de déchets avec un volume de 25 mètres cubes/jour. Pour sa part, la commune de Sidi Simiane, qui compte 15.000 habitants, génère quant à elle 15 tonnes de déchets par jour pour un volume de 40 mètres/cubes par jour. La ville de Cherchell, qui compte 55.000 habitants, traite 70 tonnes de déchets par jour et génère un volume de près de 100 mètres cubes. Les perspectives d'exploitation de ce centre d'enfouissement des déchets urbains sont impressionnantes: 35.000 tonnes de déchets seront générées en 2010, soit un tonnage cumulé de près de 200.000 tonnes de déchets urbains. Pour l'horizon 2020, le tonnage des déchets doublera, soit 80.000 tonnes et générant 700.000 tonnes de déchets cumulés à cet horizon. A l'image de ces statistiques et de la modernité de cette technologie, les autorités locales de Cherchell gagneraient à mieux sensibiliser les riverains et les citoyens concernés aux bienfaits de ce centre d'enfouissement, en s'engageant bien sûr à se porter garant sur la préservation de l'environnement et de la santé des riverains.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.