Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Mostaganem: exportation de câbles électriques au Sénégal    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Naufrage du navire togolais à Ténès: Les six disparus toujours introuvables
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 12 - 2009


Bientôt dix jours se sont écoulés depuis l'échouage du navire battant pavillon togolais «Karim Junior» au port de Ténès, et les équipes de secours n'arrivent toujours pas à localiser les six membres de l'équipage portés disparus au cours de cette nuit fatidique du 15 décembre. Il faut dire que d'importants moyens humains et matériels ont été mobilisés pour retrouver les corps des disparus, quatre Syriens, un Hindou et un Egyptien. Selon le commandant Harath de la protection civile de Ténès, il est fort probable que les six marins soient restés prisonniers dans la cabine de pilotage qui se trouve à une trentaine de mètres sous l'eau. Dix plongeurs de la protection civile ont tenté vainement d'accéder à l'habitacle du navire mais sans résultat du fait des eaux troubles et de la mauvaise visibilité qui y règne à cette profondeur, précise le commandant de la protection civile. Au cours de la journée du lundi, quatre plongeurs professionnels bien équipés, dépêchés d'Alger, ont tenté vainement de localiser les disparus mais sans résultat. Il faut signaler que depuis l'accident, des zodiacs à leur bord des éléments de la protection civile ou des gardes-côtes effectuent chaque jour des sorties en mer à la recherche des corps des marins. Par ailleurs, en vue de se prémunir d'une catastrophe écologique il a été procédé à la mise en place de barrages flottants pour circonscrire toute fuite de fuel ou d'huile. Pour l'instant, selon le commandant Harath, très peu de mazout échappe du navire qui contenait avant son échouage 60 tonnes de fuel et une quantité non déterminée d'huile. Toutefois devant les craintes de voir le navire obstruer la rentrée du port, il a été procédé au renforcement des amarres, d'autant plus qu'un bulletin météo spécial (BMS) faisant état de vents forts de secteurs sud-ouest a été diffusé le lundi par les services météo. Selon le même interlocuteur, ce terrible accident vient rappeler l'importance de disposer d'équipements adéquats pour faire face à de telles situations.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.