Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Tribunal de Sidi M'hamed : reprise du procès de Mahieddine Tahkout    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Les cahiers de charges seront prêts dans un mois    Courrier des lecteurs    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Plus de 200 scientifiques demandent à l'OMS de réviser ses recommandations    Forum sino-arabe: volonté commune d'accroître la coopération    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Un casse-tête chinois pour les commerçants    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    Treize activites acquittés    Benhadid réhabilité    Benbouzid n'exclut pas un confinement localisé    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    Covid-19 : confinement partiel dans 18 communes de Sétif à partir de mercredi    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    La FAF veut «assainir» le métier    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    La JS Azazga en difficulté financière    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    Les perspectives d'évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Nouveau record quotidien des infections    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    "Dans mon service, le personnel est à bout"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fathi Hilal Buhazza, PDG de Maximus Air Cargo (Emirats) : « Des opportunités au Maghreb »
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 06 - 12 - 2011

L'émirati Maximus Air Cargo va créer prochainement une base opérationnelle au Maroc qui servira de tremplin à la conquête des marchés au Maghreb, dans l'Afrique de l'Ouest et en Amérique latine.
Son Pdg, Fathi Hilal Buhazza, explique à Maghreb Emergent Le Quotidien d'Oran la place du Maghreb dans la stratégie d'une compagnie qui entend être parmi les trois premiers mondiaux du fret aérien.
Maximum Air Cargo, la compagnie émiratie de fret aérien, considère que la région maghrébine lui offre des opportunités et peut constituer une base pour une extension vers l'Afrique de l'Ouest et surtout l'Amérique du Sud. On fait valoir à ce propos que le Brésil a déjà dépassé l'Italie et se classe la septième économie du monde. Dans une déclaration à Maghreb-Emergent-info, le PDG de Maximus Air Cargo, Fathi Hilal Buhazza, souligne l'importance accordée par la compagnie à la région maghrébine. « Nous aspirons à aller vers les pays du Maghreb en Afrique du Nord et de là-bas ouvrir un marché au nord-ouest de l'Afrique et créer une base de départ pour aller vers l'Amérique du Sud. Notre base d'Abou Dhabi nous assure déjà une voie pour atteindre le Maghreb arabe et compléter la chaîne ». Cette orientation ne devrait pas tarder à se concrétiser. Buhazza a ainsi révélé que Maximus « va créer prochainement un base opérationnelle au Maroc, sur la façade atlantique notamment, qui offre l'opportunité d'organiser des voyages vers l'Amérique latine ». En s'élargissant à la région maghrébine et vers l'Amérique latine, Maximus Air Cargo fait partie du Groupe Abu Dhabi Aviation et a de fortes ambitions internationales. Elle est déjà l'une des plus importantes compagnies dans la région du Moyen-Orient, son siège est Abou Dhabi.
Elle est spécialisée dans les différentes activités de fret, y compris le transport de produits dangereux, des animaux et des pièces détachées. Selon son Pdg, Maximus dispose de la plus importante flotte d'avions cargos aux Emirats avec 2 Iliouchine 76, un Antonov 124-100, 5 Airbus 300-6000 spécialisés dans le fret. La flotte devrait être portée à 15 avions d'ici 2015.
L'Afrique du Nord est la base pour la conquête de l'Amérique du Sud. En six ans d'activité, Maximus Air Cargo a renforcé sa position dans la région du Moyen-Orient en devenant la plus grande compagnie régionale spécialisée dans le fret aérien.
La compagnie, qui emploie 250 personnes, est ainsi passée du statut de compagnie locale à celle d'une compagnie régionale et ambitionne désormais de devenir un acteur mondial de premier plan. « Les Emirats représentent 50% des activités commerciales de la compagnie et 50% se font à l'extérieur. La compagnie a pour objectif de créer un changement dans les activités commerciales pour que la part des activités internationales augmente à 80% contre 20% pour les Emirats.
Cette stratégie se base sur des régions à croissance rapide au Maghreb, en Afrique, Amérique latine et Asie ». Sur les risques de récession et les prévisions pessimistes de l'IATA sur une régression de l'activité du fret aérien au niveau mondial, le PDG de Maximus Cargo se veut rassurant. « Maximus a une flotte diversifiée d'avions cargos qui lui permettent de répondre aux différents besoins des opérateurs et des marchés, ce qui lui permet de faire face aux défis du secteur. Nous œuvrons à équilibrer entre nos différentes opérations et nos marchés ». Il souligne que la compagnie a connu une croissance de 165% l'année dernière en comparaison à l'année précédente. « Nous avons réalisé 11.000 heures de vol de fret contre 540 heures seulement en 2005, ce qui montre des taux de croissance forte dans nos opérations.
La diversité de nos marchés et de notre flotte nous a permis de poursuivre cette croissance et de réaliser des bénéfices au cours des six dernières années ». Sur le contexte politique et sécuritaire troublé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, le PDG de Maximus souligne que sa compagnie « dispose d'un réseau solide de partenaires parmi les entreprises privées et publiques aux Emirats et à l'extérieur qui lui ont permis de maintenir le rythme de travail malgré le contexte politique actuel dans plusieurs pays de la région. La compagnie envisage les choses avec sérénité car elle s'attend à de la croissance dans les marchés où elle travaille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.