Tripoli : 9 morts dans le bombardement d'un dépôt militaire    Crise libyenne : Alger et Tunis affichent leurs inquiétudes    Sports mécaniques : Le CSMB s'illustre    Delort, quelle bonne pioche de Belmadi !    BAC 2019 dans la capitale : Plus de 58 000 candidats    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Baghlia : Manque de transport public    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    La crise, c'est eux!    L'AACC s'oppose à la dissolution de l'Office central de répression de la corruption    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    114 comprimés psychotropes saisis, deux arrestations    Tlemcen: Un jeune tué à coups de couteau et de sabre    Une quinzaine de jours seulement après le début de la saison estivale: Déjà quatre décès par noyade    La saga judiciaire continue    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Quelques scénarios de sortie de crise    Recul des Bourses en Europe : L'impact des tensions commerciales se matérialise sur les marchés    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Mali : La liste des 23 enfin dévoilée    Le Sétifien Abdelmoumène Djabou signe pour deux saisons    «La situation actuelle du football africain m'inquiète et inquiète la FIFA»    Pour coopérer dans le secteur du gaz : "La Russie est un partenaire idéal de la Chine"    Pour renforcer prochainement la cartographie et la télédétection : Une caméra numérique de nouvelle génération à Oran    Hommage à Ahmed Kellil    Karim Djoudi et Amar Tou, placés sous contrôle judiciaire    Pourquoi les "actes de sabotage" contre les pétroliers ne profitent pas à l'Iran?    Le président déchu comparaîtra la semaine prochaine    ANP : Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection à la 3e Région militaire    Dialogue… ?    Des noms communs devenus des toponymes composés    Crise Libyenne : al-Sarraj préconise des élections avant la fin de l'année    L'ancien ministre des Transports Amar Tou mis sous contrôle judiciaire    Connexion perturbée et silence des autorités    La gendarmerie annonce un dispositif special    Plus de 420.000 Algériens schizophrénes    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    ACTUCULT    Des avocats comptent introduire une action en justice : Naïma Salhi s'attaque à Djamila Bouhired    Les enfants font leur «cinoche»    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Si la vague de froid persiste: Risques de coupures d'électricité et de gaz

En effet, un communiqué de Sonelgaz SDO n'écarte pas le risque de nouvelles coupures d'électricité et de gaz «si de nouvelles vagues de froid venaient à traverser le pays». Il faut dire qu'en l'espace d'une semaine, la Société de distribution de l'électricité et du gaz de l'ouest SDO vient d'enregistrer plusieurs incidents dans les wilayas de Aïn Defla, Chlef, Relizane et, à un degré moindre, à Tissemsilt. Cette vague de froid a eu ses conséquences sur l'alimentation en énergie électrique et gazière, selon les services de la SDO. Des moyens humains et matériels sont mobilisés depuis pour rétablir la situation, notamment dans les régions où les conditions météorologiques sont rudes. En effet, plusieurs localités de l'ouest du pays ont été privées de courant électrique en raison des fortes chutes de neige et du mauvais temps. Les services de la SDO indiquent, à ce titre, que la situation est sous contrôle et qu'elle se normalise progressivement, puisque toutes les équipes d'intervention sont mobilisées pour faire face aux coupures d'électricité provoquées par la forte vague de froid et les fortes chutes de pluies. Parmi les wilayas les plus touchées figurent la wilaya de Tissemsilt où les coupures d'électricité ont touché principalement la daïra de Lardjâm, et la wilaya de Aïn Defla avec ses 7 régions (Miliana, Hammam Righa, Aïn Bounian, Aïn Torki, Boumedfaa et Hassaïna). Chlef, Saïda et Sidi Bel-Abbès -à un degré moindre- sont les autres zones où des incidents ont été relevés avec acuité. Mais le rétablissement du courant électrique dans ces régions devait intervenir dans les prochaines heures, avait indiqué, avant-hier, le PDG de la SDO, puisque plusieurs équipes de la Sonelgaz travaillent sans interruption depuis samedi. Certaines ont été ralenties par les chutes de neige où, dans certaines régions, des couches épaisses de neige ont atteint un mètre, de quoi rendre difficile toute intervention. Ces difficultés ont été éprouvées par les agents de la société de distribution et les entreprises mobilisées, depuis le début des intempéries, pour rétablir la situation sachant que du côté des autorités locales, d'importants moyens ont été mis en place pour venir en aide à la population.
25 MORTS DEPUIS LE DEBUT DES INTEMPERIES
Les intempéries enregistrées dans plusieurs régions du pays ont causé, durant la période allant su 3 au 6 février, la mort d'au moins 25 personnes, a indiqué hier, le colonel Mohamed Khelaf, directeur de l'organisation et de la coordination des secours à la protection civile. L'officier supérieur de la protection civile, qui intervenait sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale, a précisé que parmi les victimes, 10 personnes ont péri dans des accidents de la route et 15 autres sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone.
Pour sa part, le chargé de communication à la direction générale de la protection civile, le Commandant Farouk Achour, a indiqué à l'Aps que rien que pour les dernières 24 heures, huit (08) décès ont été enregistrés par asphyxie et dans des accidents de la circulation dans plusieurs régions du pays affectées par des intempéries.
Dans le détail, le chargé de la communication précise que cinq personnes ont trouvé la mort asphyxiées par le monoxyde de carbone, dont trois à El-Bayadh, une dans la wilaya de Tizi Ouzou et une autre à Mascara, durant la journée de lundi. L'intervention des éléments de la protection civile, ajoute la même source, a permis également de sauver vingt-trois (23) autres personnes (victimes d'inhalation de gaz) dans les wilayas de Bordj Bou-Arréridj, Batna, Oum El-Bouaghi, Sétif et Mila. Les accidents de la circulation durant les dernières 24 heures ont fait aussi trois (03) victimes dans les wilayas de Aïn Defla, Adrar et de Tissemsilt.
Les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) ont déneigé et rouvert à la circulation 37 routes nationales dans la région ouest du pays, contribuant au désenclavement de nombreux villages, bloqués par les neiges, a-t-on indiqué, mardi, dans un communiqué de la direction de la communication, d'information et d'orientation du Commandement de la 2ème Région militaire. Des unités de l'ANP, dotées de sept chasse-neige et aidées par plusieurs autres sections munies d'équipements et de matériels individuels, sont intervenues suite aux récentes perturbations climatiques qui ont touché particulièrement les wilayas de Tissemsilt, Tiaret, Sidi Bel-Abbès, Tlemcen, Mascara, El-Bayadh et Relizane, pour rouvrir les routes bloquées par les neiges et contribuer au retour à la vie normale, a signalé la même source, précisant qu'au total, 37 routes nationales ont été déblayées et rouvertes à la circulation. D'autres détachements de l'ANP ont accompagné les équipes d'intervention des travaux publics et de la Sonelgaz pour rétablir le courant électrique, approvisionner les citoyens en denrées alimentaires et assurer un retour à la vie normale, a-t-on indiqué de même source.
Des unités de l'Armée nationale populaire (ANP), relevant de la 1ère Région militaire, participent, eux aussi, depuis vendredi dernier, dans plusieurs wilayas du centre du pays, au déneigement des routes, tout en prêtant assistance aux populations de ces régions éprouvées par les intempéries, selon un communiqué de la cellule de communication du Commandement de cette Région militaire, reçu mardi à l'Aps.
A Tiaret, un éboulement rocheux s'est produit, hier matin, au niveau du col de Guertoufa, culminant à plus de mille cent mètres d'altitude. Le pire a été évité de peu sur un tronçon routier, situé sur la route nationale N°23 reliant Tiaret à Oran, où le trafic automobile est particulièrement dense. Sous l'effet du poids de la neige, des rochers de plusieurs mètres cubes ont cédé pour débouler sur une pente très accentuée avant de chuter sur la chaussée, où la circulation automobile, notamment les poids lourds, est particulièrement dense. Au moins sept véhicules ont été endommagés par de gros blocs rocheux, ne faisant heureusement que quelques blessés légers. Cet éboulement rocheux, pourtant signalé aux usagers de la route par des plaques de signalisation à la sortie de la localité de Guertoufa, a obligé les autorités locales à fermer ce tronçon long de huit kilomètres, obligeant les automobilistes à faire un long contournement par la RN 9O donnant sur la route d'Alger.
A Souk-Ahras, le plan d'urgence d'organisation des secours (ORSEC) a été déclenché, hier mardi, à la suite des importantes chutes de neige et de la baisse de température enregistrée depuis trois jours, a indiqué le directeur de la Protection civile. Selon M. Djamel-Eddine Benguelab, ce dispositif, présidé par le wali, met à contribution la Protection civile et les directions des travaux publics, de l'urbanisme, des transports, de l'énergie et des mines, de la santé et du commerce.
A Médéa, un approvisionnement régulier des boulangeries et des commerces de détail, en farine panifiable et en semoule, est assuré, depuis lundi dernier, à travers le territoire de la wilaya, grâce à un dispositif d'approvisionnement spécial mis en place par la cellule de crise de la wilaya, a-t-on appris, mardi, auprès de cette dernière. Selon des responsables de cette structure, une importante quantité de farine panifiable, estimée à plus de 70 tonnes, a été livrée, lundi et mardi matin, par l'entreprise Eriad de Ksar El-Boukhari aux boulangeries et aux commerces de détail sur tout le territoire de la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.