CAN : Mido prévient Liverpool pour Salah    Barça : Des négociations compliquées pour Ter Stegen    Fonction publique: Toucher son salaire sans se déplacer    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    Traitement à la chloroquine: L'optimisme du ministre de la santé    Pour avoir publié une vidéo «alarmiste visant à tromper l'opinion publique»: Une femme arrêtée à Oran    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    Vers une saison blanche ?    Tebboune salue l'équipe médicale du CHU de Tizi-Ouzou    1.171 cas confirmés et 105 décès enregistrés    Le Président fixe les conditions    L'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Si la vague de froid persiste: Risques de coupures d'électricité et de gaz

En effet, un communiqué de Sonelgaz SDO n'écarte pas le risque de nouvelles coupures d'électricité et de gaz «si de nouvelles vagues de froid venaient à traverser le pays». Il faut dire qu'en l'espace d'une semaine, la Société de distribution de l'électricité et du gaz de l'ouest SDO vient d'enregistrer plusieurs incidents dans les wilayas de Aïn Defla, Chlef, Relizane et, à un degré moindre, à Tissemsilt. Cette vague de froid a eu ses conséquences sur l'alimentation en énergie électrique et gazière, selon les services de la SDO. Des moyens humains et matériels sont mobilisés depuis pour rétablir la situation, notamment dans les régions où les conditions météorologiques sont rudes. En effet, plusieurs localités de l'ouest du pays ont été privées de courant électrique en raison des fortes chutes de neige et du mauvais temps. Les services de la SDO indiquent, à ce titre, que la situation est sous contrôle et qu'elle se normalise progressivement, puisque toutes les équipes d'intervention sont mobilisées pour faire face aux coupures d'électricité provoquées par la forte vague de froid et les fortes chutes de pluies. Parmi les wilayas les plus touchées figurent la wilaya de Tissemsilt où les coupures d'électricité ont touché principalement la daïra de Lardjâm, et la wilaya de Aïn Defla avec ses 7 régions (Miliana, Hammam Righa, Aïn Bounian, Aïn Torki, Boumedfaa et Hassaïna). Chlef, Saïda et Sidi Bel-Abbès -à un degré moindre- sont les autres zones où des incidents ont été relevés avec acuité. Mais le rétablissement du courant électrique dans ces régions devait intervenir dans les prochaines heures, avait indiqué, avant-hier, le PDG de la SDO, puisque plusieurs équipes de la Sonelgaz travaillent sans interruption depuis samedi. Certaines ont été ralenties par les chutes de neige où, dans certaines régions, des couches épaisses de neige ont atteint un mètre, de quoi rendre difficile toute intervention. Ces difficultés ont été éprouvées par les agents de la société de distribution et les entreprises mobilisées, depuis le début des intempéries, pour rétablir la situation sachant que du côté des autorités locales, d'importants moyens ont été mis en place pour venir en aide à la population.
25 MORTS DEPUIS LE DEBUT DES INTEMPERIES
Les intempéries enregistrées dans plusieurs régions du pays ont causé, durant la période allant su 3 au 6 février, la mort d'au moins 25 personnes, a indiqué hier, le colonel Mohamed Khelaf, directeur de l'organisation et de la coordination des secours à la protection civile. L'officier supérieur de la protection civile, qui intervenait sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale, a précisé que parmi les victimes, 10 personnes ont péri dans des accidents de la route et 15 autres sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone.
Pour sa part, le chargé de communication à la direction générale de la protection civile, le Commandant Farouk Achour, a indiqué à l'Aps que rien que pour les dernières 24 heures, huit (08) décès ont été enregistrés par asphyxie et dans des accidents de la circulation dans plusieurs régions du pays affectées par des intempéries.
Dans le détail, le chargé de la communication précise que cinq personnes ont trouvé la mort asphyxiées par le monoxyde de carbone, dont trois à El-Bayadh, une dans la wilaya de Tizi Ouzou et une autre à Mascara, durant la journée de lundi. L'intervention des éléments de la protection civile, ajoute la même source, a permis également de sauver vingt-trois (23) autres personnes (victimes d'inhalation de gaz) dans les wilayas de Bordj Bou-Arréridj, Batna, Oum El-Bouaghi, Sétif et Mila. Les accidents de la circulation durant les dernières 24 heures ont fait aussi trois (03) victimes dans les wilayas de Aïn Defla, Adrar et de Tissemsilt.
Les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) ont déneigé et rouvert à la circulation 37 routes nationales dans la région ouest du pays, contribuant au désenclavement de nombreux villages, bloqués par les neiges, a-t-on indiqué, mardi, dans un communiqué de la direction de la communication, d'information et d'orientation du Commandement de la 2ème Région militaire. Des unités de l'ANP, dotées de sept chasse-neige et aidées par plusieurs autres sections munies d'équipements et de matériels individuels, sont intervenues suite aux récentes perturbations climatiques qui ont touché particulièrement les wilayas de Tissemsilt, Tiaret, Sidi Bel-Abbès, Tlemcen, Mascara, El-Bayadh et Relizane, pour rouvrir les routes bloquées par les neiges et contribuer au retour à la vie normale, a signalé la même source, précisant qu'au total, 37 routes nationales ont été déblayées et rouvertes à la circulation. D'autres détachements de l'ANP ont accompagné les équipes d'intervention des travaux publics et de la Sonelgaz pour rétablir le courant électrique, approvisionner les citoyens en denrées alimentaires et assurer un retour à la vie normale, a-t-on indiqué de même source.
Des unités de l'Armée nationale populaire (ANP), relevant de la 1ère Région militaire, participent, eux aussi, depuis vendredi dernier, dans plusieurs wilayas du centre du pays, au déneigement des routes, tout en prêtant assistance aux populations de ces régions éprouvées par les intempéries, selon un communiqué de la cellule de communication du Commandement de cette Région militaire, reçu mardi à l'Aps.
A Tiaret, un éboulement rocheux s'est produit, hier matin, au niveau du col de Guertoufa, culminant à plus de mille cent mètres d'altitude. Le pire a été évité de peu sur un tronçon routier, situé sur la route nationale N°23 reliant Tiaret à Oran, où le trafic automobile est particulièrement dense. Sous l'effet du poids de la neige, des rochers de plusieurs mètres cubes ont cédé pour débouler sur une pente très accentuée avant de chuter sur la chaussée, où la circulation automobile, notamment les poids lourds, est particulièrement dense. Au moins sept véhicules ont été endommagés par de gros blocs rocheux, ne faisant heureusement que quelques blessés légers. Cet éboulement rocheux, pourtant signalé aux usagers de la route par des plaques de signalisation à la sortie de la localité de Guertoufa, a obligé les autorités locales à fermer ce tronçon long de huit kilomètres, obligeant les automobilistes à faire un long contournement par la RN 9O donnant sur la route d'Alger.
A Souk-Ahras, le plan d'urgence d'organisation des secours (ORSEC) a été déclenché, hier mardi, à la suite des importantes chutes de neige et de la baisse de température enregistrée depuis trois jours, a indiqué le directeur de la Protection civile. Selon M. Djamel-Eddine Benguelab, ce dispositif, présidé par le wali, met à contribution la Protection civile et les directions des travaux publics, de l'urbanisme, des transports, de l'énergie et des mines, de la santé et du commerce.
A Médéa, un approvisionnement régulier des boulangeries et des commerces de détail, en farine panifiable et en semoule, est assuré, depuis lundi dernier, à travers le territoire de la wilaya, grâce à un dispositif d'approvisionnement spécial mis en place par la cellule de crise de la wilaya, a-t-on appris, mardi, auprès de cette dernière. Selon des responsables de cette structure, une importante quantité de farine panifiable, estimée à plus de 70 tonnes, a été livrée, lundi et mardi matin, par l'entreprise Eriad de Ksar El-Boukhari aux boulangeries et aux commerces de détail sur tout le territoire de la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.