L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



TLEMCEN : UNE ROCADE COTIERE GHAZAOUET - MARSAT BEN M'HIDI
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 06 - 12 - 2012

La Direction des travaux publics (DTP) de la wilaya de Tlemcen, vient d'annoncer le projet de réalisation d'une rocade côtière, reliant Ghazaouet à Marsat Ben M'hidi, soit 58 kilomètres d'asphalte, qui incluront les communes de Tounane et Souk Tlela, et rendront plus accessible cette grande région de M'Sirda, au relief montagneux, longtemps écartée des réseaux de circulation.Selon le DTP,les appels d'offres pour cette infrastructure routière,dont l'enveloppe budgétaire est de l'ordre 5 milliards de DA,retenue dans le cadre du programme complémentaire au programme quinquennal, vont être lancés et les travaux démarreront avant le printemps 2013.Le parcours de cette rocade côtière, comprendra des échangeurs, des équipements (aires de stationnement, tranchées couvertes, aménagement des voies navettes, raccordement) et des bretelles. Ainsi, une fois réalisé, ce tronçon routier, qui surplombera la mer en plusieurs endroits, évitera aux usagers de la route le long détour par la ville de Bab El Assa et Boukanoun (les automobilistes «montent» de Ghazaouet jusqu'à Bab El Assa et Boukanoun pour regagner Bab El Assa et vice versa). Cette route côtière à deux voies, qui sera implantée sur un littoral à falaises, qui est encore vierge de tout axe de communication dans l'extrême nord-ouest du territoire de la wilaya, reliera désormais toutes les plages et agglomérations rurales de la région nord-ouest de la wilaya de Tlemcen, qui est restée longtemps enclavée, ainsi que la plus grande station balnéaire de Marsat Ben M'hidi. Selon des habitants de Ghazaouet, ce projet de longue date, est considéré comme à faire depuis plus de trente ans. Il faut souligner, que dans les années 1970, les responsables centraux du ministère des travaux publics, de l'habitat et de l'urbanisme, l'avaient déjà intégré aux documents d'urbanisme. L'intérêt de cet ouvrage de contournement de Bab El Assa par le nord est double : Tout d'abord, cet axe permettrait de soulager la circulation en reliant les routes RN 98 et RN A7A,qui enregistrent des pointes estivales dépassant 30.000 véhicules/jour, et donc de se rapprocher de Marsat Ben M'hidi. Un projet que la chambre de pêche et, d'une manière générale, le milieu économique et touristique, partage pleinement. Le deuxième intérêt de cette rocade, c'est de désenclaver la région de Bider et de rendre plus aisé son accès, surtout qu'un grand projet d'aménagement touristique attend cette splendide plage unique dans la région. Avec cette rocade, les automobilistes en provenance d'Oran, Aïn-Témouchent, Tlemcen, Nedroma et Ghazaouet pourraient accéder plus facilement à la région de Marsat Ben M'hidi, sans avoir besoin de passer par le centre-ville de Tounane.
Par ailleurs, 4 échangeurs seront construits au niveau de l'intersection de la RN 98, la RN 99, RN 22 et la RN 35, à Aïn Youssef et à l'entrée nord de Remchi et Fellaoucène, visant essentiellement l'amélioration de la sécurité et la fluidité du trafic routier. Le coût estimatif de ces projets est de l'ordre de 180 milliards de centimes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.