La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Un SUV électrique sur les tablettes    Savoir lire les indices d'un pneu    Un look plus agressif    La tribu de Oui-Oui !    Neghiz face à la presse    Levée progressive du gel sur les projets du secteur de la santé    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Zones d'ombre: l'Etat déterminé à concrétiser les projets dans les meilleurs délais    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    La LFP lance l'opération    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines    Les souscripteurs AADL protestent    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    STABLE ET DURABLE    Condoléances    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    La fille des Aurès    Les non-dits    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Bovins et crocodiles    Algérie Poste: Un nouveau calendrier de versement des pensions de retraite    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Chlef: Mener les projets à bon port    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EL-TARF : L'amélioration urbaine coûtera 500 milliards
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 10 - 2013

C'est ce qu'a déclaré Mabed Ahmed, wali de la wilaya d'El-Tarf, mercredi passé, lors du conseil de wilaya auquel ont pris part, outre le P/APW, les chefs de daïra, les directeurs d'exécutif et les 24 P/APC.
En effet, dans son intervention à travers laquelle il a été fait part de tous les projets en cours, la DUC, avec 500 milliards de centimes, destinés à l'amélioration urbaine, un peu partout à travers le territoire de la wilaya, s'est appropriée la part du lion dont 100 milliards uniquement pour la localité de Aïn Allem, dans la commune de Dréan.
Et pour cause, cette localité de plus de 20.000 habitants, a, durant plusieurs décennies, vécu dans le dénuement total en l'absence des moindres commodités tels les trottoirs comme les routes et l'éclairage public. Le secteur de l'Hydraulique et l'AEP a aussi bénéficié d'une enveloppe conséquente, destinée à la réfection de tout ce qui est vétuste, à l'installation de nouvelles conduites, la construction de nouveaux réservoirs en vu d'améliorer la distribution de l'eau potable et faire oublier, celle dite saumâtre sui sévit, encore, dans bon nombre de communes de la partie ouest de la wilaya, comme Dréan, Besbès, Zérizer, Chihani et Chebaïta Mokhtar.
D'autres infrastructures de base comme les routes, l'électricité et le chemin de fer, apporteront, à coup sûr, à la région une plus-value sur le plan économique. Pour leur part, les P/APC ont été invités à exposer leurs difficultés dans la gestion des affaires de leurs communes qui ont trait, essentiellement, au logement rural qui rime avec le foncier. Le règlement de ces problèmes a été confié au S/G de la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.