Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    Exception d'inconstitutionnalité: Le plaidoyer de Louh    Tébessa: Un programme d'urgence pour l'eau potable    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Un pacte self-service    FAF - Coupe d'Algérie (1/32e et 1/16e de finale): Place aux émotions et gare aux surprises !    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Axe Gdyel - Hassi Ben-Okba: Un octogénaire meurt dans une collision entre un camion et une voiture    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Affaire du magistrat tué à Sidi Bel-Abbès: L'épouse de la victime, sa fille et un complice écroués    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    Des milliers de manifestants marchent pour les libertés    Le FLN pour une nouvelle sérénité    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Copa Libertadores : River Plate s'adjuge le titre face à Boca Juniors    Le poids de la crise    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    Ouyahia contrarié ?    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    La vie perturbée de la CAN-2019    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Le communiqué déroutant de la coalition    «C'est un jour important pour moi»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger, Oran, Constantine : Protestation de mozabites contre la violence
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 07 - 2015

La situation sécuritaire dans la ville de Ghardaïa, qui a renoué avec la violence, fait réagir les mozabites dans plusieurs wilayas du pays. A Alger, des dizaines d'habitants d'Oued Mzab se sont regroupés hier pendant quelques heures pour dénoncer les violences et appeler au retour de la paix et de la sécurité dans cette région. A Oran, un sit-in des mozabites s'est tenu devant le siège régional de la télévision algérienne où les contestataires ont scandé de toutes leurs voix des slogans hostiles à un «plan visant à terroriser la population civile en instaurant un climat de violence dans la vallée du M'zab». Les mozabites ont crié à gorges déployées, sous un soleil de plomb, pour le retour de la paix à Ghardaïa. Ils ont brandi des pancartes où on pouvait lire : «non à la partition du pays», «non au terrorisme» et «arrêter la violence». La chaleur suffocante de cette journée du ramadan n'a aucunement dissuadé les contestataires qui semblaient déterminés à faire porter leurs voix aux hautes instances du pays. Un dispositif de sécurité impressionnant a été déployé tout autour du siège régional de la télévision pour empêcher tout débordement.
A Constantine, les commerçants mozabites ont gardé rideaux baissés, hier, à travers toutes les places où ils sont implantés. Particulièrement au centre-ville où les mozabites avaient gardé leurs commerces fermés avec des pancartes accrochées aux portes et dont les mots expriment la solidarité et le soutien à la population de Ghardaïa. « Non à la violence », « pour la paix et la stabilité dans la région », pouvait-on lire sur les pancartes accrochées aux portes d'un commerce fermé. Notons que l'assemblée des notables des sept Ksour mozabites a appelé, hier, à une grève générale en Algérie. Il est demandé aussi aux commerçants de mettre une pancarte où il est écrit : «Nous sommes en grève pour dénoncer les massacres terroristes dont sont victimes les mozabites».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.