Le renforcement des capacités de combat de l'armée sahraouie, une des priorités pour 2022    Football / Algérie : Djahid Zefizef nouveau manager général des Verts    Chaalal met en avant la volonté politique de renforcer les relations culturelles entre les peuples algérien et égyptien    Prolongation de la suspension des cours d'une semaine    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Sétif: démantèlement d'un réseau international spécialisé dans le trafic de drogue dure    Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le Chabab réussit la passe de trois    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Mohcine Belabbas de nouveau devant le juge aujourd'hui    Quand les plans de l'AEP font défaut    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    Cinq éléments de soutien arrêtés    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Les APC sans majorité absolue débloquées    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Aïn-Temouchent: Les nouveaux enseignants en formation à partir du 16 juillet
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 10 - 07 - 2016

Le secteur de l'éducation de la wilaya de Aïn-Temouchent a bénéficié, cette année, de 575 postes budgétaires pour toutes matières et cycles confondus de l'enseignement. Le recrutement s'est fait par concours et sur la base du diplôme où 6 095 candidats étaient, en juin dernier, sur le départ dans la wilaya de Aïn-Temouchent. Les nouveaux admis au concours suivront pendant deux semaines, du 16 au 28 juillet courant, une formation préparatoire. Ce stage d'initiation à la fonction d'enseignant est encadré par des inspecteurs chevronnés et devrait permettre à ces nouvelles recrues de bénéficier de l'expérience professionnelle de leurs aînés. Le lycée Maliha Hamidou accueillera 336 futurs enseignants du cycle primaire (280) et du secondaire (56). Quant aux 239 autres du cycle moyen, ils feront «classe» au lycée Idriss Afifi. La formation, qui porte sur un programme basé sur 4 modules, vise à accroître et à améliorer les connaissances et les méthodes pédagogiques des participants à cette formation. Des connaissances par lesquelles ils devront acquérir la qualification dans la matière et pouvoir accomplir pleinement leur mission et démarrer leur carrière professionnelle. Ces éducateurs devront également suivre cinq autres semaines durant les autres périodes de vacances (1 en automne, 2 d'hiver et 2 de printemps), pour totaliser sept semaines de formation, soit un volume horaire hebdomadaire de 170 heures, consacrées à la théorie et à la pratique, indique-t-on. Par ailleurs, les néo-enseignants temouchentois ne seront pas seuls face à leurs formateurs, ils seront rejoints par 235 autres du cycle primaire, venus de la wilaya de Ghardaïa pour la même formation.
Et pour mettre ces stagiaires dans de bonnes conditions, tous les moyens nécessaires (hébergement, restauration, transport) ont été réunis. Les nouveaux enseignants rejoindront leurs postes respectifs le 31 août prochain, alors que les élèves seront en classe quatre jours plus tard, soit le 04 septembre.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.