Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CC Sig: Une chute programmée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 05 - 2018

Lors d'un entretien tenu récemment avec le président d'association du CC Sig, en l'occurrence Rebahi Boubaker, ce dernier a accepté de faire un tour d'horizon et, évidemment, évoquer les problèmes et les difficultés rencontrés ces trois dernières saisons qui ont entravé le parcours du Hillel depuis son installation en 2015 à la tête de la dite association. Il est évident qu'il était extrêmement déçu par la rétrogradation survenue au terme de la saison en division Régionale Une de Saïda. Pourtant, dès qu'il a été installé, il croyait dur comme fer que, avec sa longue expérience, il allait apporter un plus. A sa décharge, il convient de souligner que la situation du club n'était déjà guère reluisante et qu'il est venu en pompier pour remettre de l'ordre au sein du Hillel qui pataugeait en plein marasme. En effet, depuis son installation à la tête de cette association, il a hérité de dettes dépassant les deux milliards selon ses estimations.
Le moins qu'on puisse dire, c'est une bien mauvaise situation qui a certainement pénalisé le club à tous les niveaux et donc empêché le Hillel de jouer les premiers rôles. Dans sa seconde justification, le président affirme que les autorités locales de cette période n'ont pas accordé d'importance aux associations sportives de la ville, en fait une négligence totale, comme si le sport ne les intéressait pas. « La preuve, le CCS n'a obtenu que des aides dérisoires allant de 180 millions à 400 millions. Pour la gestion d'un club en LIRF qui compte pas moins de 100 athlètes toutes catégories confondues, c'est vraiment dérisoire », a-t-il indiqué, en ajoutant que le club a été vraiment lésé par la DJS et la wilaya puisqu'il n'a bénéficié d'aucune aide de leur part. En dernier lieu, le président Rebahi a tenu à remercier les nouveaux membres de l'APC pour leur contribution financière et, à leur tête, le maire qui « n'est autre qu'un sportif qui connaît bien les contraintes d'une gestion d'un club d'inter-régions et qui a débloqué une somme de 660 millions de centimes qui n'a été versée qu'en fin de championnat », a conclu notre interlocuteur, qui a souhaité que ce genre de contributions financières soient allouées au club au moins avant l'entame du championnat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.