Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et faire de l'Algérie un pays émergent    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Une jeune femme électrocutée à Béni Dergoune    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    COMMERCE : Retour de l'importation des véhicules de moins de 3 ans    SALAIRES NON PAYES : Le Groupe Tahkout apporte des précisions    AFFAIRE AGENCE FONCIERE DE MOSTAGANEM : Le directeur et 3 chefs de services sous contrôle judiciaire    Farida Benyahia, nouvelle présidente du Conseil d'Etat    Les Algériens de France tiennent à la transition    Infernal !    Paul Put contre-attaque    Azzedine Mihoubi en terrain hostile à Béjaïa    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Rencontre internationale sur la douleur chronique prochainement à Oran    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    Pékin reproche à l'UE de vouloir s'ingérer dans ses affaires    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    Le rôle de l'armée dans la vie politique en Algérie en question    MCO: Premier pari gagné de Chérif El Ouazzani    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Guerre des pétroliers : Gibraltar rejette la demande américaine de retenir le Grace 1 iranien    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Skikda, El Tarf: L'eau continue de susciter des protestations    Déficit commercial, régulation de l'importation Echec sur toute la ligne    CR Belouizdad: Un problème d'efficacité à régler au plus vite    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Football - Ligue 1- Mercato: Plus de 170 transferts de joueurs cet été
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 08 - 2018

  Cette fois encore, en dépit des circonstances financières difficiles, les clubs algériens de l'élite n'ont pas chômé en matière de recrutement.
En effet, plus de 170 transferts de joueurs ont été enregistrés lors de ce mercato estival marqué également par l'arrivée d'une dizaine de nouveaux éléments du continent africain sans compter les émigrés venus relancer leurs carrières dans le championnat algérien. Il faut tout de même avouer que la majorité des responsables des clubs algériens travaillent dans l'anarchie et sans aucun projet sportif bien étudié et élaboré en fonction des objectifs à court, moyen ou long terme. Car en Algérie l'argent facile a engendré une situation confuse où tout le monde est devenu recruteur. Encore plus, certains dirigeants, même des entraîneurs, n'hésitent pas à conditionner la signature des recrues par des commissions sans se soucier des critères de performance de leurs nouvelles recrues. Des pseudo-managers utilisent les présidents de clubs ou une certaine presse pour faire monter les enchères. Une pratique malveillante qui porte de graves préjudices au football dans notre pays. Plus grave encore, la majorité des clubs recrutent des joueurs avant même de désigner un entraîneur. Là, les techniciens prennent une grande responsabilité, dans la mesure où ils acceptent cette forme de travail et ne s'intéressent qu'à négocier leur salaire, les primes ou autres avantages.
Cette situation a débouché sur la résiliation des contrats de certains joueurs à quelques jours seulement de la fin du délai de la clôture des signatures et porte préjudice à certains éléments victimes des décideurs qui s'activent à «poser» lors des fameuses cérémonies de présentation de nouveaux joueurs.
A titre d'exemple, le coach français, Thierry Froger, a décidé de ne pas maintenir certains joueurs recrutés par Serrar. Les dirigeants, eux, recrutent pour qu'on ne leur reproche pas de ne pas avoir joué le jeu et surtout pour tromper l'opinion publique et éviter la réaction des fans, c'est tout.
Ce qui explique la mauvaise gestion des clubs qui n'ont jamais respecté leurs engagements, d'où la menace d'interdiction de recrutement en raison du nombre de litiges qui ne cesse de s'accroître. La présence de pseudo-managers qui excellent dans les négociations de leur quote-part sans pour autant prendre en considération les critères requis pour ce genre d'opération ou les éventuelles conséquences que cela pourrait engendrer aux clubs comme ces contentieux avec la CRL (Chambre de résolution des litiges). En revanche, le Paradou AC reste un pourvoyeur par excellence grâce à son académie. Pour cette intersaison, le club algérois ne compte pas déroger à la règle, puisque plusieurs de ses éléments sont allés monnayer leur talent ailleurs, dont El Mellali, qui a opté pour Angers sous forme de prêt. La politique prônée par le PAC a permis à plusieurs clubs de bénéficier de ses joueurs qui ont de la chance de faire le travail de base.
L'ESS et la JSK les plus actives
Pour ce mercato 2018/2019, ce sont incontestablement l'ESS et la JSK qui ont été les plus actives en matière de recrutement, mais c'est l'USMA qui a ouvert le bal du mercato estival bien avant la date prévue. Une fois n'est pas coutume, l'ESS a recruté une pléiade de joueurs pour rectifier le tir après les ratages de la saison écoulée. La JSK s'est également renforcée pour afficher ses prétentions et amorcer un nouveau départ après la venue du président Cherif Mellal. Du côté du NAHD, le maintien de Dziri Billel à la barre technique sera sans nul doute un atout considérable pour poursuivre le chantier entamé la saison dernière. Il s'est contenté de quelques éléments répondant au profil recherché. Au MCO, le président Belhadj Ahmed et son nouveau coach Badou Zaki ont effectué une véritable révolution au sein de l'effectif pour espérer décrocher des titres la saison prochaine, comme exigé par le public hamraoui de plus en plus exigeant. De nouvelles recrues pour donner de nouveaux réflexes au Mouloudia d'Oran, appelé à jouer les premiers rôles. Pour sa part, le MCA n'a pas dicté comme il fallait s'y attendre sa loi sur le marché des transferts mais a ciblé des éléments dont il avait besoin même si on a déjà enregistré un déficit en attaque. De son côté, le champion d'Algérie sortant, le CSC, n'a pas été avare en matière de recrutement sous la houlette de son entraîneur Abdelkader Amrani qui a eu ce qu'il a voulu pour faire face aux dures exigences de la Ligue des champions d'Afrique.
A première vue, les Sanafirs semblent mieux armés que la saison dernière, du moins sur le plan de la qualité technique. Chez le promu, le CABBA, n'a pas chômé. Le Ahly a surpris plus d'un en matière de renforts grâce à la prise de conscience de ses dirigeants, qui ont de tout de même fait un marché intéressant. A Bechar, la JS Saoura est restée fidèle à sa ligne de conduite en dénichant des joueurs capables de donner le plus escompté pour un meilleur équilibre à la veille de sa deuxième participation en Ligue des champions d'Afrique. L'ASAM et le MOB ont également procédé au renouvellement de leurs effectifs pour éviter toute mauvaise surprise. Le CRB, lui, victime de la gestion catastrophique de son président Mohamed Bouhafs, a fait dans la précipitation en raison de la crise financière qui a secoué le club.
L'OM, quant à lui, n'a pas fait de folies en comptant sur l'apport de joueurs avides de relancer leurs carrières. Du côté de Tadjenanet, le DRBT s'est illustré en matière de recrutement pour éviter les déboires de la saison précédente, alors que l'USMBA a préféré la stabilité tout en exauçant le vœu de son nouvel entraîneur, Moez Bouakaz, qui a tenu à engager des joueurs ayant travaillé auparavant sous sa coupe.
Les principaux transferts:
USMA: Benchaâ (ex-MCO), Mahious (ex-CAB), Mezghrani (Franco-algérien), Mexes (Cameroun), Prince Ibara (Congo).
Entraîneur: Thierry Froger (France)
JSS: Nateche (ex-MCO), Akacem (ex-CRB Adrar), Lhamri (retour prêt GCM), Aouedj (ex-ESS), Bouchiba (ex-OM), Farhi (prêt USMA), Boulaâdiat (ex-Ohod Arabie Saoudite), Koulkheir (ex-OM), Khoualed (ex-Ohod Arabie Saoudite), Camara (Guinée), Zenasni (ex-CRB).
Entraîneur: Nabil Neghiz
MCA: Arrous (ex-PAC), Benothmane (ex-Club Africain), Haddouche (ex-ESS), Morcely (ex-OM), Bourdim (ex-JSS), Hachi (ex-Mamelodi Sundowns FC), Mamoun (Franco-algérien), Chaibi (Franco-algérien).
Entraîneur: Bernard Casoni (France).
JSK: Benkhelifa (ex-PAC), Mouissi (ex-RCB), Sahli (ex-CRB), Slama (émigré), Amaouche (émigré), Benbot (ex-ASAM), Belaili (ex-CRB), Berrabah (ex-RCB), Hamroune (Franco-algérien), Thiam (Guinée), Uche Nwofor (Nigeria), Souyed (ex-RCA), Mekideche (Franco-algérien).
Entraîneur: Franck Dumas (France).
ESS: Ferhani (ex-JSK), Draoui (ex-CRB), Lakroum (ex-CRB), Redouani (ex-JSK), Ghacha (ex-USMB), Bouguelmouna (ex-USMBA), Boultif (ex-JSK), Debih (ex-ASAM), Boumaiza (ex-RCK), Nemdil (ex-USMH), Karaoui (ex-MCA), Isla Daoudi (Côte d'Ivoire).
Entraîneur: Rachid Taoussi (Maroc).
MCO: Bouazza (ex-El Wihda-Arabie Saoudite), Ait Ouameur (ex-ESS), Maâzouzi (ex-USMH), Litim (ex-DRBT), Nadji (ex-ESS), Dousse Kodjo (Mali), Bouchar (ex-CRB), Bedbouda (ex-MCA), Ziri (ex-USMA), Yettou (ex-JSK).
Entraîneur: Badou Zaki (Maroc)
USMBA: Achour (ex-GCM), Masmoudi (ex-ASMO), Aït Ferguene (ex-RCR), Khedairia (ex-JSMB), Guebli (ex-RCR), Benayaed (ex-ESS).
Entraîneur: Moaz Bouakaz (Tunisie).
NAHD: Mouaki (ex-USB), Dib (ex-ASAM), Raiah (ex-JSK), Berrabah (ex-RCB), Imad Azzi (ex-MCA), Baâli (ex-ABS), Yaiche (prêt USMA).
Entraîneur: Dziri Billel
CSC: Chahrour (ex-PAC), Salhi (ex-MOB), Beldjilali (ex-USMA), Haddad (ex-DRBT), Belmokhtar (ex-DRBT), Djaâbout (ex-JSK), Belkacemi (ex-MOB), Kagambiga (Burkina Faso).
Entraîneur: Amrani Abdelkader
MOB: Kaddous (ex-MCS), Malick Touré (Mali), Dehar (ex-CSC), Bouhaniche (ex-USMB), Amokrane (ex-ESS), Aïbout (ex-MCS), Belahcene (ex-USMA), Mazari (ex-USMH), Debari (ex-USMH), Toual (ex-USMBA), Ouali (ex-NAHD), Messaoudi (ex-SRB Tazmalt), Soltani (ex-ASO), Maddour (ex- GCM), Moussa Camara (Mali), Chadi (ex-CRBAF).
Entraîneur: Alain Michel (France)
CRB: Nessakh (ex-ESS), Rabti (ex-USMB), Chelbab (Franco-algérien), Djerrar (ex-JSK), Beramki (ex-MCA), Chettal (ex-USMBA), Boulekhoua (ex-MCA), Kedadd (retour prêt ASO), Balegh (ex-MCA), Saidi (ex-ESS), Guious (ex-RCK), Haïs (ex-RCK), Benrokia (ex-USMH), Oukil (ex-ABS), Cedric (ex-USB).
Entraineur: Cherif El Ouazani
OM: Haloui (ex-RCBOR), Agha (ex-USR), Daoud (ex-USBD), Bouletouak (ex-RCB), Addadi (ex-NAHD), Heriat (ex-CRB), Chekhrit (ex-NAHD), Massire Dembélé (Mali), Abdelmalek (ex-NAHD), Sameur (ex-CRB), Belaâlem (ex-JSS), Boubakar Dagonko (Mali).
Entraîneur: Said Hammouche
ASAM: Boufenache (ex-DRBT), Hadji (ex-WAT), Bouzidi (ex-NAHD), Ibouzidene (ex-ESS), Bitam (ex-USMH), Ziad (ex-JSMS), Drifel (ex-JSMB), Kenache (ex-JSMS), Benchaira (ex-JSMB), Lamhene (ex-CRB), Bekani (ex-MOC), Dif (ex-CAB), Djillali (ex-JSMS), Siam (ex-GCM), Kouriba (ex-CABBA), Tiaiba (ex-MCO), Si Amar (ex-USMB), Ronald (Congo), Djeghma (ex-USB), Khoudi (ex-CRB).
Entraîneur: Lakhdar Adjali.
CABBA: Younes (prêt JSS), Nemdil (ex-RCR), Othmani (ex-GCM), Meftahi (ex-WAB), Mellal (ex-USMH), Guitoune (ex-JSK), Droueche (ex-PAC), Aggoun (ex-RCR), Ziti (ex-ESS), Zerrara (ex-CSC), Kherifi (ex-USB), Chaouchi (ex-MCA), Ismaila Diarra (Mali).
Entraîneur: Josep Maria Nogués (Espagne).
DRBT: Hichem Mokhtar (ex-JSMS), Bensaha (ex-JSMB), Ouanas (ex-JSMB), Boussif (prêt ESS), Amachi (ex-MCA), Chihati (ex-RCK), Mokrani (ex-JSS), Arribi (ex-CRB), Ghomrani (ex-ABS), Boudabza (ex-UST), Aggar (ex-MOB), Izeghouti (ex-CRB), Belkerouche (ex-USB), Bouteba (ex-ESS), Djabou (ex-USB).
Entraîneur: Hamadi Dou (Tunisie)
PAC: Nameur (ex-USC)
Entraîneur: Francisco Alexandre Chalo (Portugal)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.