Vers l'élection d'un autre président    17 recommandations adoptées    Plaidoyer pour une agriculture «raisonnée»    L'Américain Pompeo tente de dénouer l'affaire Khashoggi avec Riyad    TARIFS DES VEHICULES NEUFS MADE IN ALGERIA    Evolutions en profondeur    La LFP établit le calendrier de la phase aller    Les Verts mal inspirés !    Madar Holding va acquérir 67% des actions de la SSPA    Arrestation de 4 dealers dans 3 opérations différentes    Plus de 16 000 doses pour Jijel    Le chocolat peut provoquer des migraines    Alger sous le charme du classique    Nobel de la paix : mérite et contexte !    Relizane - Travaux publics : le casse-tête des délais de réalisation    Aïn El-Turck: Les demandeurs de logement reviennent à la charge    Ni rébellion ni déstabilisation    Attentat du Palais du Gouvernement: Le dossier de nouveau devant la justice    Guelma: Un 17 octobre 1961...    Saïd Bouhadja. Président de l'APN : «Ma démission a été exigée en dehors du Parlement»    Les Etats-Unis développent de nouveaux sites militaires en Europe    Brèves…    Une poudrière sociale appelée Maroc    Les relations économiques sino-russes passent à la vitesse supérieure    Portant ratification d'accords entre l'Algérie et quatre pays : Le président Bouteflika signe plusieurs décrets    Les investissements privés en cale sèche    L'ASMO s'apprête à revenir au stade Bouakeul, la crise financière s'amplifie    Le CR Belouizdad sanctionné d'un match à huis clos    Ligue 1 (mise à jour) : L'USMA rejoint la JSK en tête, le MCA s'offre le CSC (2-1)    Mobilis au Salon international des énergies renouvelables ERA 2018    lancement d'une nouvelle offre digitale    Exploitations agricoles: Fin 2018 dernier délai pour la conversion du droit de jouissance en droit de concession    Point focal de la mobilisation et de la vigilance    Inscriptions en Master 1 : La grogne des étudiants recalés    24 heures    Iferhounène : Les villageois protestent    «Plus de 1.500 magistrats ont été désignés pour superviser les prochaines élections»    Combiné avec munitions réelles Gaïd : Salah supervise l'exécution d'un exercice démonstratif    Risque de flux migratoires «plus inquiétants» à cause de la situation au Sahel    57ème anniversaire des manifestations du 17 Octobre 1961    Nouveau rebondissement    Festival international de théâtre de Béjaïa    Cheurfa N'Bahloul : Saïd Guerdi, ancien membre de l'ALN, n'est plus    Bataille de Tinsaouine (Yakourène) en 1959 : Le jour où deux sœurs sauvèrent un moudjahid    Les Rouge et Noir annoncent la couleur    Les verts s'inclinent à cotonou    La coalition de Merkel en plein doute    Une bande démantelée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger: Une nouvelle marche de retraités de l'ANP empêchée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 09 - 2018

Les membres de la Coordination nationale des retraités et radiés de l'ANP ont tenté, hier mercredi, de marcher sur Alger, mais ils ont été stoppés par des barrages filtrants de la gendarmerie nationale. Selon des témoins oculaires, des affrontements ont éclaté, en divers points du parcours de ces retraités de l'ANP, entre Constantine et Boumerdès.
Sur la RN5 entre Boudouaou et Réghaia, dans la wilaya de Boumerdès, il y a eu, tôt hier matin, des échauffourées entre les forces anti-émeutes de la gendarmerie, déployées sur place, et les invalides et retraités de l'ANP. L'autoroute Est-Ouest dans la wilaya de Boumerdès avait été bloquée durant plusieurs heures, dans la matinée d'hier, à la localité dite ‘Haouch el Mekhfi', entre Boudouaou et Réghaïa. Selon des sources non confirmées, il y aurait plusieurs arrestations parmi les membres des coordinations régionales des retraités, blessés et radiés de l'ANP. La marche des retraités et radiés de l'ANP avait, en fait, commencé tôt, hier mercredi, et plusieurs heurts avaient été enregistrés avec la gendarmerie nationale entre El Eulma et Lakhdaria. C'est dans la soirée de mardi que la manifestation avait débuté avec le départ d'un convoi de 300 véhicules de plusieurs wilayas de l'est du pays, à partir de Constantine. Le convoi sera arrêté plusieurs fois par des barrages de la gendarmerie nationale, notamment à Sétif et Bordj Bou Arreridj. Le convoi poursuivra sa route, mais avec des blessés, de part et d'autre, ainsi que des dégâts occasionnés aux véhicules, selon des témoignages. C'est aux Gorges de Lakhdaria que le convoi sera stoppé par la gendarmerie, provoquant la quasi paralysie de la circulation routière sur ce tronçon de l'autoroute Est-Ouest. Mais, des groupes ont pu continuer à pied leur chemin vers Alger, et ont été, une nouvelle fois, stoppés sur la RN 5 entre Bouadouaou et Réghaia par les forces anti-émeutes de la gendarmerie nationale. D'autre part, il semblerait qu'un autre groupe venant du centre et de l'ouest du pays, a tenté d'entrer à Alger, mais il a été bloqué. La tentative d'entrer dans la capitale, d'hier mercredi, fait suite à plusieurs autres tentatives enregistrées durant ces derniers mois, la dernière en date remontant au mois de juillet dernier.
Les revendicationsde la Coordination nationale des retraités et des radiés de l'ANP portent sur «la révision à la hausse des pensions des retraites, la revalorisation des primes de blessure, l'octroi des licences de taxi ou café pour les retraités de l'ANP, l'accès aux logements sociaux et lots de terrain, ainsi que la prise en charge médicale de qualité pour les retraités de l'ANP atteints de maladies et autres.»
Lors d'une précédente marche à l'automne 2017, un des porte- parole de la Coordination avait indiqué que «notre mouvement mobilise, également, les veuves, les parents ainsi que les enfants des éléments de l'ANP tombés en martyrs, dans la lutte anti-terroriste». Fin janvier dernier, le ministère de la Défense nationale avait répondu aux revendications de la Coordination des retraités et radiés de l'ANP, soulignant, dans un communiqué que «le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire a donné, depuis 2013, des instructions à ses services spécialisés, à travers les différentes Régions militaires, où il a été procédé à l'engagement des mesures et des procédures nécessaires, en vue de l'étude de l'ensemble des dossiers, émanant des différentes catégories de retraités de l'ANP et ce, à la lumière des dispositions contenues dans le code des pensions militaires modifié N°13-03 du 20 février 2013». «Ceci a permis la régularisation de la majorité des dossiers déposés», assurait le MDN. Le ministère dénonçait en outre «l'infiltration d'individus n'ayant aucun lien avec ce dossier et voulant introduire leurs revendications parmi celles des catégories concernées, alors qu'elles s'inscrivent dans la catégorie des radiés des rangs de l'ANP, pour des raisons disciplinaires et judiciaires qui ont fait l'objet de jugements prononcés à leur encontre, à titre définitif».
Début février dernier, le vice-ministre de la Défense nationale, le général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah avait appelé les retraités de l'ANP à «ne pas se laisser manipuler pour des fins qui ne servent ni leurs intérêts ni l'intérêt de leur patrie», avant de stigmatiser «les desseins de certaines parties qui veulent porter atteinte à l'Algérie».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.