Lutte anti-terroriste en Afrique: Alger et Madrid réitèrent leur engagement    Bordj Badji Mokhtar: Des missiles sol-air et des obus de mortiers interceptés    Le débat est ailleurs    Transfert illicite de capitaux: Les douanes cibleront les passagers à risque dès 2019    Chlef: Ténès se souvient    Mise en place de la DNCG: Une direction qui divise la FAF et les clubs    Coupe d'Algérie - 32es de finale: Le MCO, le PAC et le CABBA passent, la JSK au tapis    MC Saïda: Un avenir très incertain    Oran: 19 harraga, dont une femme de 54 ans, interceptés    Tamanrasset: Cinq personnes meurent carbonisées dans une collision    Pour mettre un terme à la gestion anarchique des parkings: Une commission pour récupérer près de 150 sites de stationnement illicites    Lettre d'un jeune Algérien à «nos» députés    Le numérique s'invite au Salon du livre    La Data à l'honneur du plus grand événement IT et de l'économie numérique en Algérie    MCA-Al Merreikh (Soudan) en quarts de finale    Les arbitres des matchs des clubs algériens connus    «Surtout ne pas sous-estimer Ghriss»    183 Palestiniens arrêtés par les autorités israéliennes ces cinq derniers jours    AI appelle à rendre justice aux militants du mouvement Hirak dans le Rif    L'Algérie face aux nouveaux enjeux sécuritaires mondiaux    Du nouveau dans l'aide à l'habitat    Placement de plus de 4.700 demandeurs d'emploi depuis janvier    150 demandes de brevet d'invention déposées depuis début 2018    Défendre la mémoire de nos chouhada !    Lancement de la première application électronique d'accès à la recherche en bibliothèque    Ouverture des journées nationales de la littérature    Sahara occidental : Notre bataille au niveau de la justice européenne a changé le cours du conflit    Transport & logistique : Les principales contraintes aux exportations    Grève des travailleurs en CTA du Complexe sidérurgique d'El Hadjar : Le dialogue et la concertation priment pour dénouer la situation    Algérie-France : Clôture d'un jumelage institutionnel visant à asseoir un cadastre    Route Adrar-Tindouf : Rapprocher les wilayas et impulser la dynamique économique dans la région    Un élève hospitalisé à Tiaret    L'Université Sâad Dahleb de Blida évacuée    Des produits aux substances dangereuses    Amnesty international déplore l'absence d'un cadre juridique    Une manifestation pour dénoncer l'arrivage d'une cargaison de phosphate sahraoui    Coupe d'Algérie de football (32es de finale) : MB Bazer Sakhra, première surprise des 32es de finale    Compétitions européennes interclubs : Deux affiches entre internationaux algériens    Le 15e Dimajazz du 18 au 22 décembre à Constantine    Journée arabe de la police: Une centaine de policiers promus à Sidi Bel Abbès    Constantine: Des bénéficiaires du LPL réclament l'accélération de la remise des clés    «The Algiers Singers» en concert: Ambiance festive à Notre Dame d'Afrique    FLN : L'initiative de Bouchareb au point mort    Les dangereuses nouvelles filières    Décès du vice-président de l'APW    Ahl El Andalous et leurs invités, ce soir, à l'Opéra d'Alger    Le devoir sacré de défendre et de renforcer l'unité nationale    C'est la guerre des mots    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger: Une nouvelle marche de retraités de l'ANP empêchée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 09 - 2018

Les membres de la Coordination nationale des retraités et radiés de l'ANP ont tenté, hier mercredi, de marcher sur Alger, mais ils ont été stoppés par des barrages filtrants de la gendarmerie nationale. Selon des témoins oculaires, des affrontements ont éclaté, en divers points du parcours de ces retraités de l'ANP, entre Constantine et Boumerdès.
Sur la RN5 entre Boudouaou et Réghaia, dans la wilaya de Boumerdès, il y a eu, tôt hier matin, des échauffourées entre les forces anti-émeutes de la gendarmerie, déployées sur place, et les invalides et retraités de l'ANP. L'autoroute Est-Ouest dans la wilaya de Boumerdès avait été bloquée durant plusieurs heures, dans la matinée d'hier, à la localité dite ‘Haouch el Mekhfi', entre Boudouaou et Réghaïa. Selon des sources non confirmées, il y aurait plusieurs arrestations parmi les membres des coordinations régionales des retraités, blessés et radiés de l'ANP. La marche des retraités et radiés de l'ANP avait, en fait, commencé tôt, hier mercredi, et plusieurs heurts avaient été enregistrés avec la gendarmerie nationale entre El Eulma et Lakhdaria. C'est dans la soirée de mardi que la manifestation avait débuté avec le départ d'un convoi de 300 véhicules de plusieurs wilayas de l'est du pays, à partir de Constantine. Le convoi sera arrêté plusieurs fois par des barrages de la gendarmerie nationale, notamment à Sétif et Bordj Bou Arreridj. Le convoi poursuivra sa route, mais avec des blessés, de part et d'autre, ainsi que des dégâts occasionnés aux véhicules, selon des témoignages. C'est aux Gorges de Lakhdaria que le convoi sera stoppé par la gendarmerie, provoquant la quasi paralysie de la circulation routière sur ce tronçon de l'autoroute Est-Ouest. Mais, des groupes ont pu continuer à pied leur chemin vers Alger, et ont été, une nouvelle fois, stoppés sur la RN 5 entre Bouadouaou et Réghaia par les forces anti-émeutes de la gendarmerie nationale. D'autre part, il semblerait qu'un autre groupe venant du centre et de l'ouest du pays, a tenté d'entrer à Alger, mais il a été bloqué. La tentative d'entrer dans la capitale, d'hier mercredi, fait suite à plusieurs autres tentatives enregistrées durant ces derniers mois, la dernière en date remontant au mois de juillet dernier.
Les revendicationsde la Coordination nationale des retraités et des radiés de l'ANP portent sur «la révision à la hausse des pensions des retraites, la revalorisation des primes de blessure, l'octroi des licences de taxi ou café pour les retraités de l'ANP, l'accès aux logements sociaux et lots de terrain, ainsi que la prise en charge médicale de qualité pour les retraités de l'ANP atteints de maladies et autres.»
Lors d'une précédente marche à l'automne 2017, un des porte- parole de la Coordination avait indiqué que «notre mouvement mobilise, également, les veuves, les parents ainsi que les enfants des éléments de l'ANP tombés en martyrs, dans la lutte anti-terroriste». Fin janvier dernier, le ministère de la Défense nationale avait répondu aux revendications de la Coordination des retraités et radiés de l'ANP, soulignant, dans un communiqué que «le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire a donné, depuis 2013, des instructions à ses services spécialisés, à travers les différentes Régions militaires, où il a été procédé à l'engagement des mesures et des procédures nécessaires, en vue de l'étude de l'ensemble des dossiers, émanant des différentes catégories de retraités de l'ANP et ce, à la lumière des dispositions contenues dans le code des pensions militaires modifié N°13-03 du 20 février 2013». «Ceci a permis la régularisation de la majorité des dossiers déposés», assurait le MDN. Le ministère dénonçait en outre «l'infiltration d'individus n'ayant aucun lien avec ce dossier et voulant introduire leurs revendications parmi celles des catégories concernées, alors qu'elles s'inscrivent dans la catégorie des radiés des rangs de l'ANP, pour des raisons disciplinaires et judiciaires qui ont fait l'objet de jugements prononcés à leur encontre, à titre définitif».
Début février dernier, le vice-ministre de la Défense nationale, le général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah avait appelé les retraités de l'ANP à «ne pas se laisser manipuler pour des fins qui ne servent ni leurs intérêts ni l'intérêt de leur patrie», avant de stigmatiser «les desseins de certaines parties qui veulent porter atteinte à l'Algérie».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.