Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le vieux de mon village    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le match USMA-JSK décalé à vendredi prochain: Mellal pousserait-il Medouar vers la démission ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 07 - 11 - 2018

L'affaire du report du match USM Alger-JS Kabylie ressemble étrangement à celle du match MC Alger-JS Saoura. Les deux rencontres ont été reportées la nuit par la Ligue de football professionnel suite à l'injonction des pouvoirs publics. Des reports nocturnes qui nous renseignent sur la capacité de la LFP de gérer le championnat algérien. Pour rappel, le match MCA-JSS a été reporté il y a deux semaines à 23h30. Le même scénario s'est produit pour le match USMA-JSK, qui a été reporté un peu plus tôt, lundi…à 22 h ! Tout comme le match du MCA-JSS, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, jurait par tous les noms que le match USMA-JSK ne sera pas reporté. Pour preuve, la LFP avait annoncé dans son programme des rencontres que le match était maintenu pour hier mardi à 17h45 à Bologhine. Dans la soirée de lundi, la direction JSK avait annoncé officiellement qu'elle ne jouera pas le match. Le porte-parole de la JSK, Miloud Iboud, avait félicité l'USMA pour les trois points qu'elle allait empocher, confirmant ainsi le forfait de la JSK. Plus tôt dans la journée, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, avait publiquement soutenu Medouar. Or, le rôle du président de la FAF était de calmer les esprits et de se comporter comme arbitre dans cette affaire au lieu de jeter de l'huile sur le feu. Pour rappel, la JSK avait refusé de jouer mardi car la LFP avait programmé le match pour lundi sans donner la moindre explication aux dirigeants de la JSK, lesquels se sont entêtés à ne pas jouer le match.
En dernier, la JSK a eu gain de cause comme ce fut le cas du MCA pour son match contre la Saoura. C'est en dernier que la LFP s'est rendu compte qu'il fallait reporter le match USMA-JSK afin de calmer les esprits. Dans son communiqué, la Ligue a précisé que «la rencontre USMA-JSK a été reportée à une date ultérieure. La date sera communiquée dans les prochains jours. La Ligue de football professionnel a pris cette décision en toute responsabilité dans le but d'apaiser les esprits et de baisser la tension entretenue et amplifiée autour de ce match. Pour éviter tout dérapage, la LFP a préféré annuler le match à la date indiquée précédemment.
La LFP précise que cette décision a été prise dans l'intérêt général». Selon des indiscrétions, c'est le ministère de l'Intérieur qui a du intervenir pour instruire le LFP de reporter cette rencontre. Il en était de même pour le match MCA-JSS, reporté sur injonction du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il est vrai que la décision de la LFP va dans le sens de «calmer les esprits», mais l'attitude prônée auparavant par la FAF et la LFP est à déplorer dans la mesure où les deux structures avaient réagi de manière épidermique aux déclarations de Mellal.
Avec ces deux reports successifs, la LFP perd en crédibilité et ouvre la porte à d'autres reports. Medouar qui s'était montré intransigeant au début de cette saison en ce qui concerne le respect du calendrier du championnat, a ouvert la brèche à d'autres clubs qui exigeront, eux-aussi, à ce que leurs matches soient reportés. Par ailleurs, on croyait que l'injonction des pouvoirs publics dans la gestion du football appartient à une époque révolue. Le retour de ces pratiques avec Medouar signifie que le championnat algérien «avance bien en arrière». Il ne resterait dans ce cas pour Medouar qu'à démissionner.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.