Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Forum sur "l'industrie pharmaceutique, stratégie et défis": Djerad présidera la cérémonie de clôture    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'arrêt de travail suivi à 100% dans de nombreux lycées, selon le Snapest: Les enseignants du secondaire promettent l'escalade
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 11 - 2018

L'arrêt de travail décidé par le bureau local du Snapest dans les lycées a été suivi à 100% dans de nombreux établissements du secondaire à Oran et dans sa périphérie, a déclaré hier le chargé de communication de cette organisation syndicale, qui a averti que d'autres actions de contestation sont programmées dans les jours à venir. Le porte-parole du bureau local du Snapest n'a pas exclu une grève générale dans les lycées et un boycott administratif du personnel enseignant pour appuyer les légitimes revendications des professeurs du lycée. « La rencontre avec le directeur de l'académie, qui a eu lieu au courant de cette semaine, n'a rien apporté de nouveau. Le directeur nous a promis, une énième fois, que toutes nos doléances seront prises en charge, mais nous demeurons sceptiques. Nous allons lancer une consultation de la base pour décider des actions à entreprendre dans les jours prochains », confie notre source, tout en précisant que la rencontre avec le premier responsable du secteur a révélé les grandes défaillances du service du personnel de l'académie dans le traitement du dossier des indemnités professionnelles. « Seuls 40 dossiers sur 800 ont été traités à ce jour par le service du personnel. Les 40 heureux bénéficiaires n'ont toutefois pas touché un sou car aucun dossier n'a été transmis par ce service aux lycées », regrette notre source. Il importe de rappeler que le conseil de wilaya du Snapest avait décidé, à l'issue d'une AG extraordinaire tenue le 31 octobre dernier, un arrêt de travail de deux heures dans tous les lycées de la wilaya pour exiger le règlement des indemnités de l'expérience professionnelle et l'avancement des carrières (promotion, indemnités) du personnel enseignant, l'acquittement immédiat et en totalité des salaires des enseignants stagiaires. Le syndicat dénonce également la dégradation des conditions de scolarité dans certains établissements du secondaire en raison du sureffectif, le manque d'entretien ainsi que l'insalubrité. Le Snapest déplore aussi que les enseignants stagiaires recrutés au début de la rentrée scolaire 2017 n'ont pas pu à ce jour encaisser les salaires des mois de septembre, octobre, novembre et décembre 2017 ainsi que la prime de rendement du premier trimestre de la même année scolaire. Les enseignants contractuels embauchés en 2017 n'ont pas perçu, quant à eux, à ce jour leurs salaires mensuels du premier semestre 2018 et les primes de rendement des trois premiers trimestres de l'année scolaire écoulée.
Le Snapest révèle, par ailleurs, que les enseignants ayant bénéficié en 2017 d'une promotion au grade de professeur principal n'ont pas pu toucher leurs indemnités. Les compensations des enseignants ayant assuré des cours supplémentaires n'ont pas été également versées à ce jour. Le Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire (Snapest) regrette notamment le retard injustifié dans le règlement des indemnités de l'expérience professionnelle et l'avancement des carrières. Selon ce syndicat, la wilaya d'Oran fait exception au niveau national et ce retard injustifié a eu des conséquences fâcheuses sur les enseignants, dont certains sont partis en retraite sans toucher des indemnités de plusieurs années.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.