Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN: Ould Abbès démissionne
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 11 - 2018


L'inénarrable Secrétaire général du FLN a démissionné, hier, de son poste pour raisons médicales, affirme-t-on. L'information avait été donnée, auparavant, par Ennahar TV qui, citant une source interne au parti, a indiqué que Djamel Ould Abbès avait déposé une demande de congé médical de longue durée, «après avoir subi un malaise cardiaque». L'Agence de presse officielle (APS) a également évoqué ce scénario, en parlant de « soucis de santé ». L'intérim sera assuré par Mouad Bouchareb, l'actuel président de l'Assemblée populaire nationale (APN), en attendant que les organes habilités du FLN se prononcent sur son remplacement, ajoute l'APS. Il sera à la tête du parti jusqu'au Congrès qui devait se tenir le 19 mars mais reporté à plusieurs fois aux calendes grecques. Selon ‘Ennahar TV', la démission de Djamel Ould Abbès est plutôt le résultat d'un bras de fer interne, au sein du parti, à quelques mois de la présidentielle. De là à voir une quelconque corrélation, les lectures ne peuvent qu'être circonspects et toutes les suppositions permises. Au-delà de la raison officielle de ce départ que personne ne voyait venir, il est permis de s'interroger sur le jeu des coulisses et les rapports de force qui sous-tendent les élections de 2019. En effet, il ne faisait aucun secret que Ould Abbes était acquis, corps et âme, et c'est un euphémisme, à Bouteflika. Ces déclarations à l'emporte-pièce avait fini par exaspérer tout le monde quand il n'était pas tourné en dérision. Si un soutien indéfectible pour un cinquième mandat saute, il faut attendre la suite des événements pour se prononcer sur l'avenir de la présidentielle. Le choix du nouveau SG est à scruter quoiqu'il est laissé peu de place à la surprise. Ould Abbes n'a eu de cesse de le répéter, le candidat à El Mouradia sera issu du FLN, Bouteflika s'il se présente ou un autre, mais il sera du parti. Et c'est peut-être l'annonce du 28 octobre dernier, sur une quasi annonce officielle de la candidature de Bouteflika qui a fini par avoir le scalp du désormais ex-SG du FLN. Djamel Ould Abbès avait annoncé, lors de la cérémonie officielle de l'installation, à l'APN du nouveau chef du groupe parlementaire de son parti que « le candidat du FLN pour l'élection présidentielle de 2019 c'est Abdelaziz Bouteflika ». Une déclaration reprise par l'APS, lui donnant un presque cachet officiel, et par la presse internationale qui s'est interrogée sur les capacités physique du président de la République à assumer un nouveau mandat. Pourtant, aucune autre voix officielle n'est venue confirmer les déclarations de Ould Abbes qui, lui-même, avait disparu des radars depuis ce jour. Cette bourde était-elle celle de trop ? Rappelons également, que cette démission intervient après que Ould Abbès eut pris ses distances avec Louh concernant les déclarations faites par ce dernier sur Ouyahia. Ould Abbès avait remplacé Amar Saïdani à la tête du parti, le 22 octobre 2016 et s'est surtout distingué par des déclarations jugées fantaisistes et sa guerre de tranchées avec le Premier ministre et SG du RND, Ahmed Ouyahia.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.