2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    Stations de dessalement : la panacée    Nouvelle réforme des retraites en 2019 ?    Un hybride inédit    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    Saisie de 36 240 sachets de tabac à chiquer    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Un homme arrêté pour détention illégale d'un fusil de chasse et de munitions    Plaidoyer pour la construction d'un récit historique solide    Quand un observateur fait tomber les masques d'imposture    ACTUCULT    MSP Batna: Satisfaction sur tous les plans    Un pacte self-service    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Très attendue par les écologistes et les amoureux de la nature: Ouverture prochaine de la maison de l'environnement    Un avis d'adjudication sera lancé prochainement: Vers la concession du nouveau marché de véhicules d'El Hamri à un privé    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Le poids de la crise    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Ouyahia contrarié ?    Le FLN pour une nouvelle sérénité    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    La vie perturbée de la CAN-2019    Ghezzal retrouve la compétition    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 11 - 2018


  Une étude des marché de fruits et légumes a été lancée, avant-hier, par la direction régionale du Commerce d'Oran, à travers les 5 wilayas qu'elle coiffe : Sidi Bel-Abbès, Mostaganem, Ain Témouchent et Tlemcen a-t-on appris, hier, auprès de M. Ettayeb directeur régional du Commerce d'Oran. Cette étude, qui repose également sur une campagne d'information et de sensibilisation, vient en application des directives du ministre du Commerce. Elle vise tous les intervenants dans le marché des fruits et légumes, entre commerçants de gros, mandataires, détaillants, commerçants de marchés de proximité et même ambulants et porte sur le respect de l'obligation de l'affichage des prix, tel qu'édicté par la loi. Cette action est lancée au niveau national, a noté le responsable précisant qu'elle mobilise, depuis dimanche, plusieurs brigades qui sillonnent tous les marchés de fruits et légumes, avec pour objectif inciter les commerçants à afficher les prix des fruits et légumes. Par ailleurs, le second volet de cette campagne est aussi de s'intéresser, de près, à l'opacité en matière de transactions commerciales autrement dit connaître comment se font les transactions depuis le marché de gros, en passant par le détaillant jusqu'au consommateur. Il est question, donc, de déterminer la traçabilité du produit, veiller aussi au respect de la transparence de la transaction et connaître, par la même, si toutes les procédures réglementaires sont respectées, à savoir : la facturation entre autres. Autant d'éléments qui permettront aux inspecteurs du Commerce d'identifier le circuit et également de mettre en exergue tous les facteurs qui ont conduit à cette hausse des prix. Lors d'une réunion, tenue la semaine dernière, avec l'ensemble des directeurs régionaux, le ministre du Commerce M. Djellab a mis en avant la nécessité de désigner des équipes de contrôle qui doivent s'assurer que les commerçants affichent les vrais prix et suivre la traçabilité des produits agricoles, des marchés de gros aux marchés de détail, pour mettre un terme aux intermédiaires. Il a chargé ses services de déterminer les causes qui sont à l'origine de la hausse des prix, abstraction faite des explications liées à cette période de l'année appelée « période de soudure », étant en dehors de la phase plateau de production. Les prix connaîtront une baisse sensible après la récolte de la nouvelle production des serres. Le département ministériel œuvre, actuellement, sur trois fronts pour rééquilibrer les marchés, contribuer à la rationalisation des prix et éviter la spéculation (marchés de gros, marchés de détail et système de régulation).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.