Bouteflika persiste et signe    «L'ANP demeurera le rempart du peuple et de la Nation»    La volte-face de Ouyahia    Les réserves obligatoires des banques passent de 8% à 12%    La maternité dans les périodes assimilées à des périodes d'activité    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    Bonne opération pour l'ASO Chlef à Béjaïa    NAHD : place à la Coupe d'Algérie    Journée de marche ce mardi    27 milliards de centimes d'aide aux nécessiteux pour le mois de Ramadan    Mila-Net paralysée par une grève des travailleurs    ACTUCULT    Sit-in des journalistes de l'ENTV    Si ! Si ! Mais chut !    Les travailleurs de la formation professionnelle manifestent à Tizi Ouzou : «Pour la souveraineté du peuple»    Du butin au report du scrutin, pour quel destin ?    19 Mars : les marsiens et la planète Algérie    Eviter les creux de l'histoire    Un jeune retrouvé pendu    Bouira: Les dispositifs anti-feux de forêts à améliorer    Constantine - Début de distribution de 4.254 logements    Equipe nationale: Belmadi fidèle à ses promesses    Incidents à Aïn-M'lila et Béjaïa: Revoilà la bête immonde !    MC Oran: Le spectre de la relégation hante les esprits    Rien de nouveau à l'horizon    Il affirme ne pas avoir été mandaté: Le hors-jeu de Lakhdar Brahimi    «The wall», chanté par les Algériens    Une AG extraordinaire prochainement pour baliser le terrain à l'Hyproc    Treizième trophée pour l'équipe de Ouargla    Ecrire l'histoire d'une fin de saison pas souvent très sportive    Ouverture du Four Points By Sheraton Sétif en Algérie    Plus de 1.400 dossiers d'investissement en attente d'agrément    Arrestation de Belhassen Trabelsi en France, la Tunisie demande son extradition    Des enquêteurs de l'ONU appellent à des arrestations pour crimes de guerre à Gaza    Les conservateurs de tomate se concertent    «Les Aurès dans l'histoire» Ouverture de la 7e édition    Les syndicats autonomes rejettent l'offre de Bedoui    MILA : Plus de 5 500 hectares réservés pour la culture des légumes secs    Abderrahmane Mebtoul s'exprime au micro de Souhila Hachemi de la Radio Chaine 3 : " Manifestations populaires et perspectives "    POMME DE TERRE : Prévision de déstockage de près de 990 000 quintaux    L'impératif de nouvelles réformes    CACHEMIRE INDIEN : Le Pakistan pourrait appliquer la "théorie du fou"    Atelier LOPIS: Encourager le développement local pour prévenir la radicalisation    Syrie : "Les Casques blancs donnent à l'Occident un prétexte pour bombarder Assad"    Des milliers d'opposants rassemblés devant la présidence    Mostaganem: Mise en exergue de l'importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les champs Elysées seraient interdits aux «gilets jaunes»    Illizi : Signature d'un contrat pour le développement du champ gazier d'Ain Tsila    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une vingtaine de point retenus sur la route de la corniche supérieure: Des panneaux publicitaires pour renflouer les caisses des communes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 12 - 2018

Sur une soixantaine de sites proposés ; une vingtaine de points d'ancrage de panneaux publicitaire ont été retenus pour l'installation des panneaux d'affichage, a-t-on appris de sources proches de la commune d'Ain El-Turck. Nos sources indiquent que d'autres points seront retenus ultérieurement. L'installation de ces panneaux reste toutefois tributaire de l'éclairage public sur cette route. On nous indique également que les communes concernées devront procéder à l'élaboration d'un cahier des charges avant le lancement d'un avis d'adjudication, et cela avant la saison estivale. Cette décision vise entre autres à l'embellissement de cet axe routier, très fréquenté durant la saison estivale. Les panneaux publicitaires seront répartis sur le territoire des communes d'Oran de Mers El-Kébir et d'Aïn El-Turck. En partant du fait que cette opération nécessitera l'éclairage public, la wilaya a encore une fois relancé les responsables concernés sur ce sujet. Les communes concernées ont été instruites pour le choix des sites d'emplacement de ces panneaux qui devraient contribuer à renflouer les caisses des communes. Il importe de noter qu'une opération a ciblé quelques jours auparavant les panneaux anarchiques, installés dans les communes de la corniche sans autorisation et portant atteinte à l'environnement. Ce phénomène qui a pris des proportions démesurées, figure en priorité dans cette opération menée dans le cadre de l'embellissement de cette contrée, pour mettre de l'ordre dans le secteur de l'affichage publicitaire. Cette opération s'inscrit dans le cadre de nouvelles dispositions prises pour permettre aux collectivités locales de renflouer leurs caisses. Selon nos sources cette opération consistera, dans un premier temps, à apurer les arriérés des redevances et, si besoin est, établir des mises en demeure contre les exploitants de ces panneaux qui refusent de s'acquitter des droits de concession. En parallèle, des instructions émanant de la wilaya ont été adressées aux communes côtières pour procéder au démantèlement de tous les panneaux installés anarchiquement. Notons que certains opérateurs ignorent les lois régissant le créneau publicitaire et ne se sont jamais acquittés des taxes et droits relatifs à l'utilisation des biens communaux ou de l'espace public. D'autres installent leurs panneaux dans des endroits qui ne sont pas réservés à cette activité. Toute exploitation d'espace devrait générer de l'argent pour la commune. Le non recouvrement des créances des espaces publicitaires a causé d'énormes préjudices financiers aux communes d'Aïn El-Turck. Nos sources estiment que plus de 90% de panneaux dans ces communes sont en situation illégale, soit un manque à gagner de plusieurs millions de dinars. Notons que l'application des nouvelles dispositions touchera toutes sortes d'exploitation d'espace communal à des fins publicitaires, entre autres, les enseignes commerciales et les petites pancartes des professions libérales ainsi que l'affichage mural. Il est utile de signaler que la gestion des panneaux publicitaires a, toujours, été un casse-tête pour les services communaux. Suite aux instructions de la wilaya les services concernés affichent une grande volonté pour mieux gérer ce dossier et renflouer les caisses des communes. Notons également que des instructions du wali d'Oran ont été adressées aux responsables concernés pour procéder dans les plus brefs délais à l'installation de l'éclairage public sur cet axe routier. Il s'agit de candélabres dont l'installation du tracé a déjà été effectuée.
Les travaux de signalisation horizontale et verticale ont été achevés mais cependant l'installation des câbles a été entamée sur le terre-plein séparant les deux voies mais les poteaux n'ont toujours pas été installés. Il importe de rappeler qu'un apport de 6,6 milliards a été dégagé d'une manne d'argent dont a bénéficié la daïra d'Aïn El-Turck dans le cadre du plan communal de développement, PCD, de l'année 2015, pour l'installation de candélabres. Il s'agit de poteaux électriques, qui devraient être installés, sur une distance de huit kilomètres entre la commune de Mers El-Kébir et le chef-lieu de la daïra.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.