LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe Télécom Algérie: La ministre exclut une ouverture du capital
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 01 - 2019

Près de 300 milliards de dinars ont été investis par le Groupe Télécom Algérie depuis 2014 pour l'acquisition d'équipements visant à améliore davantage les prestations de service, a indiqué dimanche la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Feraoun. «Un total de 294 milliards de DA ont été investis, sur les 4 dernières années, en équipements au niveau de toutes les filiales du Groupe Télécom Algérie (Algérie Télécom, Mobilis et Algérie Télécom Satellite)», a précisé la ministre sur les ondes de la chaine III de la Radio algérienne. Affirmant que ces investissements, effectués sur «fonds propres», visent à satisfaire la demande en bande passante «de plus en plus croissante», elle a annoncé qu'en 2019, il est prévu «pas moins de 184 milliards de dinars d'investissements techniques», un chiffre qui ne concerne pas le déploiement dans les zones enclavés qui sera supporté, cette année, par le service universel. Cette somme sera consacrée notamment à l'assainissement du réseau urbain d'Alger, l'investissement sur le FTTH (Internet haut débit en fibre optique), la finalisation des nouveaux câbles sous-marins et l'acquisition d'équipements satellitaires, a-t-elle détaillé, faisant savoir qu'une autre enveloppe de 23 milliards de dinars sera destinée au volet formation. Pour ce qui est d'une éventuelle ouverture du capital du Groupe Télécom Algérie, la ministre a exclu cette possibilité, estimant que ce Groupe «fonctionne très bien», notamment avec la fusion de toutes ses filiales dans une seule entité. «L'Etat doit disposer de son outil public (Groupe Télécom Algérie) pour faire face à tous les aléas, les télécommunications étant l'avenir de l'économie nationale», a-t-elle ajouté.
Par ailleurs, la ministre a indiqué que le projet MEDEX portant sur le raccordement du réseau de fibre optique algérien au système sous-marin international, reliant les Etats-Unis à l'Asie, à travers la Méditerranée, ainsi que le câble sous-marin en fibre optique ORVAL/ALVAL reliant l'Algérie à l'Espagne (Alger-Oran-Valence) «sont aujourd'hui déployés». Pour le MEDEX, elle a fait remarquer que le câble a été raccordé au niveau de la station d'Annaba et que des tests techniques «sont en cours», tout en prévoyant que la mise en service officielle du projet aura lieu «fin février ou début mars 2019». Concernant le projet ORVAL/ALVAL, elle a expliqué que les trois stations d'Alger, d'Oran et de Valence ont été réalisées et que des tests techniques seront effectués une fois la partie terrestre sera connectée sur le sol espagnol.
Sur un autre volet, Mme Feraoun a considéré que l'installation d'une commission chargée de plancher sur les méthodes à adopter pour accélérer à l'introduction de la numérisation dans les différents secteurs d'activité était un «signal fort» du gouvernement, dans la mesure où cette commission constitue un cadre de concertation et de suivi chargé de s'assurer que chaque département impliqué allait «pleinement s'investir» dans ce projet de numérisation. La numérisation de l'ensemble des services une fois menée à son terme, devrait permettre au titulaire d'un seul identifiant d'accéder à l'ensemble des services publics «sans difficulté», a-t-elle assuré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.