Tlemcen piégé à domicile    Ancien joueur de l'EN, du CRB et du PSG    Du clinker algérien pour l'Afrique de l'Ouest    Le Condor L3 Smart, un concentré d'autonomie, de design et de performance    Réception du tronçon traversant Tissemsilt à la fin 1er du semestre 2019    «Escalade» des attaques de colons contre les Palestiniens    Gaïd Salah entame une visite officielle aux Emirats Arabes Unis    Préparatifs de l'élection présidentielle    Ooredoo organise un dîner en l'honneur des médias nationaux    Ali Badaoui, contrôleur général de sûreté de wilaya    Faire du Sersou un havre de paix    Un policier en civil mortellement poignardé    «Nathan le sage» présentée à Alger    Une vingtaine d'artistes y exposent    Exposition de Djamel Bouttaba    Sahara occidental : La responsabilité historique et juridique de l'Espagne reste entière    Syrie : Sommet trilatéral à Sotchi en vue d'un règlement durable de la crise    Abdelmalek Sellal poursuit sa tournée des "organisations de masse" :    Après l'ONM et l'UGTA, il a rencontré la direction de l'UNPA.. Sellal défend le «projet» du Président-candidat    Importation : Tendance haussière de la facture des produits alimentaires    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    Coupe du monde de sabre féminin (juniors) : Atteindre le tableau des 32, objectif des Algériennes à domicile    CACI-France : Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français    Airbus arrête les frais avec l'A380 : Les raisons d'un tragique destin    L'or atteint son plus haut niveau    Oran : Quelques 14 800 logements sociaux seront distribués en 2019    Benghabrit ordonne un changement radical des contenus !    10 morts et 23 blessésen 48 heures    Abdel a disparu !    La colére demilliers de Candidats à l'immigration    Sécurité : Le nouveau DGSN met en avant l'importance du partenariat entre les différents corps    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Coupe d'Algérie.. La double confrontation CRB-NAHD officiellement au 5 juillet    Grand succès de «Nathan le sage» à Alger.. Le théâtre pour unir les humains    Salon international de défense «IDEX-2019».. Gaid Salah à Abou Dhabi    Grand concours «Cirta Science» de Constantine.. 550 lycéens aux épreuves préliminaires    INTERSYNDICALE : L'éducation perturbée par une grève le 26 février    PRESIDENTILLE 2019 : Le PT tranchera prochainement sur sa participation    REVISION DE LA LOI RELATIVE AU MOUDJAHID ET AU CHAHID : Prise en charge médicale optimale pour les Moudjahidine    La Russie, la Turquie et l'Iran s'engagent à aider Damas à réaliser des réformes constitutionnelles    La justice refuse la libération d'un ex-ministre mozambicain    «La coupe de cheveux reflète inéluctablement notre idole»    Quelques vieilles saloperies jamais vraiment enterrées au cimetière de Boothill !    Coupe arabe des clubs. Al-Merreikh – MCA : Mission difficile pour le Doyen à Omdurman    LFP – sanctions : Huis clos pour le MOB, un an pour Harkabi    Des avions français bombardent des civils à l'extrême Est    Deux terroristes se font exploser à Sidi Bouzid    Abdelkader Kara Bouhadba installé dans ses nouvelles fonctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Statut particulier, hausse des salaires, formation: Les imams satisfaits des discussions
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 01 - 2019

Les discussions entre la coordination nationale des imams et le ministère des Affaires religieuses et des Waqfs ‘'se poursuivent dans un bon climat», a indiqué hier mardi son coordinateur national Djelloul Hedjimi.
Il a expliqué dans une déclaration au Quotidien d'Oran que ‘'nous avons entamé des discussions avec le ministère à travers une commission spécialisée, et jusqu'à présent, ces pourparlers se déroulent dans de bonnes conditions». Interrogé sur ses attentes quant à la réussite de ces discussions, M. Hedjimi a indiqué que ‘'l'essentiel est qu'on a commencé ces séances de discussions avec une commission du ministère», que ‘'le dialogue a été lancé». ‘'L'essentiel est que ces discussions se déroulent sans préconditions». Selon M. Hedjimi, ‘'le ministre a accepté que ces discussions (avec la coordination des imams) soient menées sans conditions, et nous sommes satisfaits». En outre, ‘'le ministre a accepté de discuter sur toutes nos revendications», ajoute- t-il, avant de souligner que ‘'ces discussions procèdent par priorités, selon l'importance des points à négocier». ‘'Pour nous, le point le plus important est la révision du statut particulier de l'imam, la révision de la grille des salaires et d'autres points tout aussi importants». Il a également indiqué que des experts issus d'autres départements ministériels seront appelés à participer à ces discussions, notamment pour résoudre ou clarifier certains points de la plateforme de revendications des imams, dont la révision du statut particulier de la profession. ‘'En tous les cas, les discussions devraient porter sur nombre de points et préoccupations de notre profession, et on va voir ce qu'il en ressortira avec ces discussions directes avec le ministère», a souligné M. Hedjimi, qui a manifesté sa ‘'satisfaction» quant au lancement de ce cycle de discussions avec le ministère des Affaires religieuses autour de leurs revendications, dont une hausse des salaires et la révision du statut particulier. Pour arriver à tenir ces séances de travail avec une commission spécialisée du ministère, la coordination des imams avait à plusieurs reprises, entre le mois de mai et novembre derniers, menacé de recourir à des ‘'sit-in» de protestation, et parlé de ‘'grève» des imams. Dans la plateforme des revendications des imams, il y a également le logement, ainsi que ‘'la dépénalisation du métier de l'imam''. Le statut particulier actuel des imams, qui date de 2008 et que la coordination veut revoir, prévoit en cas d'incitation à la violence des poursuites judiciaires. Les mêmes revendications portent également sur l'ouverture d'une formation continue dans les universités et l'application du principe d'égalité des chances pour les imams. Actuellement, les salaires des imams, qui émargent à la fonction publique, varient de 30.000 DA à 40.000 DA, plus les primes. La revendication de la profession d'une amélioration des salaires n'est pas nouvelle, et dure depuis la dernière revalorisation des salaires, en 2008, avec les nouveaux statuts des imams, payés selon les barèmes de la fonction publique, puisqu'ils émargent au budget du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs. ‘'Nous revendiquons autant une hausse des salaires des imams que la mise en place d'un nouveau statut particulier'', insiste M. Hadjimi. Au mois de mai dernier, la coordination avait organisé un sit-in de protestation devant le siège de l'UGTA, à Alger. En 2008, le département des Affaires religieuses avait proposé dans le projet de statut particulier des fonctionnaires du secteur, et selon les grades, des primes entre 6.000 et 10.000 DA, alors que le salaire de base des imams est de 28.000 dinars. La coordination des imams d'Algérie, une organisation affiliée à l'UGTA, a, par ailleurs, manifesté son optimisme quant à la résolution de ‘'toutes nos revendications». ‘'Le ministre a accepté toutes nos propositions-revendications. Il s'agit maintenant de les discuter point par point», a-t-il dit.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.