Dette extérieure.. 1,8 milliard de dollars en juin 2018    Registre de commerce électronique.. Seuls 43% des commerçants inscrits    Proches de leur plus haut niveau en trois mois.. Les prix du Brent dépassent les 66 dollars    Cités universitaires.. Hadjar «active» les dispositifs de sécurité    Washington contre l'Europe    Attentat en Iran.. Des terroristes présumés arrêtés    Médaillés lors du 16e Championnat méditerranéen d'Escrime.. Ooredoo honore les escrimeurs algériens    Venezuela.. L'Europe met en garde contre une confrontation    Grand Prix du Concours national du saut d'obstacles.. Chakib Tabarout lauréat    Championnat de Basket-ball (17e journée).. Le leader sur du velours    Lutte antiterroriste.. Un élément de soutien arrêté à M'sila    DJELFA : La daïra d'Aïn Oussera promue wilaya déléguée    ACCUSES D'ENLEVEMENT SUIVI DE VIOL : Deux présumés ravisseurs arrêtés à Bejaia    Le maréchal dira-t-il me voilà ?    «Le plan de partition de la Syrie n'est pas nouveau»    L'Algérie manque de cadres dans le commerce international !    Création d'une agence de régulation    Convention africaine de lutte contre la corruption et infractions assimilées (CUA) de 2003    Le temps des regrets    Rien ne résiste au NC Magra    Alain Michel au lieu de Bouzidi ?    Questions sans réponses    Facebook s'invite à la présidentielle    Makri sensible à l'option    «La nature de la demande syndicale a changé»    Deux amateurs de parapente meurent accidentellement au cours d'exercices    Un assassin sous les verrous    Création de l'orchestre symphonique de la ville d'Oran    Les Constantinois renouent avec le cinéma    Tikoubaouine à la conquête de la capitale du chaâbi    24 heures    Allez-y tout doucement Messieurs !    Le ras-le-bol    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Les droits de l'Homme infiltrent nos prisons    Victoire du GSP devant Souihli    «Seules les compétences seront appelées à gérer le club sous Hyproc»    Le système actif à Oran, Alger et Annaba    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    La mission des choyoukh soufis dans l'unification de la nation    Les candidatures sont ouvertes jusqu'au jeudi 4 avril 2019    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    L'opposition cherche toujours un candidat    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tipasa: 7 morts dans une collision entre deux bus
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 01 - 2019

  Sept personnes ont trouvé la mort et une autre a été blessée dans une collision entre deux bus survenue tôt hier sur la RN 67 dans son tronçon reliant Sidi Amar à Hadjout, dans la wilaya de Tipasa, a appris l'APS auprès de la Protection civile. Les services de la Protection civile sont intervenus à six heures du matin pour évacuer vers les structures sanitaires les corps de sept personnes décédées sur le lieu de l'accident survenu précisément à Tamlat lorsqu'un bus de transport des voyageurs en provenance de Hadjout à destination de Sidi Amar a percuté un autre bus de transport d'étudiants, a précisé le chargé de communication à la Direction de la Protection civile de Tipasa, le lieutenant Mohamed Michelikh. Les corps sans vie des victimes, âgées entre 30 et 50 ans, ont été déposés à la morgue de l'hôpital de Hadjout, tandis que le chauffeur du bus des étudiants, seul occupant de sa locomotion au moment de l'accident, a été atteint de plusieurs blessures, selon la même source.
L'enquête préliminaire entamée par les services de la Gendarmerie nationale (GN) a fait ressortir que le dépassement dangereux effectué par le conducteur du minibus qui transportait les victimes, serait à l'origine de sa collision avec le bus de transport des étudiants, a indiqué à l'APS, la Chargée d'information au niveau du groupement territorial de la GN. Dans un entretien téléphonique avec l'APS, le lieutenant Bouziane Yasmine a précisé que le dépassement dangereux effectué par le conducteur du minibus «7 places» assurant le transport de voyageurs sur de courtes distances, serait la cause directe» de l'accident survenu, dimanche à 06h00 au niveau de la RN67, dans la région de Tamlat dans son tronçon reliant les deux communes de Hadjout et Sidi Amar , d'après le constat et les enquêtes préliminaires entamées par les mêmes services. L'accident s'est produit lorsque le conducteur du minibus qui circulait dans le sens inverse, en provenance de la ville de Sidi Amar en direction de Hadjout, a effectué un dépassement dangereux, percutant ainsi un bus de transport des étudiants, faisant sept (07) morts sur place, parmi les passagers du véhicule, y compris le conducteur, a fait savoir le lieutenant Bouziane Yasmine. Par ailleurs, elle a qualifié l'état de santé du chauffeur de bus de transport d'étudiants de «stable», ajoutant qu'il recevait actuellement les soins nécessaires au niveau de l'hôpital de Hadjout où le wali de Tipaza, Mohamed Bouchemma s'est rendu, à la tête d'une délégation de responsables sécuritaires et civils, en vue de s'enquérir de son état de santé et de présenter ses condoléances aux familles de victimes dans la ville de Sidi Amar. Pour sa part, le directeur des Transports de la wilaya de Tipaza, Salhi Ayachi a indiqué que le minibus à bord duquel se trouvaient 7 personnes, y compris le chauffeur, et utilisé généralement dans le transport public à l'intérieur des villes ou pour effectuer de courts trajets, n'était pas inscrit sur le registre de transport comme véhicule de transport de voyageurs sur la ligne Sidi Amar-Hadjout.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.